Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Ipsen : Les patients atteints de spasticité désirent un soulagement durable de leurs symptômes

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
18/01/2019 | 07:31

Enquête internationale présentée lors de la conférence TOXINS 2019 : la spasticité, un fardeau invisible1

Regulatory News:

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20190117005698/fr/

Carenity Infographic

Carenity Infographic

Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) présente aujourd'hui, à l’occasion de la conférence TOXINS, les résultats d'une enquête internationale mettant en évidence le fardeau invisible de la spasticité et la nécessité d'un soulagement symptomatique plus long1. La spasticité, qui touche 12 millions de personnes dans le monde2, est l'un des symptômes les plus fréquents et handicapants associés aux maladies neurologiques chez l'adulte (accident vasculaire cérébral, traumatisme crânien, etc.). Il se caractérise par une hypertonie ou raideur musculaire3. Cette enquête, au cours de laquelle 615 personnes des 6 pays participants ont été interrogées, confirme que la spasticité a un impact majeur sur la capacité à effectuer les tâches quotidiennes, notamment porter des objets, marcher et conduire, et réduit l'autonomie dans son ensemble.

L'enquête1 montre également que la spasticité a un impact sur la vie professionnelle (22 % des patients interrogés ne travaillent pas), la sexualité et la confiance en soi. Pour 94 % des patients interrogés, le traitement par toxine botulique de type A a permis d'améliorer la qualité de vie. L'injection de toxine botulique est l'un des traitements de référence de la spasticité qui agit en bloquant la transmission neuromusculaire4.

Le Docteur Alexandre Lebeaut, Vice-Président Exécutif, Recherche & Developpement et Chief Scientific Officer, Ipsen a déclaré : « La spasticité n'est pas toujours le premier symptôme pris en charge chez les adultes et les enfants atteints de troubles du système nerveux central. Mais c'est celui dont l'impact sur les principaux aspects de la vie quotidienne auprès des patients et des soignants s’installe sur le long terme et de manière chronique. Pour bien soigner un patient, il faut mettre à sa disposition des traitements efficaces qui permettent de contrôler les symptômes et améliorer sa qualité de vie ».

Cette enquête1, réalisée en association avec Carenity, une plate-forme de social media destinée aux personnes atteintes de maladies chroniques, met également en évidence les problèmes pratiques liés à la spasticité et à son traitement. La plupart des patients (78 %) doivent s'arrêter de travailler du fait de leurs symptômes. Le traitement représente un coût financier important qui s'élève à 150 euros par injection. 9 personnes interrogées sur 10 souhaitent bénéficier de plus longues périodes asymptomatiques afin d'améliorer leur qualité de vie. Une analyse intermédiaire de l’étude de Phase IV ULIS-III5 sur les intervalles de traitement sera présentée lors de la conférence TOXINS 2019.

Le Docteur Jorge Jacinto, PM&R Senior Consultant, Chef du service de neuro-rééducation de l'adulte, Centro de Medicina de Reabilitação de Alcoitão, Portugal, a conclu : « L'enquête Carenity, ainsi que les études observationnelles comme ULIS-III5, fournissent aux cliniciens des données précieuses sur les patients. Elle permettra non seulement d'avoir une vue d'ensemble du fardeau que représente la spasticité, mais également de repenser le paradigme de traitement et ce, afin d'améliorer la qualité de vie des patients et des aidants. »

Ipsen présentera les résultats de cette enquête à travers 4 des 50 posters à l’occasion de la conférence TOXINS 2019 qui se tiendra à Copenhague, notamment :

  • Burden of spasticity among patients and caregivers: results of a multinational survey; Patel et al.
  • The patients’ perspective on botulinum neurotoxin A treatment: results of a multinational survey for patients with spasticity; Bahroo et al.
  • Fewer injections of botulinum toxin type A for treatment of spasticity are perceived as beneficial by both patients and caregivers; Wein et al.
  • Time to retreatment with botulinum toxin A in upper limb spasticity management: upper limb international spasticity (ULIS)-III study interim analysis; Turner-Stokes et al.

À propos de l'enquête

Des individus (615 participants : 69 % de patients et 31 % de soignants) d'Europe occidentale et des États-Unis ont été invités à répondre à une enquête par le biais de la plate-forme en ligne, Carenity. Pour être éligibles, les participants devaient avoir plus de 18 ans et souffrir de spasticité (ou s’occuper d’un patient souffrant de spasticité) traitée par toxine botulinique de type A depuis au moins un an. Pour évaluer le fardeau de la spasticité pour les patients et les aidants, les participants ont été interrogés sur l'impact de la spasticité (aptitude au travail, fonctionnement et qualité de vie) et du traitement par toxine botulique (sur leur vie et les avantages potentiels d'une réduction du nombre d'injections).

À propos de la spasticité

La spasticité est une maladie qui se caractérise par une hyperactivité musculaire dépendante de la vitesse3. La spasticité est généralement due à des lésions des voies nerveuses dans le cerveau ou la moelle épinière, qui contrôlent les mouvements musculaires ; elle peut être associée à une infirmité motrice cérébrale, à une atteinte médullaire, à une sclérose en plaques, à un accident vasculaire cérébral ou à un traumatisme crânien2-4. La spasticité concerne 34 % des personnes survivant à un accident vasculaire cérébral dans un délai d'un an après un premier AVC6-8. Environ 84 % des patients atteints de sclérose en plaques présentent une forme de spasticité2.

Références :

  1. Patel, A. et al. An international survey examining patient and caregiver perspectives on the burden of spasticity and impact of botulinum neurotoxin therapy. Eur J Neurol.
  2. AANS. AANS Website - Spasticity.
  3. AAN. Practice guideline update summary: Botulinum neurotoxin for the treatment of blepharospasm, cervical dystonia, adult spasticity, and headache. (2016). doi:10.1212/WNL.0000000000002560
  4. Dystonia.org.uk. Dystonia explained. 1–4 (2014).
  5. Turner-Stokes, L. et al. Impact of integrated upper limb spasticity management including botulinum toxin A on patient-centred goal attainment: rationale and protocol for an international prospective, longitudinal cohort study (ULIS-III). Open 6, 11157 (2016).
  6. Kuo, C. L. & Hu, G. C. Post-stroke Spasticity: A Review of Epidemiology, Pathophysiology, and Treatments. Int. J. Gerontol. 1–5 (2018). doi:10.1016/j.ijge.2018.05.005
  7. Thibaut, A. et al. Spasticity after stroke: Physiology, assessment and treatment. Brain Inj. 27, 1093–1105 (2013).
  8. Esquenazi, A. The human and economic burden of poststroke spasticity and muscle overactivity. J. Clin. Outcomes Manag. 18, 34–44 (2011).

À propos d’Ipsen

Ipsen est un groupe biopharmaceutique mondial focalisé sur l’innovation et la médecine de spécialité. Le groupe développe et commercialise des médicaments innovants dans trois domaines thérapeutiques ciblés : l’oncologie, les neurosciences et les maladies rares. L’engagement d’Ipsen en oncologie est illustré par son portefeuille croissant de thérapies visant à améliorer la vie des patients souffrant de cancers de la prostate, de tumeurs neuroendocrines, de cancers du rein et du pancréas. Ipsen bénéficie également d’une présence significative en santé familiale. Avec un chiffre d'affaires de plus de 1,9 milliard d’euros en 2017, Ipsen commercialise plus de 20 médicaments dans plus de 115 pays, avec une présence commerciale directe dans plus de 30 pays. La R&D d'Ipsen est focalisée sur ses plateformes technologiques différenciées et innovantes situées au cœur des clusters mondiaux de la recherche biotechnologique ou en sciences du vivant (Paris-Saclay, France ; Oxford, UK ; Cambridge, US). Le Groupe rassemble plus de 5 400 collaborateurs dans le monde. Ipsen est coté à Paris (Euronext : IPN) et aux États-Unis à travers un programme d’American Depositary Receipt (ADR : IPSEY) sponsorisé de niveau I. Pour plus d'informations sur Ipsen, consultez www.ipsen.com

