Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Matières premières  >  Gold       XAUUSD

OR (GOLD)

Cours en différé. Temps Différé  - 27/03 21:59:55
1626.148 USD   +0.07%
16/03GOLD : Gold : Même les actifs refuges sont boudés
05/03UBS : va arrêter de financer certains projets polluants
CF
28/02MATIÈRES PREMIÈRES : nickel, or et coton en berne
AW
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAnalyses Zonebourse

Les principaux leviers haussiers de l'or

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Analyse du 27/02/2020 | 11:32

L’environnement n’a guère évolué sur le marché de l’or. Nous écrivions au début du mois que la hausse sporadique des tensions géopolitiques, l’incertitude liée à l’expansion du coronavirus et le maintien des politiques monétaires accommodantes constituaient le cocktail explosif pour propulser les cours de la relique barbare à la hausse. Force est de constater que ces trois facteurs se sont pleinement manifestés au cours du mois.

Sur le front géopolitique, les combats dans le nord-ouest syrien, opposant les dernières poches de djihadistes à l’armée régulière syrienne ont gagné en intensité. Ces affrontements prennent une toute autre tournure puisqu’ils opposent désormais la Turquie, soutenant les rebelles syriens, à la Russie, alliée au régime de Bachar. Face à la progression de l’armée syrienne vers la principale ville de région, Idlib, la Turquie, pleinement investi militairement,  a demandé un soutien américain via l’envoi de batterie antiaérienne Patriot. Cette équation complexe réveille ainsi indirectement de vieilles rancœurs entre l’OTAN et la Russie.

Concernant le coronavirus, si les marchés ont montré une grande résilience face à l’expansion du Covid-19 en Chine, le mode « panique » a été déclenché face à la multiplication des foyers en Europe, en Iran et en Corée du Sud. Le décrochage des indices boursiers et le retour de l’aversion au risque a naturellement profité aux actifs refuges, dont l’or.

Enfin, sur le volet monétaire, les opérateurs attendent une réponse ferme des banquiers centraux pour contrer le ralentissement de l’activité économique. Les investisseurs sont nombreux à tabler sur une baisse des taux de la Fed d’ici à avril. Les politiques monétaires accommodantes ont donc de beaux jours devant elles.

L’or progresse ainsi de plus de 8% depuis le début de l’année et de 25% sur un an glissant. Graphiquement, rien n’a mis à mal la tendance de fond haussière, en vigueur depuis début 2020. Les acheteurs gardent la main et aucune alerte baissière majeure n’aura lieu tant que les cours évolueront au-dessus de 1600 USD. La première cible majeure se situe au seuil psychologique des 1700 USD, avant le test de la résistance hebdomadaire majeure située à 1790 SUD, qui passe par les plus hauts de 2012.


Jordan Dufee
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail

Avertissement : Les informations, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition par SURPERFORMANCE SAS s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d'investissement ni une offre ou sollicitation d'acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement.
L'investisseur est seul responsable de l'utilisation de l'information fournie, sans recours contre SURPERFORMANCE SAS, qui n'est pas responsable en cas d'erreur, d'omission, d'investissement inopportun ou d'évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.

Graphique GOLD
Durée : Période :
Gold : Graphique analyse technique Gold | Zone bourse
Graphique plein écran