Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Joe Biden devrait reconnaître le génocide arménien-sources

22/04/2021 | 03:42
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

WASHINGTON, 21 avril (Reuters) - Le président américain Joe Biden devrait reconnaître officiellement les massacres d'Arméniens perpétrés sous l'Empire ottoman pendant la Première Guerre mondiale comme un génocide ont déclaré mercredi des sources au fait du dossier, ce qui risque d’attiser les tensions entre les États-Unis et la Turquie.

Le geste serait largement symbolique mais il signifierait une rupture avec des décennies de langage soigneusement calibré de la part de la Maison blanche et interviendrait à un moment où Ankara et Washington sont déjà à couteaux tirés sur une série de questions.

Joe Biden pourrait utiliser le mot "génocide" dans le cadre d'une déclaration le 24 avril, date à laquelle des commémorations pour les victimes sont organisées chaque année dans le monde entier, mais la décision finale n'a pas encore été prise, selon trois sources.

La porte-parole de la Maison blanche, Jen Psaki, a déclaré mercredi aux journalistes que Washington aurait probablement "plus à dire" sur la question samedi, mais a refusé de donner des détails.

Le département d'État n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire et le Conseil national de sécurité de la Maison blanche n'a pas ajouté de commentaires à la déclaration de Jen Psaki.

Toute initiative de Joe Biden visant à reconnaître les massacres comme un génocide ne fera que nuire aux relations déjà tendues entre les alliés de l'OTAN, a déclaré mardi le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu. (Eric Beech; version française Camille Raynaud)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
02:37Les USA expriment leurs "sérieuses préoccupations" concernant les affrontements à Jérusalem
RE
01:09USA-Le gouvernement aide le principal exploitant d’oléoducs après une cyberattaque
RE
00:59SpaceX accepte le dogecoin comme paiement pour lancer une mission lunaire l'année prochaine
00:44Israël joue la montre dans le dossier des expulsions de Jérusalem
RE
09/05ELON MUSK : Le Dogecoin sous les feux de la rampe alors que Musk, qui soutient les crypto-monnaies, fait une apparition au "SNL".
09/05Deux suspects interpellés après la mort d'un policier à Avignon - Darmanin
RE
09/05Afghanistan-Les taliban annoncent un cessez-le-feu de trois jours
RE
09/05Le Conseil de sécurité de l'Onu va discuter de la situation à Jérusalem
RE
09/05Reste à savoir quand, pas si, un référendum aura lieu en Ecosse, dit Sturgeon
RE
09/05USA-Sept morts dans une fusillade à une fête d'anniversaire
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"