Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nasdaq  >  Comcast Corporation    CMCSK

COMCAST CORPORATION

(CMCSK)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurRecommandations des analystes

La grande famille des plateformes de streaming vidéo

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
27/10/2019 | 06:46

SAN FRANCISCO (awp/afp) - La vidéo à la demande sur abonnement (SVOD), qui permet de regarder des séries et des films sur n'importe quel écran, au moment où on le désire, a connu un essor vertigineux depuis 10 ans.

L'explosion des réseaux (fibre internet et 4G) a alimenté la croissance de ces services, qui donnent accès à des milliers d'heures de programmes sans avoir besoin de le télécharger.

De nombreuses chaînes traditionnelles se sont mises, elles aussi, à proposer des plateformes de streaming, alors que le secteur s'engage dans une nouvelle phase de croissance avec l'arrivée de concurrents aux moyens considérables.

Le point sur ce marché et ses principaux acteurs aux Etats-Unis.

Streaming vs câble

Aux Etats-Unis, 90 millions de foyers américains sont abonnés à au moins un service de streaming payant, contre 85 millions d'abonnements à la télévision, selon Brahm Eiley, président du Convergence Research Group.

Mais les revenus restent disproportionnellement plus importants du côté des chaînes câblées, qui ont généré près de 250 milliards de dollars de revenus (si on additionne les abonnements à internet et aux bouquets de chaînes, les recettes publicitaires et les ventes des programmes par les studios), d'après Brahm Eiley, contre un marché de 22 milliards du côté des plateformes.

Netflix

L'incontournable Netflix a commencé en 1997 comme service de location de DVD, avant de devenir, dix ans plus tard, une plateforme de séries et films à la demande, sur abonnement.

En mettant à disposition des séries entières d'un seul coup, le groupe se targue aussi d'avoir inventé le "binge viewing", c'est-à-dire la consommation de plusieurs épisodes d'une série sans interruption, alors qu'il fallait avant attendre une semaine pour connaître la suite.

Basée en Californie, l'entreprise investit intensivement dans les contenus originaux ("The Crown", "House of Cards", "Black Mirror"...), aussi bien en anglais que dans d'autres langues, ce qui permet à des productions comme la série espagnole "La Casa de papel" de rayonner à l'international.

Fin septembre, Netflix a dépassé les 158 millions d'abonnés dans quelques 190 pays. L'abonnement mensuel coûte entre 9 et 16 dollars par mois aux Etats-Unis.

Amazon Prime Video

Le géant du commerce en ligne et du cloud (service d'informatique à distance) inclut une plateforme de vidéo à la demande dans "Prime", son abonnement premium.

Les clients payent dans ce cas 13 dollars par mois pour recevoir leurs commandes "gratuitement", plus rapidement, et avoir accès à une galaxie de service, dont du divertissement.

Amazon investit aussi dans les productions originales ("Fleabag", "Manchester by the Sea") et a déclaré compter plus de 100 millions d'abonnés à "Prime" mais n'indique pas combien d'entre eux utilisent régulièrement la plateforme vidéo.

Hulu

Lancée fin 2007 par News Corporation et NBCUniversal, Hulu est désormais contrôlée à 60% par Disney.

Pour l'instant accessible uniquement aux Etats-Unis, la plateforme propose des milliers de films et de séries (dont certaines originales comme "La Servante écarlate"), pour des abonnements mensuels allant de 6 à 12 dollars (avec ou sans publicité), et jusqu'à 45 dollars en incluant 60 chaînes de télévision.

Elle comptait 25 millions d'abonnés en 2018.

Disney+

Disney+ arrive sur les écrans américains le 12 novembre pour 6,99 dollars par mois, avec tous les blockbusters de ses catalogues "Star Wars", Pixar et Marvel, des programmes de la Fox ("Les Simpsons") ou encore des documentaires de National Geographic.

Le studio historique proposera une offre à 12,99 dollars incluant Hulu et ESPN+ (sports).

Disney compte exporter sa plateforme de streaming à l'international, en commençant par l'Europe, et s'est fixé comme objectif d'attirer entre 60 et 90 millions d'abonnés d'ici 2024.

Apple TV+

Le 1er novembre, Apple TV+ sera mis en service dans plus de 100 pays à partir de 4,99 dollars par mois, avec une offre limitée de contenus originaux, que le géant des technologies a prévu d'enrichir dans les mois qui viennent.

Son budget de création de contenus n'a pas été dévoilé mais des experts l'estiment à plusieurs milliards de dollars.

Pour réduire sa dépendance au marché des smartphones, Apple s'est diversifié dans les services sur abonnement, comme Apple News, Apple Arcade (jeux vidéo), Apple Pay (paiements), etc.

D'après le cabinet d'analystes Wedbush, il y a 900 millions d'iPhone en service dans le monde.

Les acheteurs d'un nouvel iPad, d'un iPhone ou d'un ordinateur de la marque auront un abonnement d'un an à la plateforme.

HBO Max

La plateforme de WarnerMedia (AT&T), prévue pour sortir en 2020, pourrait être la plus chère du marché. Elle n'a pas encore annoncé ses prix, mais les experts s'attendent à une offre de base à au moins 15 dollars par mois.

HBO Max parie sur des programmes cultes, comme "Friends", qu'elle a repris à Netflix, "Game of Thrones", l'immense catalogue de séries et de films de WarnerMedia, et de nouvelles productions originales.

Peacock

La plateforme de NBCUniversal (Comcast) sera disponible gratuitement, mais avec des publicités, pour les abonnés de la chaîne à partir d'avril 2020. Le groupe de médias n'a pas dévoilé le prix de la version sans publicité.

Ses clients pourront regarder "The Office" (racheté à Netflix), mais aussi des productions originales comme un nouveau "Battlestar Galactica".

Autres

Le marché mondial comprend des centaines d'offres, des plateformes de streaming des géants chinois Baidu et Tencent à celles spécialisées dans le divertissement de niche.

Aux Etats-Unis, certaines chaînes comme CBS proposent leur propre plateforme. La start-up Quibi s'apprête de son côté à lancer un service de streaming de vidéo courtes. Et les plateformes de vidéo de Google (YouTube) et Facebook (Watch), investissent aussi dans les contenus originaux.

gc-juj/tu

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALPHABET INC. -2.36%1386.32 Cours en différé.6.01%
AMAZON.COM, INC. -1.82%1972.74 Cours en différé.6.76%
APPLE INC. -3.39%288.08 Cours en différé.-1.90%
AT&T -1.84%37.35 Cours en différé.-4.43%
BAIDU, INC. -1.11%124.43 Cours en différé.-1.56%
COMCAST CORPORATION -3.21%43.17 Cours en différé.-4.00%
COMCAST CORPORATION -2.83%58 Cours en différé.0.00%
FACEBOOK -1.97%196.77 Cours en différé.-4.13%
NASPERS LIMITED -4.24%2551.59 Cours en clôture.-1.29%
NETFLIX, INC. -2.34%360.09 Cours en différé.13.95%
NEWS CORPORATION -5.51%12.86 Cours en différé.-9.05%
TENCENT HOLDINGS LIMITED -2.64%390.4 Cours en clôture.-0.71%
TWENTY-FIRST CENT. FOX B -0.74%45.31 Cours en clôture.0.00%
TWENTY-FIRST CENTURY FOX INC -1.32%44.91 Cours en clôture.0.00%
WALT DISNEY COMPANY (THE) -3.62%128.19 Cours en différé.-8.03%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur COMCAST CORPORATION
22/02Fox et NBCUniversal veulent racheter des plateformes de streaming
AW
21/02Fox envisage de racheter la plateforme de vidéos Tubi (presse)
AW
04/02BOURSE DE PARIS : Le virus fait (un peu) moins peur
04/02EN DIRECT DES MARCHES : Sanofi, Atos, Worldline, Renault, Valneva, Bonduelle,..
23/01Wall Street, gardant un oeil sur le virus chinois, termine en ordre dispersé
AW
23/01Wall Street marque une pause avec le coronavirus en Chine
RE
23/01Wall Street : la situation en Chine surveillée de près
CF
23/01Wall Street ouvre en baisse après une série de résultats contrastés
AW
23/01BOURSE DE WALL STREET : Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
23/01COMCAST : consensus battu et dividende relevé
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur COMCAST CORPORATION
Plus de recommandations
Données financières (USD)
CA 2020 114 Mrd
EBIT 2020 22 026 M
Résultat net 2020 13 389 M
Dette 2020 88 376 M
Rendement 2020 2,12%
PER 2020 14,9x
PER 2021 14,0x
VE / CA2020 2,49x
VE / CA2021 2,40x
Capitalisation 197 Mrd
Graphique COMCAST CORPORATION
Durée : Période :
Comcast Corporation : Graphique analyse technique Comcast Corporation | Zone bourse
Graphique plein écran
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 36
Objectif de cours Moyen 51,37  $
Dernier Cours de Cloture 43,17  $
Ecart / Objectif Haut 48,3%
Ecart / Objectif Moyen 19,0%
Ecart / Objectif Bas 1,92%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Brian L. Roberts Chairman, President & Chief Executive Officer
Michael J. Cavanagh Chief Financial Officer & Senior Executive VP
Jeff Votaw Vice President-Engineering
Kenneth J. Bacon Independent Director
Sheldon M. Bonovitz Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
COMCAST CORPORATION0.00%196 555
WALT DISNEY COMPANY (THE)-8.03%240 141
COMCAST CORPORATION-4.00%203 065
VIACOMCBS INC.-39.58%16 753
THE LIBERTY SIRIUSXM GROUP3.16%15 678
FORMULA ONE GROUP-6.54%10 437