Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Espagne: le déficit commercial se creuse en septembre à cause des importations

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
21/11/2019 | 17:41

Madrid (awp/afp) - L'Espagne a vu son déficit commercial se creuser en septembre de 29% sur un an, les importations ayant davantage progressé que les exportations, selon les données publiées jeudi par le ministère du Commerce.

Le déficit est passé de 3,3 milliards d'euros en septembre 2018 à 4,26 milliards d'euros en septembre 2019.

Les importations ont grimpé de 8,9% sur un an en raison des achats de produits énergétiques tandis que les exportations n'augmentaient que de 5,8% sur un an, grâce aux ventes de voitures notamment, explique le ministère.

Sur les neuf premiers mois de l'année, le déficit commercial a grimpé de 5,2% par rapport à la même période en 2018, s'établissant à 25,4 milliards d'euros.

Pendant cette période, les exportations ont augmenté de 1,6% sur un an, soit une croissance deux fois plus faible que pour les neuf premiers mois de 2018, où elles avaient augmenté de 3,2%.

Le rythme de croissance des exportations de l'Espagne, quatrième économie de la zone euro, a été inférieur à la moyenne de la zone euro (+2,2%) mais supérieur à celui de l'Allemagne (+0,9%), précise le ministère.

Les exportations vers l'Union européenne ont représenté près de 66% du total des exportations espagnoles. Les ventes vers les 28 ont augmenté de 1,6% sur un an et celles vers l'Amérique du Nord de 9,5%.

L'économie espagnole est confrontée à une phase de ralentissement, principalement liée au ralentissement de la croissance chez ses grands partenaires économiques européens, ainsi qu'aux incertitudes sur le commerce mondial.

Début novembre, la Commission européenne a revu fortement à la baisse sa prévision de croissance du PIB pour 2019, à 1,9% contre 2,3% initialement prévu.

La Banque d'Espagne table sur 2% et le gouvernement sur 2,1%.

Sur l'ensemble de l'année, les exportations devraient aussi pâtir de la décision américaine, prise en octobre, d'imposer des droits de douane sur de nombreux produits agricoles espagnols (huile d'olive, vin, fromages...) en représailles au conflit Boeing-Airbus.

afp/rp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBUS SE 0.03%127.04 Cours en temps réel.51.26%
BOEING COMPANY (THE) 2.27%354.08 Cours en différé.7.19%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
20:37Irak-L'ayatollah Sistani ne veut pas d'un Premier ministre sous influence
RE
19:55Le SPD prolonge son bail au sein de la coalition avec la CDU
RE
18:54Un militaire saoudien tue trois personnes sur une base militaire US
RE
18:25La Turquie toujours décidée à s'opposer aux plans de l'Otan
RE
17:47Réunion tendue entre signataires de l'accord sur le nucléaire iranien
RE
17:46LE COMMERCE DU BOIS : Note d'information sur la mise en oeuvre de la licence FLEGT en Indonésie
PU
17:44EDF-La production nucléaire française a baissé de 10,9% en novembre sur un an
RE
17:44Edf annonce une baisse de 10,9% de la production nucléaire française en novembre sur un an
RE
17:15USA : la confiance des consommateurs s'améliore en décembre
AW
16:59Résumé des principales informations économiques du vendredi 6 décembre 2019
AW
Dernières actualités "Economie / Forex"