Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

8 société cotées qui soufflent le chaud et le froid

17/08/2021 | 10:25
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

En bourse, le secteur de la climatisation compte quelques poids lourd mondiaux et des acteurs plus petits ou plus spécialisés. Nous vous proposons d'en survoler quelques-uns pour introduire une thématique qui fera encore parler d'elle dans les années à venir, à n'en pas douter. Libre à vous ensuite de vous immerger dans les fiches valeurs détaillées de chaque entreprise sur Zonebourse, pour trouver la perle rare.

Dans un contexte de réchauffement global, le marché de l'air conditionné a encore de beaux jours devant lui, même si l'Humanité parvenait à terme à enrayer la hausse des températures. Actuellement, les taux d'équipement sont variables d'une région à l'autre, puisque le Japon et les Etats-Unis s'affichent au-delà de 90%, alors que l'Inde ou l'Indonésie – deux pays très peuplés - sont en-deçà de 10%. En Europe, le taux d'équipement est relativement faible, mais la demande est sur la pente ascendante. Une étude de l'Agence internationale de l'énergie datant de 2019, souvent citée en référence, estime que la base installée d'équipements de climatisation va tripler entre 2018 et 2050 pour atteindre 5,6 milliards d'unités.

Estimation de l'IEA sur la trajectoire d'équipement des principaux pays en climatisation
Projection de l'équipement en climatiseurs (Source AIE)

Cet accroissement, notamment dans les pays chauds et fortement peuplés, va entraîner des problématiques énergétiques importantes. "L'utilisation de climatiseurs et de ventilateurs électriques pour rester au frais représente aujourd'hui près de 20% de la consommation totale d'électricité dans les bâtiments du monde", selon l'AIE dans son rapport de 2019. Par conséquent, disposer de matériels efficaces est un enjeu majeur pour tenir les objectifs environnementaux fixés par le GIEC dans un contexte où le taux de pénétration va nécessairement s'accroître aussi bien dans les pays matures sous-équipés que dans les pays émergents. C'est d'ailleurs l'objet du rapport de l'IEA : attirer l'attention sur la nécessité d'innover et d'opter pour des installations qualitatives pour éviter le dérapage de consommation et d'émission de gaz à effet de serre.

Pour les investisseurs américains, l'essor de la climatisation n'est pas forcément une tendance de fond : quand on est équipé à 95%, on a tendance à estimer que le marché est mature. Mais nous venons de l'évoquer succinctement, le taux de pénétration ne pourra que s'accroître dans les années à venir. Vous trouverez ci-après une liste d'acteurs qui comptent dans ce domaine. Nous avons concentré nos recherches sur des spécialistes plus que sur des généralistes. Par exemple, des conglomérats comme LG Electronics, Mitsubishi Electric et Samsung Electronics disposent de divisions qui vendent des unités de traitement de l'air, mais elles ne constituent qu'une brique de l'activité. Gardez aussi à l'esprit que les acteurs du secteur profitent de surcroît de l'élargissement de la base installée, qui crée un marché pour les pièces détachées et in fine pour la mise à niveau et/ou le remplacement des équipements.

Huit acteurs cotés qui comptent dans l'univers de la climatisation

Daikin : le groupe japonais est un pure-player de l'air conditionné, qui pèse l'équivalent de 70 Mds$ en bourse et qui opère dans le monde entier, notamment en Europe (16% des revenus), en Chine (13%), mais surtout aux Etats-Unis (26%) et au Japon (23%). La trajectoire de résultats est solide, avec des révisions haussières récentes qui ont permis de dynamiser les perspectives. Sans surprise, Daikin est richement valorisé avec un PER supérieur à 30, contrepartie de ses performances financières. Le groupe est actuellement (nettement) mieux valorisé que sa moyenne sur dix ans (24,2 fois).

Carrier : le rival américain de Daikin est lui aussi un spécialiste, même s'il possède aussi une division sécurité incendie (dont une partie est en cours de cession). Sa diversification géographique est moindre, avec plus de la moitié des revenus générés aux Etats-Unis, un gros quart en Europe et le solde dans le reste du monde. Carrier est donc moins exposé à l'Asie. Sa valorisation est plus douce que celle du Japonais, quoique relativement élevée à 27 fois les résultats attendus cette année. Le groupe a bénéficié d'un net relèvement de ses prévisions de revenus et de résultats dernièrement, qui a donné un peu de relief à des fondamentaux un peu tristes jusque-là.

Trane Technologies : autre entreprise nord-américaine (qui a posé ses valises en Irlande) et autre acteur bien valorisé, à 32 fois les résultats en vue cette année. Trane, mieux connu jusqu'ici via son ancien conglomérat propriétaire, Ingersoll-Rand, est moins international que les deux concurrents précités, mais a bénéficié d'une même tendance très positive à la révision haussières de ses projections dernièrement. Contrairement à Daikin et Carrier, l'action a perdu de l'altitude depuis le début du mois d'août, après un record au-dessus de 205 USD. Ses notations Surperformance sont correctes, mais son PER élevé nuit au bilan global.

Gree Electric Appliances : le groupe de Zhuhai génère 70% de ses revenus de la vente de systèmes HVAC, en quasi-totalité sur le marché chinois. Suivi par une trentaine d'analystes, c'est un poids lourd de son marché. Côté chiffres, Gree est aux antipodes des trois acteurs précités : sa valorisation est plutôt faible avec un PER 2022 qui devrait être inférieur à 10 malgré des taux de croissance élevés. Dans le sillage des actions chinoises, le titre a perdu beaucoup de terrain en 2021 et poursuit sa chute. Et la dégradation des indicateurs macroéconomiques chinois n'augure rien de bon. On peut affirmer que le dossier présente des caractéristiques "value" prononcées mais qu'il pâtit d'une visibilité inférieure à celle de ses concurrents occidentaux.

Lennox International : malgré son nom, l'entreprise est très concentrée sur l'Amérique du Nord où elle réalise plus de 90% de son activité. Son parcours boursier récent a été chahuté, à la fois parce que son CEO prépare son départ et parce que la révision haussière des objectifs n'était pas assez prononcée par rapport aux attentes exigeantes de la communauté financière. Sur la base des seules révisions, Lennox présente un intérêt mais l'ensemble apparaît fragile par rapport à ses concurrents. 

NIBE Industrier : retour en Europe avec le groupe suédois, qui clignote en vert du côté des notes Surperformance de révisions de chiffre d'affaires et de résultats, mais qui est déjà très généreusement valorisé pour cela. Il faut compter un multiple de 70 fois les résultats 2021 pour s'offrir la valeur, qui ne laisse entrevoir qu'un PER amélioré à 59 fois pour 2023. Des niveaux de valorisation que la pente des résultats, quoique appréciable, peine à justifier. 

Fujitsu General : cette filiale du conglomérat Fujitsu réalise environ 2,5 Mds$ de revenus annuels, pour l'essentiel dans les climatiseurs. Son premier marché est naturellement le Japon (35%) devant l'Europe (21%) et les Etats-Unis (13%). Le PER est relativement modeste, mais il faut le mettre en parallèle de marge assez faibles, en tout cas plus faibles que celles des autres acteurs de la filière, et d'une taille plus modeste. 

Zehnder : l'entreprise suisse n'est pas à proprement parler une spécialiste de l'air conditionné, mais elle mérite le détour. Elle se présente comme un "leader de marché pour un climat intérieur sain", et propose des systèmes de ventilation double flux, des dispositifs de purification d'air industriels, des radiateurs (dont la marque Acova, bien connue en France) et des systèmes de faux plafond chauffants et rafraîchissants. Le dernières révisions de bénéfices sont très bien orientées, la dette est basse et les publications sont qualitatives. Pour ne rien gâcher, la valorisation est modeste, à environ 20 fois les résultats attendus en 2021.

Et aussi :

  • Lindab (Suède, Ventilation)
  • Systemair (Suède, Ventilation)
  • Volution (Royaume-Uni, Ventilation)
  • Voltas (Inde, Climatisation)
  • AAON (Etats-Unis, Climatisation)
  • Lu-Ve (Italie, Climatisation)
Comparaison Climatisation
Une vision synthétique des notations Surperformance des différents acteurs (attention, cette représentation est fournie à des fins comparatives, ce n'est pas à proprement parler un palmarès - Zonebourse)

© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AAON, INC. 0.67%70.72 Cours en différé.6.14%
CARRIER GLOBAL CORPORATION 0.63%54.66 Cours en différé.44.91%
DAIKIN INDUSTRIES,LTD. 0.65%25580 Cours en clôture.11.61%
FUJITSU GENERAL LIMITED -0.61%2755 Cours en clôture.-1.43%
FUJITSU LIMITED 1.49%21490 Cours en clôture.44.18%
GREE ELECTRIC APPLIANCES, INC. OF ZHUHAI 1.47%40.67 Cours en clôture.-34.34%
LENNOX INTERNATIONAL INC. 0.51%312.18 Cours en différé.13.37%
LG CORP. -0.11%94600 Cours en clôture.-1.44%
LG ELECTRONICS INC. -0.40%125000 Cours en clôture.-7.41%
LINDAB INTERNATIONAL AB (PUBL) 1.77%252.4 Cours en différé.48.12%
LU-VE S.P.A. 0.00%23.2 Cours en différé.66.31%
MITSUBISHI ELECTRIC CORPORATION -0.25%1583.5 Cours en clôture.1.70%
NIBE INDUSTRIER AB (PUBL) 2.94%124.3 Cours en différé.84.35%
SAMSUNG ELECTRONICS CO., LTD. 0.28%70400 Cours en clôture.-13.09%
SYSTEMAIR AB (PUBL) -0.25%81.1 Cours en différé.25.98%
TRANE TECHNOLOGIES PLC 0.01%181.16 Cours en différé.24.80%
VOLTAS LIMITED -1.26%1177.05 Cours en différé.42.56%
VOLUTION GROUP PLC 1.02%495 Cours en différé.77.42%
ZEHNDER GROUP AG -0.59%100.4 Cours en différé.69.88%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
07:30La Saudi National Bank affiche une hausse de 20 % de son bénéfice trimestriel
ZR
07:03Revue de presse du dimanche 24 octobre 2021
AW
06:46CHERCHE EMPLOYÉ DÉSESPÉRÉMENT : aux Etats-Unis, des entreprises peinent à
AW
06:46En mer, la nuit, avec les pêcheurs de Gaza sous blocus
AW
06:44THALES : Deux satellites de télécommunications fabriqués par Thales Alenia Space ont été lancés avec succès
PU
05:28Paris lance un satellite militaire dernière génération
AW
03:36Colombie-Arrestation du narcotrafiquant Otoniel
RE
23/10Tesla augmente le prix du Model X Long Range de 5000 $ pour le porter à 104 990 $ Site Web de l'entreprise
ZR
23/10Tesla augmente le prix de son modèle 3 standard de 2 000 $ pour l'augmenter à 43 990 $ site web de l'entreprise
ZR
23/10Tesla increases model y long range by $2,000 to $56,990 company website
ZR
Dernières actualités "Sociétés"