Avertissement Ipsen

Les déclarations prospectives et les objectifs contenus dans cette présentation sont basés sur la stratégie et les hypothèses actuelles de la Direction. Ces déclarations et objectifs dépendent de risques connus ou non, et d'éléments aléatoires qui peuvent entraîner une divergence significative entre les résultats, performances ou événements effectifs et ceux envisagés dans ce communiqué. Ces risques et éléments aléatoires pourraient affecter la capacité du Groupe à atteindre ses objectifs financiers qui sont basés sur des conditions macroéconomiques raisonnables, provenant de l’information disponible à ce jour. L'utilisation des termes "croit", "envisage" et "prévoit" ou d'expressions similaires a pour but d'identifier des déclarations prévisionnelles, notamment les attentes du Groupe quant aux événements futurs, y compris les soumissions et décisions réglementaires. De plus, les prévisions mentionnées dans ce document sont établies en dehors d’éventuelles opérations futures de croissance externe qui pourraient venir modifier ces paramètres. Ces prévisions sont notamment fondées sur des données et hypothèses considérées comme raisonnables par le Groupe et dépendent de circonstances ou de faits susceptibles de se produire à l’avenir et dont certains échappent au contrôle du Groupe, et non pas exclusivement de données historiques Les résultats réels pourraient s’avérer substantiellement différents de ces objectifs compte tenu de la matérialisation de certains risques ou incertitudes, et notamment qu’un nouveau produit peut paraître prometteur au cours d’une phase préparatoire de développement ou après des essais cliniques, mais n’être jamais commercialisé ou ne pas atteindre ses objectifs commerciaux, notamment pour des raisons réglementaires ou concurrentielles. Le Groupe doit faire face ou est susceptible d’avoir à faire face à la concurrence des produits génériques qui pourrait se traduire par des pertes de parts de marché. En outre, le processus de recherche et de développement comprend plusieurs étapes et, lors de chaque étape, le risque est important que le Groupe ne parvienne pas à atteindre ses objectifs et qu’il soit conduit à renoncer à poursuivre ses efforts sur un produit dans lequel il a investi des sommes significatives. Aussi, le Groupe ne peut être certain que des résultats favorables obtenus lors des essais pré-cliniques seront confirmés ultérieurement lors des essais cliniques ou que les résultats des essais cliniques seront suffisants pour démontrer le caractère sûr et efficace du produit concerné. Il ne saurait être garanti qu'un produit recevra les homologations nécessaires ou qu'il atteindra ses objectifs commerciaux. Les résultats réels pourraient être sensiblement différents de ceux annoncés dans les déclarations prévisionnelles si les hypothèses sous-jacentes s'avèrent inexactes ou si certains risques ou incertitudes se matérialisent. Les autres risques et incertitudes comprennent, sans toutefois s'y limiter, la situation générale du secteur et la concurrence ; les facteurs économiques généraux, y compris les fluctuations du taux d'intérêt et du taux de change ; l'incidence de la réglementation de l'industrie pharmaceutique et de la législation en matière de soins de santé ; les tendances mondiales à l'égard de la maîtrise des coûts en matière de soins de santé ; les avancées technologiques, les nouveaux produits et les brevets obtenus par la concurrence ; les problèmes inhérents au développement de nouveaux produits, notamment l'obtention d'une homologation ; la capacité du Groupe à prévoir avec précision les futures conditions du marché ; les difficultés ou délais de production ; l'instabilité financière de l'économie internationale et le risque souverain ; la dépendance à l'égard de l'efficacité des brevets du Groupe et autres protections concernant les produits novateurs ; et le risque de litiges, notamment des litiges en matière de brevets et/ou des recours réglementaires. Le Groupe dépend également de tierces parties pour le développement et la commercialisation de ses produits, qui pourraient potentiellement générer des redevances substantielles ; ces partenaires pourraient agir de telle manière que cela pourrait avoir un impact négatif sur les activités du Groupe ainsi que sur ses résultats financiers. Le Groupe ne peut être certain que ses partenaires tiendront leurs engagements. À ce titre, le Groupe pourrait ne pas être en mesure de bénéficier de ces accords. Une défaillance d’un de ses partenaires pourrait engendrer une baisse imprévue de revenus. De telles situations pourraient avoir un impact négatif sur l’activité du Groupe, sa situation financière ou ses résultats. Sous réserve des dispositions légales en vigueur, le Groupe ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives ou objectifs visés dans le présent communiqué afin de refléter les changements qui interviendraient sur les événements, situations, hypothèses ou circonstances sur lesquels ces déclarations sont basées. L'activité du Groupe est soumise à des facteurs de risques qui sont décrits dans ses documents d'information enregistrés auprès de l'Autorité des Marchés Financiers.

Les risques et incertitudes présentés ne sont pas les seuls auxquels le Groupe doit faire face et le lecteur est invité à prendre connaissance du Document de Référence 2017 du Groupe disponible sur son site web (www.ipsen.com).


© Business Wire 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
10:55AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : Airbus, Iliad, Legrand, Renault, TF1, Vinci, Roche...
09:16LYSOGENE : trésorerie à 26,5 millions d'euros à fin 2019
CF
09:15ICADE : résultats 2019 à la hauteur de ses ambitions
AO
09:14VOGO : nomme Greg Millard Président de la filiale VOGO NORTH AMERICA. Une nouvelle étape dans le développement du Groupe aux Etats-Unis.
PU
09:12ICADE : Résultats annuels 2019 bien orientés
PU
09:12ICADE : Positive fy 2019 results
PU
09:11Faurecia veut améliorer sa rentabilité en 2020 après avoir atteint ses objectifs 2019
DJ
09:11SAFRAN : les Etats-Unis pourraient empêcher la livraison de moteurs d'avions à la Chine
AO
09:11Alstom confirme être en discussions pour racheter le pôle ferroviaire de Bombardier
DJ
09:11CAC 40 : vers un début de semaine sur une note positive
CF
Dernières actualités "Sociétés"