Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Suez    SEV   FR0010613471

SUEZ

(SEV)
  Rapport  
Cours en temps réel. Temps réel Euronext Paris - 21/05 17:35:21
11.88 EUR   +0.89%
20/05SUEZ : Détachement de dividende final
FA
17/05SUEZ : remporte un contrat d'environ 243 millions d'euros au Royaume-Uni
DJ
17/05SUEZ : contrat de recyclage de déchets au Royaume Uni
CF
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Suez : Communiqué de presse Q1 2019

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
26/04/2019 | 08:25

Paris le 26/04/2019 - 7h30

SOLIDE 1er TRIMESTRE 2019

RESOLUTION DEFINITIVE DE L'ARBITRAGE AVEC L'ARGENTINE SUR BUENOS AIRES

Activité soutenue : chiffre d'affaires en croissance organique de +3,7%, à 4 210m€

Fort dynamisme commercial dans toutes les divisions

EBIT en croissance organique de +3,3% à 293m€, en ligne avec la trajectoire attendue

Perspectives 2019 réaffirmées

31 mars

31 mars

Variation

Variation

Variation

Variation

En millions d'euros

à changes

20181

20192

brute

organique

de change

constants3

Chiffre d'Affaires

4 055

4 210

+3,8%

+3,7%

+0,9%

+3,0%

EBITDA

633

709

+12,1%

-0,8%

+0,6%

-0,5%

EBITDA / CA

15,6%

16,9%

EBIT

278

293

+5,3%

+3,3%

+0,3%

+3,9%

EBIT / CA

6,9%

7,0%

En millions d'euros

31 déc. 2018

31 mar. 2019

31 mar. 2019

Variation

ex. IFRS 16

ex. IFRS16

Dette nette

8 954

9 031

10 367

+0,9%

Dette nette / EBITDA

3,23x

3,26x

3,37x

Le chiffre d'affaires de SUEZ au 1er trimestre 2019 s'élève à 4 210m€, soit une progression organique de +3,7%. La progression de l'activité des divisions Water Technologies & Solutions (WTS) et International, dont les chiffres d'affaires croissent respectivement de +8,5% et +4,5% en organique, continue de tirer la croissance du Groupe. Dans un environnement de prix plus favorables, la division Recyclage & Valorisation Europe enregistre une solide croissance organique de son chiffre d'affaires à +4,7%. Les volumes traités sont en légère décroissance du fait de la poursuite d'une plus grande sélectivité sur les contrats de tri des papiers et de certains plastiques. Les volumes de déchets en Europe sont toutefois attendus en hausse de +1,5% pour l'année. L'activité de la division Eau Europe est stable, comme anticipé.

L'EBIT au 31 mars 2019 ressort à 293m€, soit +3,3% de croissance organique.

A normes comptables constantes, la dette est quasi-stablevs 31 décembre 2018, à 9 031m€ vs 8 954m€ (+0,9%), et le ratio d'endettement s'établit à 3,26 fois l'EBITDA sur 12 mois glissants. Cette stabilité intègre les trois éléments significatifs suivants : un accroissement saisonnier du BFR pour 337m€, un effet de change

1Les données à fin mars 2018 incluent l'impact de l'allocation du prix d'acquisition de GE Water pour respectivement -3m€,-2m€ et -10m€ sur le Chiffre d'Affaires, l'EBITDA et l'EBIT.

2Les données à fin mars 2019 incluent l'impact de la première application de la norme IFRS 16 pour respectivement +76m€ et +3m€ sur l'EBITDA et l'EBIT.

3Toutes les variations à changes constants affichées dans le présent communiqué excluent l'impact de la première application d'IFRS 16

1

défavorable pour 124m€ et l'encaissement du produit de la vente des 20% dans SUEZ Water Ressources Inc (USA) pour 524m€.

Le gouvernement argentin et SUEZ ont conclu et mis en œuvre un accord transactionnel de règlement définitif du différend sur Aguas Argentinas. Le montant en numéraire encaissé en avril par le Groupe SUEZ est de 220m€.

Commentant les résultats du 1er trimestre 2019, Jean-Louis Chaussade, Directeur Général, a déclaré :

«Avec un chiffre d'affaires et un EBIT en croissance organique de respectivement +3,7% et +3,3% pour le premier trimestre, l'année 2019 démarre sur une bonne dynamique. Dans chacune des divisions, la forte mobilisation des équipes se concrétise par de nombreux succès commerciaux et une très bonne tenue des activités. Nous avons par exemple été déclarés « preferred bidder » par la ville de Manchester pour assurer le traitement des déchets de 2,3 millions d'habitants, soit un million de tonnes par an. En Chine, SUEZ a remporté trois contrats dans la gestion de l'eau et la valorisation pour un total de près de 250m€. Par ailleurs, je me réjouis de la résolution définitive de l'arbitrage avec le gouvernement argentin sur la concession de Buenos Aires.

Au total, la performance enregistrée pour ce premier trimestre est en ligne avec la trajectoire attendue, et nous confirmons les objectifs que nous nous sommes fixés pour l'année 2019. »

DETAIL DE L'ACTIVITE A FIN MARS 2019

Chiffre d'affaires

31 mars

31 mars

Variation

Variation

Variation

Variation

à changes

En millions d'euros

20184

2019

brute

organique

de change

constants

TOTAL

4 055

4 210

+3,8%

+3,7%

+0,9%

+3,0%

Dont :

Eau Europe

1 115

1 092

-2,1%

-0,4%

-0,4%

-1,6%

Recyclage & Valorisation Europe

1 537

1 588

+3,3%

+4,7%

-0,2%

+3,5%

International

882

945

+7,1%

+4,5%

+2,6%

+4,5%

Water Technologies & Solutions

493

556

+12,7%

+8,5%

+4,0%

+8,6%

Autres

27

29

+8,2%

+8,2%

-

+8,2%

La variation brute du chiffre d'affaires de +3,8% (+156m€) par rapport au 31 mars 2018 se décompose en :

Une variation organique de +3,7% (+151m€) :

-Le chiffre d'affaires de la division Eau Europe est en légère décroissance de -0,4%(-5m€). Les indexations tarifaires plus avantageuses en France ont partiellement compensé une balance commerciale moins favorable sur la période. La variation des volumes d'eau vendus au Chili est impactée par un effet de base défavorable, du fait d'un premier trimestre 2018 exceptionnellement chaud et sec.

-Le chiffre d'affaires de la division Recyclage & Valorisation Europe est en croissance de +4,7% (+72m€), tiré notamment par la hausse des prix des services aux clients industriels.

-Le chiffre d'affaires de la division International progresse de +4,5% (+40m€), grâce à une activité dynamique dans la quasi-totalité des régions.

-WTS continue d'enregistrer une solide croissance organique, à +8,5% (+42m€), tirée par l'activité

Engineered Systems.

Un impact de change de +0,9% (+35m€), combinaison notamment de l'appréciation du dollar américain

4Les données à fin mars 2018 incluent l'impact de l'allocation du prix d'acquisition de GE pour -3m sur le Chiffre d'Affaires de WTS et du Groupe.

2

(+35m€) et dans une moindre mesure de la livre sterling anglaise (+3m€), alors que le dollar australien et le peso chilien se déprécient contre l'euro (-5m€ chacun).

Un effet périmètre de -0,8% (-31m€), lié notamment à la cession, en 2018, d'une activité de recyclage de palettes et d'une activité de collecte de déchets médicaux en France.

L'EBITDA s'établit à 709m€, en baisse de -0,8% en organique, et l'EBIT, à 293m€ progresse de +3,3%

en organique. Ils intègrent, pour 7m€, la prime exceptionnelle sur les plus bas salaires en France. Les effets techniques résultant de la première application de la norme comptable IFRS 16 s'élèvent à 76m€ sur l'EBITDA et 3m€ sur l'EBIT.

PERFORMANCE PAR DIVISION

EAU EUROPE

Variation

Variation

Variation de

Variation

En millions d'euros

31 mars 2018

31 mars 2019

à changes

brute

organique

change

constants

Chiffre d'affaires

1 115

1 092

-2,1%

-0,4%

-0,4%

-1,6%

La France enregistre une baisse organique de son chiffre d'affaires, de -4,4%(-23m€).

La hausse des volumes d'eau vendus (+1,6%) du fait de conditions météorologiques plus favorables cet hiver et l'amélioration des indexations tarifaires (+1,6%) compensent partiellement l'effet de l'arrêt des contrats de Bordeaux (janvier 2019) et de Valenton (Avril 2018).

L'Espagne affiche une croissance organique de +0,7% (+3m€).

Comme pour la France, les volumes d'eau vendus ont bénéficié de conditions climatiques plus favorables et ressortent en hausse de +0,9%. Les tarifs sont, quant à eux, toujours impactés par la baisse de 1,65% mise en place en mai 2018 à Barcelone, ainsi que par le différé des augmentations tarifaires sur le reste des contrats du fait des échéances électorales du deuxième trimestre. Au total, ils ressortent en baisse de -1,1%. Il n'y aura pas de nouvelle modification tarifaire à Barcelone pour l'année 2019.

L'Amérique Latine est en croissance organique de +6,5% (+16m€).

La Business Unit a bénéficié d'une hausse des tarifs au Chili de +2,8% sur la période. Les volumes d'eau vendus sont en hausse modérée de +0,5% du fait d'un effet de base défavorable, l'été 2018 (soit le Q1 2018) ayant été particulièrement chaud et sec au Chili. La forte croissance organique de l'Amérique Latine résulte également d'une activité de construction dynamique, notamment au Salvador et au Panama, ainsi que du développement de l'activité optimisation et efficacité des réseaux d'eau au Brésil.

L'EBIT est en décroissance organique sur la période, du fait de la baisse tarifaire de Barcelone en Espagne et du phasage de la balance commerciale en France.

RECYCLAGE & VALORISATION EUROPE

Variation

Variation

Variation de

Variation

En millions d'euros

31 mars 2018

31 mars 2019

à changes

brute

organique

change

constants

Chiffre d'affaires

1 537

1 588

+3,3%

+4,7%

-0,2%

+3,5%

La performance de la division Recyclage et Valorisation Europe a principalement été tirée par des augmentations de prix des services dans tous les segments d'activité, et notamment auprès des clients industriels. Les volumes traités sont en légère décroissance, à -0,8%, du fait de la volonté affirmée du Groupe de réduire son exposition dans le domaine du tri des papiers/cartons et de certains plastiques, compte tenu

3

des niveaux de prix particulièrement bas de ces matières recyclées. La progression des volumes traités reste toutefois attendue à +1,5% sur l'ensemble de l'année. A noter enfin que les prix moyen de vente de l'électricité ont progressé en 2019 dans toutes les géographies.

Le segment Industrial Waste Specialties enregistre une forte croissance organique, +18,8% (+20m€).

Ce segment est notamment tiré par un robuste dynamisme de l'activité de remédiation des sols, ainsi que par des augmentations de tarifs dans l'activité « Chemicals » en Europe.

La zone Benelux / Allemagne est en progression organique de +8,2% (+30m€).

Les activités de services ont bénéficié de hausses de prix importantes, notamment sur le segment industriel et commercial. A noter la poursuite de la bonne progression de Belland Vision (packaging licensing) en Allemagne. Les volumes de déchets traités sont en légère baisse dans la zone, notamment en Belgique et aux Pays-Bas.

La zone Royaume-Uni / Scandinavie est en croissance organique de +4,6% (+12m€).

Cette croissance reflète essentiellement la progression des prix des activités de service, tant municipales qu'industrielles. Les volumes restent bien orientés, notamment pour la valorisation énergétique au Royaume- Uni et sur le segment industriel et commercial en Suède. Cette zone a également bénéficié d'une activité construction dynamique, notamment sur le site de Surrey.

La France est en légère croissance organique de +1,2% (+10m€).

Comme dans les autres pays, la croissance profite de la hausse des prix dans les activités de services. En outre, les volumes triés ont été limités par la réduction volontaire de l'exposition aux prix des papiers / cartons et de certains plastiques.

En excluant l'impact ponctuel du paiement ce trimestre d'une prime exceptionnelle pour les plus bas salaires en France, et malgré une forte hausse du pétrole depuis le début de l'année, l'EBIT de la division est en légère croissance organique.

INTERNATIONAL

Variation

Variation

Variation de

Variation

En millions d'euros

31 mars 2018

31 mars 2019

à changes

brute

organique

change

constants

Chiffre d'affaires

882

945

+7,1%

+4,5%

+2,6%

+4,5%

L'Asie enregistre une croissance organique de +31,0% (+27m€), avec des contributions positives des activités eau et déchets. La performance organique de la zone est également impactée positivement par la prise de contrôle des actifs eau de SCIP (Shanghai Chemical Industrial Park), dans le cadre de la volonté du Groupe de renforcer sa présence sur les parcs industriels en Chine.

L'Australie est en croissance organique de +5,6% (+14 m€), grâce à des volumes de déchets traités en hausse et au démarrage de nouveaux contrats de collecte.

La zone Italie / Europe Centrale & Orientale est en croissance organique de +1,7% (+2m€). L'activité reste bien orientée dans l'ensemble des pays. La croissance organique est plus modérée du fait d'une base de comparaison élevée, après une année 2018 particulièrement dynamique.

L'Amérique du Nord affiche une croissance organique modérée de +0,4% (+1m€). L'activité eau régulée a enregistré des volumes en très légère augmentation (+0,6%).

La zone Afrique / Moyen Orient / Inde affiche une baisse organique, à -1,5%(-4m€).L'activité de la zone reste très dynamique, notamment en Inde avec le démarrage des contrats de Coimbatore et Davengere.

4

Toutefois, la progression organique est ralentie à la suite de la fin du contrat de construction de Barka à Oman en juin 2018.

Compte-tenudu phasage des contrats, le carnet de commandes des affaires de construction pour cette division ressort à 0,6Md€, en baisse de -6,4% par rapport à fin 2018.

L'EBIT de la division est en forte croissance organique, avec une contribution positive de l'ensemble des segments géographiques.

WATER TECHNOLOGIES & SOLUTIONS

31 mars 20185

Variation

Variation

Variation de

Variation

En millions d'euros

31 mars 2019

à changes

brute

organique

change

constants

Chiffre d'affaires

493

556

+12,7%

+8,5%

+4,0%

+8,6%

Le chiffre d'affaires de WTS s'établit à 556m€ en croissance organique de +8,5% (+42m€). L'activité

«Engineered Systems » enregistre une croissance organique de +11%, portée par une croissance solide des ventes de produits et notamment des outils d'analyse et de purification, et une dynamique porteuse des activités de services. L'activité « Chemical Monitoring Solutions » affiche une croissance organique de +3%, et bénéficie notamment de hausses de prix en Asie et en Amérique Latine.

L'EBIT de WTS n'est pas significatif au premier trimestre. Hors éléments non récurrents au premier trimestre 2018, il est en progression organique.

PERSPECTIVES

Dans un environnement plus volatil où les services que SUEZ propose à ses clients sont chaque fois plus nécessaires, le Groupe est pleinement focalisé sur son objectif de délivrer des résultats en forte amélioration.

Le maintien d'une politique d'investissements sélective, la réalisation d'au moins 200m€ d'économies de coûts, et la matérialisation des synergies d'intégration de WTS, devraient notamment contribuer à la réalisation des objectifs que SUEZ s'est fixés et réaffirme pour 20196 :

-Chiffre d'Affaires en croissance organique de +2 à 3%

-EBIT en croissance organique de +4 à 5%

-FCF en croissance d'environ +7 à 8%

-Ratio d'endettement (DN/EBITDA) de c. 3x en 20197

-Volonté de poursuivre la baisse du ratio d'endettement en 2020

Sur cette base, et en accord avec le Conseil d'Administration, le Groupe entend proposer à l'Assemblée Générale des Actionnaires de mai 2020 un dividende de 0,65€ par action au titre de l'exercice 2019.

GOUVERNANCE

Le Conseil d'Administration a décidé à l'unanimité que sous réserve de sa reconduction par l'Assemblée Générale du 14 mai prochain Mme Anne Lauvergeon présidera le comité RSE, Innovation, Ethique, Eau et Planète Durable, et que Mme Delphine Ernotte-Cunci présidera le comité d'Audit et des Comptes.

5Les données à fin mars 2018 incluent l'impact de l'allocation du prix d'acquisition de GE Water pour -3m€

6Sous l'hypothèse de volumes d'eau vendus en ligne avec les tendances historiques, de volumes de déchets traités en hausse de +1.5% et de prix des matières premières stables par rapport au 31/12/2018

7Hors impact de l'application d'IFRS 16

5

Pour lire la suite de ce noodl, vous pouvez consulter la version originale ici.

La Sté Suez SA a publié ce contenu, le 26 avril 2019, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le26 avril 2019 06:24:02 UTC.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur SUEZ
20/05SUEZ : Détachement de dividende final
FA
17/05SUEZ : remporte un contrat d'environ 243 millions d'euros au Royaume-Uni
DJ
17/05SUEZ : contrat de recyclage de déchets au Royaume Uni
CF
17/05SUEZ : Icon News SUEZ retenu pour optimiser le recyclage des déchets ménagers du..
PU
15/05EN DIRECT DES MARCHES : CGG, Crédit Agricole, Tikehau, GenSight, Unicredit, W..
15/05BOURSE DE PARIS : Pas de nouvelles, bonnes nouvelles
15/05SUEZ : nouveau comité exécutif nommé
CF
15/05RWE fait mieux que prévu au 1er trimestre grâce à son activité de négoce
RE
14/05SUEZ : nomme Julian Waldron au poste de directeur financier
DJ
14/05COR-Innogy approché pour sa filiale britannique en difficulté Npower
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur SUEZ
Plus de recommandations
Données financières (€)
CA 2019 17 822 M
EBIT 2019 1 414 M
Résultat net 2019 412 M
Dette 2019 9 794 M
Rendement 2019 5,54%
PER 2019 16,17
PER 2020 17,18
VE / CA 2019 0,96x
VE / CA 2020 0,94x
Capitalisation 7 317 M
Graphique SUEZ
Durée : Période :
Suez : Graphique analyse technique Suez | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique SUEZ
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 13
Objectif de cours Moyen 12,2 €
Ecart / Objectif Moyen 3,5%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Jean-Louis Chaussade Chief Executive Officer & Director
Gérard Mestrallet Chairman
Jean-Marc Boursier Group Senior Executive Vice President-Finance
Paul-Joël Derian Group Scientific & Technology Director
Lorenz d'Este Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
SUEZ2.12%8 162
WASTE CONNECTIONS INC25.49%24 919
UMICORE-19.79%7 685
CHINA CONCH VENTURE HOLDINGS LTD9.89%5 830
STERICYCLE31.75%4 375
BEIJING ORIGINWATER TECHNOLOGY CO.,LTD.--.--%3 455