Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anaïs
Lozach

Analyste

233
Publicité
Du même auteur
Plus d'articles

MINUTE MACRO : Trump, la Fed, le Brexit, la Russie, l'Italie et la Chine…

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
15/05/2019 | 11:56

Donald Trump affirme que les Etats-Unis remporteront la guerre commerciale si la Fed abaisse ses taux. La Première ministre britannique va faire revoter le Parlement sur l'accord de Brexit en juin. La Russie et les Etats-Unis sont sur la bonne voie pour résoudre leurs conflits. En Italie, le discours du leader d'extrême-droite n'a pas fait l'unanimité. Les derniers chiffres macroéconomiques chinois ont déçu.

Divergence entre ce que veut Trump et ce que pense la Fed. Donald Trump a vivement recommandé à la Fed de baisser ses taux pour contrer les mesures accommodantes que risque d'adopter la Banque centrale chinoise.


Pour Esther George, patronne de la Fed de Kansas City, une baisse des taux n'est pas justifiée. Elle prône une approche attentiste de la Fed : "La baisse des taux d'intérêt pourrait alimenter des bulles de prix d'actifs, créer des déséquilibres financiers et finalement une récession".

Brexit : prochain vote prévu en juin. Theresa May et Jeremy Corbyn se sont entretenus hier et les discussions devraient se poursuivre ce mercredi. Les deux partis comptent bien sortir de l'impasse sur le dossier épineux du Brexit et "honorer le résultat du référendum qui est de quitter l'Europe". Le porte-parole du Downing Street a indiqué que le Parlement allait revoter, dans la semaine du 3 juin, l'accord sur le Brexit. "Malheureusement, nous voterons à nouveau contre (...) car il est inacceptable que 27 pays nous imposent des lois pour lesquelles nous n'avons pas notre mot à dire" a déclaré Owen Paterson, membre du Parlement britannique.

Trump, vu d'un bon œil par le Russie. Vladimir Poutine a dévoilé à Mike Pompeo, le secrétaire d'Etat américain "J'ai eu l'impression que votre président souhaitait remettre en état les relations et contacts russo-américains, et qu'il était désireux de résoudre les questions d'intérêt commun". La Russie a réaffirmé qu'elle ne s'était jamais immiscée dans les élections américaines. Les deux camps ont eu des discussions "très productives" sur la Syrie et l'Afghanistan. Ils comptent "travailler ensemble" au sujet du dossier sur la dénucléarisation de la Corée du Nord. Bref, les deux pays s'engagent dans une nouvelle collaboration et les deux présidents pourraient se rencontrer bientôt, à l'occasion du G20 organisé au Japon.

Polémique autour du discours de Matteo Salvini. Le vice-Premier ministre italien et chef de file de la Ligue (extrême droite), Matteo Salvini, a déclaré hier qu'il était prêt à "enfreindre certaines limites, comme celle des 3 % (du PIB comme plafond du déficit public annuel) ou des 130-140 % (ratio dette/PIB)" si cela était nécessaire. Ses propos ont été critiqués par Luigi Di Maio, le leader du Mouvement 5 Etoiles, qui juge "irresponsable" de raviver les tensions sur les marchés financiers en évoquant une augmentation de la dette publique.

Statistiques du mois d'avril décevantes en Chine. Les ventes au détail (7.2% en glissement annuel) ont atteint leur plus bas niveau en 16 ans et la production industrielle (5.4%) a nettement reculé après avoir atteint un pic au mois de mars (à 8.5%).

En Bref. Xi Jinping s'est félicité des efforts de la Chine pour s'ouvrir au monde. En zone euro, le PIB était conforme aux attentes (à +0.4%). En France, l'inflation au mois d'avril est légèrement plus forte qu'anticipée, à +0.3% sur un mois et +1.3% sur un an. Comme attendu, le PIB allemand a progressé de 0.4% au premier trimestre après avoir stagné le trimestre dernier. Selon le gouverneur de la Banque du Japon, M. Kuroda, l'institut envisage de prendre de nouvelles mesures pour relancer l'inflation.
 

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CORN FUTURES (C) - CBR (FLOOR)/C1 -1.97%422.25 Cours en clôture.14.87%

Anaïs Lozach
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader