Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Energies renouvelables: un tassement inattendu et inquiétant (AIE)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
06/05/2019 | 18:40

Paris (awp/afp) - L'Agence internationale de l'énergie (AIE) s'est alarmée lundi d'un tassement "inattendu" dans le développement des énergies renouvelables dans le monde l'an dernier, qui remet en cause la capacité de la planète à limiter le réchauffement climatique.

Les capacités nettes en renouvelables (solaire, éolien, hydraulique etc.) ont augmenté d'environ 180 gigawatts en 2018, soit autant que l'année précédente, selon les données de l'AIE.

Le secteur a connu deux décennies de forte expansion mais c'est la première fois depuis 2001 que la croissance de son développement n'accélère pas d'une année sur l'autre.

Le solaire photovoltaïque, après avoir connu une croissance exponentielle depuis 2015, a en particulier fortement déçu l'an dernier.

Il n'a représenté que 97 GW de capacités supplémentaires, échouant à passer la barre symbolique des 100 GW.

Un échec qui trouve sa source en Chine, avec un changement "soudain" dans les incitations en faveur du solaire afin de limiter les coûts et de mieux gérer les difficultés d'intégration de la production solaire dans le réseau électrique, explique l'AIE.

Au total, l'augmentation des capacités renouvelables enregistrée dans le monde l'an dernier ne représente que 60% de l'effort nécessaire pour limiter l'impact du secteur énergétique sur le réchauffement climatique.

Les renouvelables devraient en effet croître de 300 GW par an en moyenne entre 2018 et 2030 pour atteindre les objectifs de l'accord de Paris sur le climat.

C'est "un tassement inattendu des tendances de croissance qui soulève des inquiétudes sur la capacité à atteindre les buts climatiques de long-terme", s'alarme l'AIE, qui conseille des pays développés de l'OCDE sur leur politique énergétique.

Les émissions de CO2 liées à l'énergie ont augmenté de 1,7% l'an dernier à un niveau historique de 33 gigatonnes.

"Le monde ne peut pas se permettre de presser la touche +pause+ concernant l'expansion des renouvelables, et les gouvernements doivent agir rapidement pour corriger cette situation et permettre un flux plus rapide dans le développement de nouveaux projets", a jugé Fatih Birol, le directeur exécutif de l'AIE, cité dans un communiqué.

Les énergies renouvelables sont devenues compétitives économiquement grâce à des coûts en baisse mais elles ont notamment besoin de "politiques publiques stables, soutenues par une vision de long-terme", souligne-t-il.

afp/rp

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
17:49Le meurtrier présumé d'un diplomate turc arrêté au Kurdistan
RE
17:37Washington dénonce les "provocations" de Pékin en mer de Chine
RE
16:21Le meurtrier présumé d'un diplomate turc arrêté au Kurdistan
RE
15:45Entretien Pompeo-Cavusoglu sur les ventes de S-400 russes à Ankara
RE
15:30L'essentiel de l'actualite a 13h30 gmt (20/07)
RE
15:02Manifestation à Moscou après le rejet de candidatures d'opposants
RE
14:19Grande manifestation de soutien à la police à Hong Kong
RE
14:09Affaire Orlandi-Deux ossuaires ouverts au Vatican
RE
13:24Manifestation de soutien à la police à Hong Kong
RE
12:14France-Macron interpellé sur les violences policières
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité