Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nyse  >  General Motors Company    GM

GENERAL MOTORS COMPANY

(GM)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Coronavirus: nombre de morts record en Italie et Espagne, Boris Johnson

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
27/03/2020 | 23:35

contaminé

ajoute nouveaux bilan, décret de Trump et promulgation du plan de relance US

LONDRES (awp/afp) - La pandémie de Covid-19 a déjà tué plus de 25.000 personnes dans le monde, l'Espagne et l'Italie enregistrant vendredi de nouveaux tristes records quotidiens de décès, alors que le virus a en outre contaminé un dirigeant de premier plan, le Britannique Boris Johnson.

Signal d'alarme supplémentaire, le patron de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a estimé que "la pénurie chronique mondiale d'équipements de protection individuels" pour les personnels soignants représentait une "menace imminente" dans la lutte contre la maladie Covid-19.

"Quand les personnels soignants sont exposés au risque, nous sommes tous exposés au risque", a insisté Tedros Adhanom Ghebreyesus.

L'Italie compte désormais 9.134 morts, après 969 nouveaux décès par rapport à jeudi - un bilan quotidien inédit pour un seul pays. La contagion continue toutefois de ralentir, avec une hausse de seulement 7,4% du total des cas positifs (86.498).

Les Etats-Unis, qui ont enregistré un nombre record de 345 décès en 24 heures, ont franchi en fin d'après-midi vendredi la barre des 100.000 cas officiellement déclarés, pour 1.544 morts recensés.

Pour parer à l'urgence sanitaire, Donald Trump a, par décret, contraint le constructeur automobile General Motors à produire des respirateurs artificiels, vitaux pour les malades du Covid-19, toujours plus nombreux à être hospitalisés.

Les chiffres américains les rapprochent des bilans de l'Iran (2.378) et de la France, désormais près de la barre des 2.000 morts (1.995), après 299 nouveaux décès en 24 heures.

Dans la matinée, l'Institut supérieur de la santé (ISS) avait prévenu que le pic de la pandémie n'était toujours pas atteint dans la péninsule, mais qu'il pourrait l'être dans les prochains jours.

C'est ensuite l'Espagne qui compte le plus de morts (plus de 4.858, dont 769 lors des dernières 24 heures) dans le monde, devant la Chine (3.292 morts).

"Tout ce que nous connaissions s'écroule comme un château de cartes. Alors ce qu'il faut faire, c'est remonter le château", veut croire Santiago de la Fuente, médecin à l'hôpital de Leganès, à une dizaine de kilomètres de Madrid.

"Juste une toux"

Près de 550.000 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans le monde depuis fin décembre, dont plus de la moitié en Europe.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, qui se vantait encore en mars de continuer à "serrer la main à tout le monde", y compris dans un hôpital où se trouvaient des malades du Covid-19, a annoncé vendredi avoir été testé positif au nouveau coronavirus.

Son ministre de la Santé Matt Hancock a également indiqué être contaminé.

Selon ses services, Boris Johnson, 55 ans, ne présente que de "légers symptômes" et continue à diriger la réponse de son pays à la pandémie qui menace de submerger les hôpitaux du Royaume-Uni.

Avant lui, le prince Albert II de Monaco était le seul chef d'Etat ou de gouvernement officiellement contaminé par le virus.

Le Premier ministre français Edouard Philippe a quant à lui mis en garde vendredi contre "la vague extrêmement élevée" de la maladie qui "déferle sur la France" et a prolongé jusqu'au 15 avril le confinement de la population, avec une possible nouvelle extension.

Le confinement a également été prolongé de deux semaines en Belgique.

"Il va falloir tenir", a exhorté M. Philippe, au lendemain du décès d'une adolescente de 16 ans, plus jeune victime française du coronavirus, pourtant réputé toucher principalement les personnes âgées ou vulnérables.

Au début, "elle avait juste une toux", puis plus tard a eu "du mal à reprendre son souffle", a raconté vendredi à l'AFP la mère de la jeune fille, décédée après avoir été hospitalisée. "Depuis le début, on nous dit que le virus ne touche pas les jeunes. On l'a cru, comme tout le monde", a ajouté la soeur aînée de l'adolescente.

Quelques heures après être entrée à son tour en confinement pour trois semaines, l'Afrique du Sud a annoncé vendredi ses deux premiers décès. Le pays le plus industrialisé d'Afrique est, de loin, le plus touché sur le continent avec 927 cas recensés pour 57 millions d'habitants.

Il s'agit de "prévenir une catastrophe humaine aux proportions énormes", a expliqué le président Cyril Ramaphosa.

"Allah nous protégera"

Dans le centre de Johannesburg, la police a dispersé à coups de fouet des clients agglutinés devant un supermarché.

Pour Ditebogo Koenaite, pilote de ligne, "les classes moyennes et supérieures respecteront le confinement". "Mais je ne pense pas que les plus modestes pourront respecter la distanciation sociale. C'est plus dur dans les quartiers pauvres parce qu'ils partagent les toilettes" notamment, a-t-elle relevé.

A Kinshasa, capitale surpeuplée de République démocratique du Congo, le confinement a été reporté par crainte "d'insécurité" après une flambée des prix des biens de première nécessité.

A Singapour, les autorités menacent désormais de six mois de prison ceux qui ne respecteront pas les distances entre particuliers. Et en Serbie, trois personnes ont été condamnées à de lourdes peines allant de 2 à 3 ans de prison pour non respect du confinement.

Mais l'affluence était très forte vendredi pour les prières du vendredi dans de nombreuses mosquées, au Pakistan, en Afghanistan ou en Indonésie.

"Allah protégera les musulmans des désastres causés par le coronavirus", a assuré un imam dans une mosquée comble de Kaboul. A Rome, première historique, le pape François a célébré seul une prière sur la Place Saint-Pierre interdite d'accès.

Trois milliards de personnes confinées

Face à l'autre catastrophe, économique, qui s'annonce, la communauté internationale tente de mobiliser des sommes astronomiques.

Aux programmes de sauvetage lancés par plusieurs pays au niveau national s'ajoute depuis jeudi celui concocté par les dirigeants du G20 qui ont promis d'injecter 5.000 milliards de dollars pour soutenir l'économie mondiale.

Le nouveau coronavirus a donné un coup d'arrêt à l'activité de nombreux secteurs et contraint trois milliards d'humains à se calfeutrer chez eux.

La directrice générale du FMI Kristalina Georgieva a annoncé qu'il était "clair" que l'économie mondiale était désormais entrée en récession.

Très inquiets de l'accélération de la pandémie de coronavirus, notamment aux Etats-Unis, les marchés boursiers ont à nouveau sombré dans le rouge vendredi, alors que Donald Trump promulguait le plan historique de relance de l'économie américaine.

Mobilisant 2.200 milliards de dollars, c'est le plus vaste ensemble de mesures jamais adopté aux Etats-Unis.

burs-thm-ayv/lb/leo/dax

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
DAX 2.87%11391.28 Cours en différé.-14.02%
GENERAL MOTORS COMPANY 0.70%25.98 Cours en différé.-29.02%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur GENERAL MOTORS COMPANY
18/05Wall St monte entre reprise de l'activité et espoir de vaccin
RE
18/05Wall Street grimpe à l'ouverture avec l'espoir d'avancées sur un vaccin contr..
AW
18/05Les usines automobiles rouvrent aux Etats-Unis
AW
17/05Les salariés américains de l'automobile appréhendent le retour au travail
AW
16/05Une entreprise de voitures autonomes liée à GM supprime 160 postes
AW
15/05GM supprime des postes dans sa division de voitures autonomes
AW
14/05PRODWARE : légère progression de l'activité au premier trimestre
AO
14/05TESLA : Elon Musk et la Californie enterrent la hache de guerre
AW
08/05GM : émission d'un emprunt de 4 milliards de dollars
CF
07/05GM : les analystes de Deutsche Bank passent à l'achat
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur GENERAL MOTORS COMPANY
Plus de recommandations
Données financières (USD)
CA 2020 117 Mrd
EBIT 2020 2 463 M
Résultat net 2020 928 M
Trésorerie 2020 2 364 M
Rendement 2020 1,24%
PER 2020 50,3x
PER 2021 7,76x
VE / CA2020 0,30x
VE / CA2021 0,22x
Capitalisation 37 179 M
Graphique GENERAL MOTORS COMPANY
Durée : Période :
General Motors Company : Graphique analyse technique General Motors Company | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique GENERAL MOTORS COMPANY
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 21
Objectif de cours Moyen 32,58 $
Dernier Cours de Cloture 25,98 $
Ecart / Objectif Haut 104%
Ecart / Objectif Moyen 25,4%
Ecart / Objectif Bas -19,2%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Mary Teresa Barra Chairman & Chief Executive Officer
Mark L. Reuss President
Dhivya Suryadevara Chief Financial Officer & Executive Vice President
Randall D. Mott Chief Information Officer
Matthew Tsien Chief Technology Officer & Executive VP
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
GENERAL MOTORS COMPANY-29.02%37 179
TOYOTA MOTOR CORPORATION-17.25%161 816
VOLKSWAGEN AG-23.99%74 796
HONDA MOTOR CO., LTD.-15.13%40 520
DAIMLER AG-35.44%36 524
BMW AG-31.24%35 296