Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Coup de gueule du groupe Rouge contre la SSR

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
14/03/2018 | 18:55

Lausanne (awp/ats) - Le groupe Rouge, éditeur de la radio lausannoise du même nom, reproche à la SSR d'avoir coupé mardi après-midi l'émetteur de Leucel, en France voisine, à une heure de forte écoute. Cet émetteur est stratégique pour la diffusion des radios privées Rouge, LFM et Radio Lac sur une partie de l'arc lémanique.

Le groupe Rouge rappelle ces trois radios ne touchent aucune quote-part de la redevance et se financent à 100% sur le marché publicitaire. Il se demande, dans un communiqué publié mercredi, "si la SSR est consciente des dégâts causés par ce type de décision unilatérale".

"La SSR nous met dans une situation difficile", a expliqué à l'ats Frédéric Piancastelli, directeur de Rouge. "Aujourd'hui encore, la FM nous fait vivre. Nous couper un émetteur qui alimente le coeur de notre zone de diffusion, en plein milieu de la journée, c'est franchement inacceptable".

Le responsable de médias rappelle que la SSR facture aux radios romandes les prestations concernant certains émetteurs. "A l'heure où la concurrence se fait de plus en plus vive, on attend d'un partenaire contractuel qu'il soit là pour nous aider, notamment face à la concurrence étrangère", a ajouté M. Piancastelli.

Il se demande si, avec ses moyens financiers, la SSR ne pourrait pas programmer pendant la nuit les interventions techniques sur les émetteurs qui concernent les radios privées. Rouge a fait part de ses doléances à la SSR par lettre recommandée.

Contactée par l'ATS, la SSR assure que de telles interventions sont habituellement menées de nuit. Ce n'est cependant pas possible sur cette antenne pour des raisons de sécurité d'accès. Tant par hélicoptère que par la route, celle-ci n'y est garantie que de jour, a indiqué un porte-parole.

Les radios auraient toutefois dû être informées de cette interruption, même si celle-ci n'a duré qu'une heure et demie, reconnaît le porte-parole. "A cause de circonstances malencontreuses, ils n'ont malheureusement pas pu être prévenus avant", explique-t-il en présentant les excuses de la SSR.

ats/al

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
21:44CARLOS GHOSN : Fiat et Renault en discussions avancées en vue d'un rapprochement - FT
RE
21:20Les Européens aux urnes, l'extrême droite veut marquer le coup
AW
21:16AUTOMOBILE : Renault et Fiat Chrysler discutent d'un rapprochement (presse)
AW
20:04Fiat et Renault en discussions avancées en vue d'un rapprochement - FT
RE
19:08Début le 29 mai en Angola du procès des meurtriers présumés d'un ingénieur
AW
14:12Trump demande au Japon un commerce "plus juste" au début d'une visite d'Etat
AW
14:05ELECTIONS EUROPÉENNES : de nouvelles menaces en ligne (rapport)
AW
13:25ROLAND-GARROS 2019 : BNP Paribas et Roland-Garros mettent à l'honneur le Court n°1 et BNP Paribas poursuit son soutien aux jeunes générations du tennis
PU
11:20NOVARTIS : Feu vert de la FDA pour le traitement le plus cher du monde
RE
10:57AUTOMOBILE : l'UFC-Que Choisir accuse Renault de malfaçons sur des moteurs
AW
Dernières actualités "Sociétés"
Publicité