Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Total    FP   FR0000120271

TOTAL

(FP)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Total pâtit de la volatilité des cours au 1er trimestre

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
26/04/2019 | 08:16

Paris (awp/afp) - Le groupe d'hydrocarbures français Total a souffert au premier trimestre de la volatilité des marchés du pétrole et du gaz mais continue de hisser sa production à des records avec la mise en route de nouveaux projets.

Son bénéfice net a certes bondi de 18% sur un an à 3,11 milliards de dollars, bénéficiant d'éléments exceptionnels et d'une base de comparaison favorable par rapport à l'an dernier.

Le bénéfice net ajusté, qui exclut des éléments volatils et exceptionnels et fait référence dans le secteur, a toutefois reculé de 4% à 2,76 milliards. C'est un peu en-dessous des attentes des analystes, qui tablaient sur 2,84 milliards, selon le consensus établi par le fournisseur de données FactSet.

"Les marchés restent volatils avec un Brent qui s'est établi à 63 dollars le baril en moyenne au premier trimestre, en baisse de 6% par rapport à l'an dernier, et un prix du gaz en retrait de 11% en Europe et de 30% en Asie", a souligné le PDG Patrick Pouyanné, cité dans un communiqué.

Les cours du Brent de la mer du Nord ont en effet atteint en moyenne 63,1 dollars au premier trimestre, contre 66,8 dollars un an auparavant.

Le marché avait chuté fin 2018, avant de remonter peu à peu début 2019 grâce notamment au respect de l'accord de limitation de la production entre membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et pays non membres comme la Russie.

Cette tendance à la hausse se confirme d'ailleurs actuellement: le Brent a dépassé jeudi les 75 dollars le baril pour la première fois en six mois sur fond de sanctions américaines contre l'Iran, d'instabilité au Venezuela et de combats en Libye.

La production d'hydrocarbures du géant français a pour sa part bondi de 9% sur un an à un nouveau record de 2,95 millions de barils équivalent pétrole par jour (Mbep/j).

Elle génère un cash-flow (marge brute d'autofinancement hors frais financiers) en augmentation de plus de 15% sur un an à 6,5 milliards de dollars, se félicite Total.

production record

La production a profité du démarrage et de la montée en puissance de nouveaux gros projets, notamment Yamal LNG en Russie et Ichthys en Australie dans le gaz naturel liquéfié (GNL), ainsi que Kaombo Norte en Angola et Egina au Nigeria dans le pétrole. Elle bénéficie aussi du rachat du groupe danois Maersk Oil.

Total confirme que la croissance de sa production devrait "dépasser" les 9% en 2019, profitant de nouveaux démarrages au cours de l'année.

Le groupe réitère par ailleurs ses autres objectifs et indique qu'il maintiendra cette année sa "discipline" financière, mise en oeuvre après l'effondrement des cours en 2014.

L'objectif d'investissements nets reste ainsi contenu à 15-16 milliards, avec des économies de 4,7 milliards et un coût de production de 5,5 dollars le baril.

"Les marges de raffinage restent volatiles au début du deuxième trimestre et le taux d'utilisation des raffineries devrait être affecté par des travaux saisonniers de maintenance en France et au Royaume-Uni au second trimestre", prévient aussi Total.

A la Bourse de Paris, l'action Total reculait vendredi à la suite de cette publication. Elle perdait 0,88% à 49,46 euros vers 15H55, dans un marché en hausse de 0,02%.

C'est "un début d'année convenable", ont toutefois estimé les analystes de RBC Capital Markets. Ceux d'UBS ont relevé "des progrès continus dans un trimestre volatil".

Parmi les compagnies concurrentes de Total, l'américaine ExxonMobil a de son côté annoncé vendredi un bénéfice net divisé par près de deux à 2,35 milliards de dollars au premier trimestre, en raison d'une lourde perte dans ses raffineries dont les marges sont sous pression. Chevron, également américaine, a aussi vu ses bénéfices chuter au premier trimestre.

afp/rp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
A.P. MØLLER - MÆRSK 1.58%7736 Cours en différé.5.36%
AP MOELLER MAERSK A/S 1.32%7295 Cours en différé.6.64%
CHEVRON CORPORATION 0.41%121.34 Cours en différé.11.08%
EXXON MOBIL CORPORATION 0.46%76.25 Cours en différé.11.32%
TOTAL 1.10%49.765 Cours en temps réel.6.59%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur TOTAL
09:12ENGIE : Veyrat serait prêt à céder Neoen pour entrer au capital
RE
20/05EN DIRECT DES MARCHES : Total, LafargeHolcim, Boiron, Solutions 30, Tikehau, Goo..
20/05Début de semaine réussi pour les valeurs liées à l'énergie
AO
20/05BOURSE DE PARIS : Trump caresse ses alliés dans le sens du poil
18/05L'Argentine attribue 18 zones maritimes à l'exploration de gaz et pétrole
AW
17/05TOTAL : suspend des opérations dans une raffinerie allemande pour contrôles
RE
17/05TOTAL : plus forte hausse du CAC40 à la mi-séance du vendredi 17 mai 2019 -
AO
16/05EDF envisage deux bilans séparés pour améliorer son financement
RE
16/05TOTAL : livraison d'un simulateur quantique par Atos
CF
15/05TOTAL : Saft lance son Intensium Max 20 HE
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur TOTAL
Plus de recommandations
Données financières ($)
CA 2019 209 Mrd
EBIT 2019 21 260 M
Résultat net 2019 14 781 M
Dette 2019 23 720 M
Rendement 2019 5,46%
PER 2019 10,19
PER 2020 9,15
VE / CA 2019 0,81x
VE / CA 2020 0,79x
Capitalisation 146 Mrd
Graphique TOTAL
Durée : Période :
Total : Graphique analyse technique Total | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique TOTAL
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 26
Objectif de cours Moyen 67,7 $
Ecart / Objectif Moyen 23%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Patrick Pouyanné Chairman & Chief Executive Officer
Patrick de la Chevardière Chief Financial Officer
Jean-François Minster Senior Vice President-Scientific Development
Marie-Noelle Semeria Group Chief Technology Officer & Senior VP
Patrick Artus Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
TOTAL6.59%145 892
ROYAL DUTCH SHELL12.71%261 883
PETROCHINA COMPANY0.28%182 026
PETROLEO BRASILEIRO SA PETROBRAS8.82%85 905
GAZPROM PAO (EDR)39.63%73 700
GAZPROM PAO--.--%73 700