Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Les équipages des deux pétroliers grecs saisis sont à bord, dit Téhéran

28/05/2022 | 19:56

DUBAI, 28 mai (Reuters) - Les autorités maritimes iraniennes ont affirmé samedi que les membres des équipages des deux pétroliers grecs saisis la veille par des Gardiens de la révolution n'avaient pas été arrêtés et qu'ils étaient en bonne santé à bord de leurs navires.

Les forces iraniennes ont saisi ces deux navires vendredi dans le Golfe persique, peu après un avertissement de Téhéran évoquant des "mesures punitives" contre Athènes après la confiscation par les États-Unis de pétrole iranien dans un navire arraisonné au large des côtes grecques.

"L'équipage des deux pétroliers grecs n'a pas été arrêté, et tous les membres d'équipage (...) sont en bonne santé, ils sont protégés et bénéficient des services nécessaires à bord, conformément au droit international", peut-on lire dans un communiqué de l'Organisation maritime et portuaire iranienne diffusé par les médias d'État.

Les deux navires ont été saisis en raison de "violations maritimes" non précisées, indique l'organisme.

La Grèce a rapporté vendredi qu'un hélicoptère de la marine iranienne avait atterri sur le navire battant pavillon grec Delta Poseidon dans les eaux internationales et avait pris l'équipage en otage. Toujours selon Athènes, un incident similaire est survenu à bord d'un autre navire, dont le nom n'a pas été dévoilé, battant pavillon grec situé près des côtes iraniennes. Selon la Grèce, ces deux actions violent le droit international.

Le mois dernier, les autorités grecques ont saisi le Pegas, battant pavillon iranien, au large de la Grèce en raison des sanctions de l'Union européenne. Les États-Unis ont ensuite confisqué la cargaison de pétrole iranien détenue à bord, a rapporté Reuters.

Le Pegas et son équipage russe ont ensuite été libérés, mais l'incident a fait monter d'un cran la tension au moment où l'Iran et les puissances mondiales cherchent à relancer l'accord de 2015 sur le nucléaire. (Reportage bureau de Dubaï; version française Elizabeth Pineau)


© Reuters 2022
Dernières actualités "Economie & Forex"
02:22Les actions asiatiques sont prudentes alors que les marchés à terme de Wall Street baissent.
ZR
02:10La banque centrale de Malaisie augmentera à nouveau ses taux en juillet et en septembre
ZR
01:34Danemark-La fusillade à Copenhague a fait trois morts-police
RE
01:11L'Indonésie s'est-elle débarrassée de son statut "fragile" parmi les marchés émergents ?
ZR
00:22Canada-Les services d'urgence au bord de la rupture
RE
03/07L'armée britannique a repris le contrôle de ses comptes Twitter et Youtube
RE
03/07Volodymyr Zelensky jure que l'armée reviendra à Lyssytchansk
RE
03/07Les dirigeants ouest-africains lèvent les sanctions économiques contre le Mali
RE
03/07Les dirigeants ouest-africains lèvent les sanctions économiques contre le Mali
RE
03/07Fusillade dans un centre commercial au Danemark, plusieurs morts
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"