Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse de Wall Street : Clôture positive en Europe, tendance plus mitigée à Wall Street

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
24/10/2019 | 19:52
LES BOURSES EUROPÉENNES TERMINENT EN HAUSSE JEUDI

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse jeudi, soutenues par les résultats solides de plusieurs grands noms de la cote, qui l'ont emporté sur des indicateurs économique mitigés comme sur les annonces sans surprise de la Banque centrale européenne (BCE).

A Paris, le CAC 40 affiche en clôture une hausse de 0,55% (30,89 points) à 5.684,33 points. A Londres, le FTSE 100 a gagné 0,91% et à Francfort, le Dax a progressé de 0,58%.

L'indice EuroStoxx 50 a pris 0,4%, le FTSEurofirst 300 0,6% et le Stoxx 600 0,59%. Ce dernier affiche ainsi sa meilleure clôture depuis mai 2018.

Conformément aux attentes, la BCE a laissé sa politique monétaire inchangée tout en réaffirmant qu'elle pourrait l'assouplir encore si nécessaire et son président, Mario Draghi, a tiré un bilan positif de son mandat de huit ans, qui s'achèvera dans une semaine. Ces annonces et ce discours n'ont pas perturbé les marchés actions, laissant le champ libre à la tendance haussière déjà à l'oeuvre en fin de matinée.

"Le président de la BCE a surtout insisté sur les risques à la baisse de l'économie européenne (en se basant notamment sur les derniers PMI) et sur l'incapacité de l'inflation à revenir sur les niveaux souhaités, comme pour répondre à distance à tous ceux, y compris en interne, qui lui reprochent sa politique trop expansionniste", explique Emmanuel Auboyneau, gérant associé d'Amplegest.

Les actions ont par ailleurs profité de l'accalmie temporaire observée sur le front du Brexit, qui entretient l'espoir d'un report de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Les 27 pays partenaires de Londres n'ont pas encore pris de décision sur le sujet et dans l'entourage du Premier ministre britannique, Boris Johnson, on assure que le pays finira par quitter l'Union européenne selon les termes de l'accord négocié avec Bruxelles.

LES INDICATEURS DU JOUR

Les premiers résultats des enquêtes mensuelles d'IHS Markit auprès des directeurs d'achats de la zone euro, malgré un léger mieux dans le secteur manufacturier allemand, sont inférieurs aux attentes, l'indice PMI "flash" composite de la région ressortant à 50,2 alors que le consensus le donnait à 50,3.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage affichent une baisse inattendue à 212.000, les commandes de biens d'équipement industriel montrent une baisse plus marquée qu'anticipé en septembre et les ventes de logements neufs ont baissé le mois dernier, tout comme leur prix de vente médian.

VALEURS

Parmi les poids lourds de la cote européenne, Daimler a gagné 3,25% après l'annonce d'une augmentation de 8% de son bénéfice d'exploitation au troisième trimestre. A l'opposé, Nokia a chuté de 23,35%, de loin la plus mauvaise performance du Stoxx 600, après avoir abaissé ses prévisions pour cette année et l'an prochain.

A Paris, le titre STMicroelectronics s'est adjugé 8,6% après avoir battu le consensus alors que le cours de TechnipFMC a cédé 10,8%, les résultats du groupe parapétrolier franco-américain ayant déçu les analystes.

A noter aussi, la progression de 9,87% d'Atos. Le groupe informatique, qui a confirmé ses objectifs 2019, a annoncé la scission des fonctions de président et de directeur général en raison du départ programmé de son PDG actuel, Thierry Breton, nouveau candidat de Paris au poste de commissaire européen réservé à la France.

A WALL STREET

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait en ordre dispersé, le Dow Jones cédant 0,1% alors que le Standard & Poor's 500 progressait de 0,2% et le Nasdaq Composite de 0,8%.

Le chimiste Dow (+2,49%) et le géant des logiciels Microsoft (+2,00%) profitaient de résultats et de prévisions solides mais 3M (-4,18%), qui a réduit ses objectifs, et Twitter (-19,04%), qui a raté le consensus, étaient sanctionnés.

CHANGES

L'euro a cédé du terrain après les chiffres globalement inférieurs aux attentes des PMI "flash" et les annonces de la BCE, dont les cambistes semblent avoir surtout retenu la possibilité d'un assouplissement monétaire accru.

Au moment de la clôture des marchés actions, la monnaie unique cédait % face au dollar à 1,1095 alors qu'il avait brièvement dépassé 1,1160 en début de séance.

La livre sterling subissait elle aussi un repli marqué, de 0,8% face au dollar et de 0,45% face à l'euro, rattrapée par les doutes sur le calendrier du Brexit et la possibilité d'élections anticipées au Royaume-Uni.

Ces accès de faiblesse de l'euro et de la livre permettaient au billet vert de gagner 0,25% face à un panier de devises de référence.

TAUX

Sur le marché obligataire, le rendement du Bund allemand à dix ans a fini la journée en légère baisse à -0,404% et son équivalent français est retombé sous -0,1%.

De l'autre côté de l'Atlantique, le repli est plus marqué: le rendement des Treasuries à dix ans cède près de deux points de base, sous 1,74%, et se dirige vers sa troisième séance consécutive de baisse.

PÉTROLE

Le prix du baril est en hausse à New York au lendemain de l'annonce d'une diminution inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis, qui l'emporte sur les craintes pour la demande mondiale.

Le Brent, qui avait déjà bondi de 2,5% mercredi, gagne 0,56% à 61,51 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prend 0,57% à 56,29 dollars.

A SUIVRE VENDREDI:

La séance de vendredi sera animée entre autres par l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne et par celui de la confiance du consommateur aux Etats-Unis.

(Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
3M COMPANY -0.61%149.24 Cours en différé.-15.41%
BRITISH POUND / AUSTRALIAN DOLLAR (GBP/AUD) -0.36%1.97088 Cours en différé.3.60%
BRITISH POUND / CANADIAN DOLLAR (GBP/CAD) -0.10%1.71768 Cours en différé.0.17%
BRITISH POUND / JAPANESE YEN (GBP/JPY) -0.07%138.572 Cours en différé.-2.01%
BRITISH POUND / NEW ZEALAND DOLLAR (GBP/NZD) 0.04%2.0522 Cours en différé.3.52%
BRITISH POUND / SWISS FRANC (GBP/CHF) 0.04%1.23746 Cours en différé.-2.75%
BRITISH POUND / US DOLLAR (GBP/USD) -0.51%1.28214 Cours en différé.-2.81%
CAC 40 -3.38%5309.9 Cours en temps réel.-4.99%
DAIMLER AG -3.35%37.54 Cours en différé.-23.96%
DAX -3.86%11890.35 Cours en différé.-10.25%
DJ INDUSTRIAL -1.39%25409.36 Cours en différé.-9.71%
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) -0.01%0.86013 Cours en différé.0.91%
EURO STOXX 50 -3.66%3329.49 Cours en différé.-4.61%
FTSE 100 INDEX 0.28%7234.11 Cours en clôture.0.00%
LONDON BRENT OIL -2.53%50.1 Cours en différé.-16.85%
MICROSOFT CORPORATION 2.42%162.01 Cours en différé.2.73%
NASDAQ 100 0.30%8461.834492 Cours en différé.1.17%
NASDAQ COMP. 0.01%8567.367588 Cours en différé.-0.08%
NOKIA OYJ -5.53%3.445 Cours en différé.10.63%
S&P 500 -0.82%2954.22 Cours en différé.-7.80%
STMICROELECTRONICS -1.61%24.41 Cours en temps réel.1.84%
STOXX EUROPE 600 -3.54%375.65 Cours en différé.-2.70%
STOXX EUROPE 600 NR -3.54%812.94 Cours en différé.-2.54%
TECHNIPFMC PLC -3.01%14.84 Cours en différé.-30.78%
WORLDLINE -3.64%68.85 Cours en temps réel.9.03%
WTI -3.29%45.26 Cours en différé.-16.16%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
28/02WallStreet : reprend 3% en 1/4H mais pire semaine depuis 2008
CF
28/02BOURSE DE WALL STREET : Wall Street clôture majoritairement en baisse et signe sa pire semaine depuis 2008
DJ
28/02CORONAVIRUS : Wall Street connaît sa pire semaine depuis 2008
AW
28/02Wall Street limite les dégâts mais sort de sa pire semaine depuis 2008
RE
28/02Wall Street connaît sa pire semaine depuis 2008
AW
28/02La lutte contre le coronavirus élevée au rang de priorité n°1 en Grande-Bretagne
RE
28/02Semaine noire pour les Bourses, qui n'avaient plus vu cela depuis 2008
AW
28/02CAC40 : semaine de cauchemar à -12%, taux au tapis, baril -5%
CF
28/02Les valeurs à suivre lundi 2 mars 2020 à la Bourse de Paris
AO
28/02BOURSE DE PARIS : Paris boucle sa pire semaine depuis 2008
AW
Dernières actualités "Marchés"