Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Boko Haram attaque les forces nigérianes, 31 morts

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
27/05/2014 | 20:03

(Bilan actualisé)

DAMATURU/MAIDUGURI, Nigeria, 27 mai (Reuters) - Des combattants de Boko Haram ont attaqué une base militaire nigériane et une caserne de police adjacente lundi soir dans le nord-est du Nigeria, faisant au moins 31 morts, a-t-on appris mardi auprès des services de sécurité et d'un témoin.

La double attaque a eu lieu à Buni Yadi, dans l'Etat de Yobe, non loin du lieu d'un massacre commis en février par la secte islamiste dans un pensionnat. Cinquante-neuf personnes avaient été abattues ou brûlées vives.

Selon Mustafa, un habitant de Buni Yadi qui n'a voulu donner que son prénom de peur de représailles, les islamistes sont arrivés à bord d'un véhicule blindé et de six 4x4. Une fois descendus des véhicules, ils ont ouvert le feu.

Au moins 17 militaires et 14 policiers ont été tués, selon un membre des services de sécurité.

Fait rare pour un mouvement qui n'hésite pas à faire des victimes civiles, les miliciens de Boko Haram ont appelé les passants à ne pas s'enfuir, disant être simplement venus pour combattre les forces de sécurité, ont raconté Mustafa et le policier de Yobe.

Les insurgés ont brûlé la caserne de la police, la base militaire, un tribunal et la résidence du chef du district, Abba Hassan.

Lundi également, quatre militaires nigérians en patrouille ont été tués dans une embuscade dans l'Etat du Plateau, à environ 180 km au sud-est de Jos, sa capitale, ont annoncé les autorités.

Boko Haram détient toujours plus de 200 lycéennes enlevées le 14 avril dernier. Lundi, l'armée nigériane a dit savoir où se trouvaient les lycéennes mais a exclu d'utiliser la force pour les sauver pour ne pas mettre leur vie en danger.

Le Cameroun a déployé un millier de soldats de sa brigade d'intervention rapide (BIR) ainsi que des véhicules blindés à sa frontière avec le Nigeria pour faire face à la menace de la secte islamiste, a déclaré mardi le colonel Didier Badjeck, porte-parole du ministère camerounais de la Défense.

"Ils doivent mener des missions de reconnaissance et être prêts à riposter, si nécessaire, avec une puissance de feu suffisante", a-t-il dit à Reuters, interrogé par téléphone à Yaoundé. "En ce moment, ils patrouillent dans le Nord." (Joe Hemba et Lanre Ola, avec Bate Felix; Henri-Pierre André, Danielle Rouquié et Guy Kerivel pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
18:19Les Bourses mondiales en net repli, le sterling chute
RE
18:18Des syndicats de journalistes en appellent à Macron après les violences
RE
18:15Point marchés-Les Bourses mondiales en net repli, le sterling chute
RE
18:08Brexit-May reporte le vote aux Communes faute de majorité
RE
18:00PARLEMENT EUROPÉEN : Proposition de résolution sur le train de mesures relatif au marché unique - B8-2018-0557
PU
18:00PARLEMENT EUROPÉEN : Proposition de résolution sur le train de mesures relatif au marché unique - B8-2018-0558
PU
18:00Agenda economique du 11 décembre
RE
17:57UE-Le système de troc avec l'Iran peut-être prêt d'ici fin 2018
RE
17:52France-Un mineur poursuivi pour tentative de meurtre sur policier
RE
17:50Salvini n'exclut pas un référendum sur la ligne TGV Turin-Lyon
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité