Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Allemagne-Les partis de la coalition au plus bas dans les sondages

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
12/10/2018 | 02:53

BERLIN, 12 octobre (Reuters) - Le bloc conservateur CDU-CSU de la chancelière allemande Angela Merkel et le Parti social-démocrate (SPD), son partenaire de coalition, reculent dans les intentions de vote, montre une enquête d'opinion publiée jeudi, alors que les dissensions se sont accrues au sein du gouvernement.

Les conservateurs sont mesurés à 26% (-3 points) et le SPD à 15% (-3 points), selon un sondage de DeutschlandTrend pour ARD, soit le niveau mensuel le plus bas jamais mesuré pour une coalition, précise la chaîne de télévision.

Cette enquête d'opinion a été diffusée à trois jours d'élections régionales en Bavière où la CSU, qui a gouverné la Bavière de façon quasi-ininterrompue depuis l'après-guerre, devrait perdre sa majorité absolue au parlement régional.

Angela Merkel a appelé la droite allemande à en finir avec ses querelles internes, afin d'enrayer sa chute dans les intentions de vote pour les deux élections régionales prévues dimanche.

La CDU et son allié bavarois de la CSU s'efforcent de maintenir un front uni sur la politique migratoire et le sort du service du renseignement intérieur, confronté à un scandale politique.

Selon le sondage, le SPD recule au quatrième rang au niveau national, derrière les Verts, mesurés à 17% (+3 points), et le parti d'extrême droite AfD (Alternative pour l'Allemagne), crédité de 16%. (Michael Nienaber; Jean Terzian pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
11:42GB : le taux de chômage inchangé à 4,0% à fin décembre
AW
11:40ALLEMAGNE : le moral des investisseurs continue de remonter en février
AW
11:23L'euro se stabilise face au dollar malgré des vents contraires
AW
11:01ZONE EURO : indice ZEW allemand meilleur qu'attendu à -13.4
10:55Déjà 11 milliards d'euros de demande pour l'emprunt syndiqué français
RE
09:54FRANCE : Plan d'investissement : la BEI finance la R&D et les investissements de KEM ONE à hauteur de 50 millions d'euros
PU
09:42CRÉDIT AGRICOLE : La BCE maintient son exigence de capital à 9,78%
RE
09:06Les banques françaises prêtes à prendre le contrôle de Bourbon
RE
08:55L'euro en légère baisse face au dollar, sur fond d'incertitudes
AW
08:37FOREX : Tour d'horizon - semaine du 18 au 22 Février
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité