Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

GB-Johnson promet de soutenir le corps diplomatique après l'affaire Darroch

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
11/07/2019 | 21:58

LONDRES, 11 juillet (Reuters) - Boris Johnson s'est efforcé jeudi de rassurer le corps diplomatique, au lendemain de la démission de l'ambassadeur britannique à Washington, et a promis de se montrer ferme à l'égard de Donald Trump s'il accède aux fonctions de chef du gouvernement.

Le favori de la course à la succession de Theresa May a refusé d'exprimer son soutien au diplomate après la divulgation ce week-end de câbles diplomatiques dans lesquels il juge la présidence américaine "inepte" et "dysfonctionnelle".

Nommément visé dans ces notes, Donald Trump a annoncé lundi qu'il ne travaillerait plus avec l'ambassadeur Kim Darroch, qui a finalement renoncé à ses fonctions mercredi.

Alan Duncan, secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, a alors reproché à Boris Johnson d'avoir "jeté un diplomate fantastique sous les roues du bus pour servir ses propres intérêts".

"Je défendrai nos fantastiques diplomates à travers le monde", a promis jeudi l'ancien maire de Londres, lors d'un meeting de campagne.

Les relations avec les Etats-Unis sont "le fait stratégique le plus important de notre temps", a-t-il souligné, ajoutant toutefois que cela ne l'empêcherait pas de faire, si nécessaire, des reproches à Donald Trump, comme il l'a déjà fait.

"Je l'ai critiqué en tant que ministre des Affaires étrangères. Au Royaume-Uni, nous ne partageons pas la position des Etats-Unis sur le réchauffement de la planète (ni) leur approche de l'accord sur le programme nucléaire iranien. Nous avons été très solides et continuerons à l'être avec les Etats-Unis", a ajouté Boris Johnson. (Kate Holton, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
12:28ZONE EURO : l'inflation progresse en juin à 1,3% (Eurostat)
AW
12:17DEVISES : faibles mouvements à mi-séance en Europe
CF
11:26GB : l'inflation se maintient à 2,0% en juin sur un an
AW
11:11AUTRICHE : l'inflation recule à 1,6% en juin
AW
10:20Ericsson dégage un 2e trimestre conforme, objectifs 2020 confirmés
RE
10:11La livre sterling s'enfonce encore, plombée par le Brexit
AW
09:15Swatch vise une solide croissance au 2e semestre, Hong Kong a pesé au 1er semestre
RE
08:57Dialog relève sa prévision de bénéfice pour le 2e trimestre
RE
08:31Le marché automobile européen finit le premier semestre en recul
AW
08:28UE : les immatriculations de voitures neuves ont chuté de 7,8% sur un an en juin -ACEA
DJ
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité