Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Albanie: RSF condamne le harcèlement par la Chine d'un journaliste critique de la répression au Xinjiang

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
27/02/2020 | 04:47

Le professeur d'histoire et journaliste albano-canadien Olsi Jazexhi est harcelé par les autorités chinoises depuis la publication en décembre 2019 d'une tribune dans le journal turc Sabah Post. Dans cet article écrit au retour d'un voyage au Xinjiang financé par Pékin, le reporter exhortait la communauté musulmane internationale à soutenir les Ouïghours emprisonnés dans les soi-disant « camps de rééducation » chinois.

Le lendemain, dans une interview publiée dans le quotidien de propagande Global Times, un officiel chinois basé au Xinjiang a accusé Olsi Jazexhi de « contrevenir à l'éthique » du journalisme. La semaine suivante, l'ambassadeur de Chine en Turquie s'en est aussi pris au journaliste dans une autre tribune publiée dans le Sabah Post. En outre, l'Université de Durres où Jazexhi enseigne depuis quatre ans a soudain suspendu leur collaboration, ce qui selon le journaliste est le résultat de l'influence chinoise au sein de l'institution.

« Le fait que les autorités chinoises aient financé le voyage d'Olsi Jazexhi au Xinjiang ne leur donne en aucun cas le droit de dicter le contenu de ses reportages, insiste Cédric Alviani, directeur du bureau Asie de l'Est de Reporters sans frontières (RSF), qui salue « le courage de ce journaliste-citoyen, qui n'a pas manqué à sa responsabilité de rapporter honnêtement ce qu'il a vu en dépit du risque de représailles. »

Selon l'ONG Uyghur Human Rights Project, au moins 58 journalistes et éditeurs de la région du Xinjiang sont détenus en Chine, dont la webmestre Gulmira Imin ainsi que le lauréat du prix Václav Havel et du prix SakharovIlham Tohti, tous deux condamnés à la prison à vie pour « séparatisme. »

Dans le Classement mondial RSF 2019 de la liberté de la presse, l'Albanie se classe 82e sur 180 pays et territoires tandis que la Chine est au 177e rang.

La Sté RSF - Reporters sans frontières a publié ce contenu, le 27 février 2020, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le27 février 2020 03:46:03 UTC.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
16:11USA : nette baisse de l'indice de confiance du Michigan
CF
15:50CORONAVIRUS : L'activité économique a reculé de 36% en France
RE
15:37USA : Encore plus de 6 millions d'inscriptions hebdomadaires au chômage
RE
15:19USA : 6,6 millions de nouveaux chômeurs annoncés en une semaine
AW
15:06MAÏZ'EUROP' ASSOCIATION G&EACUT : Une situation hydrique globalement favorable
PU
14:44USA : les inscriptions au chômage restent très nombreuses
CF
14:44USA : baisse de 0,2% des prix producteurs en mars
CF
14:23CORONAVIRUS : L'activité économique a reculé de 36% en France
RE
14:03FRANCE : l'Insee anticipe une forte contraction du PIB au S1 en raison du confinement
DJ
13:42CORONAVIRUS : la Suisse enregistre 785 nouveaux cas
AW
Dernières actualités "Economie / Forex"