Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie & Forex

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Pékin ne veut pas d'escalade des tensions avec Washington-ambassadeur

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
05/08/2020 | 00:57

WASHINGTON, 5 août (Reuters) - Pékin ne veut pas que les tensions avec Washington s'accentuent encore davantage après les fermetures de consulats respectifs au cours des dernières semaines, a déclaré mardi l'ambassadeur de chine aux Etats-Unis.

Les deux plus grandes puissances économiques mondiales devraient oeuvrer à coopérer au lieu d'être en confrontation, a ajouté l'ambassadeur Cui Tiankai, adoptant un ton relativement conciliant lors du forum Aspen sur la sécurité organisé par visioconférence.

"Je ne pense pas qu'une nouvelle Guerre froid servirait les intérêts de quiconque", a dit Cui, considéré comme une voix modérée parmi les hauts diplomates chinois. "Pourquoi devrions-nous laisser l'histoire se répéter (...) alors que nous faisons face à tant de nouveaux défis ?", a-t-il poursuivi, rejetant les accusations américaines selon lesquelles le consulat chinois de Houston, dont Washington a ordonné la fermeture, était un nid d'espions.

Les relations entre les Etats-Unis et la Chine se sont détériorées rapidement cette année autour d'un éventail de questions parmi lesquelles la gestion par Pékin du coronavirus, les revendications territoriales chinoises en mer de Chine du Sud et le contrôle renforcé de Pékin sur Hong Kong.

Interrogé sur TikTok, l'application vidéo détenue par une firme chinoise et que le président américain Donald Trump a menacé d'interdire aux Etats-Unis, Cui a déclaré qu'aucune preuve ne suggérait que la société partageait des informations avec le gouvernement chinois.

Ces commentaires de l'ambassadeur chinois interviennent un peu plus d'une semaine après un discours du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo lors duquel celui-ci a déclaré que contraindre Pékin à changer sa manière d'opérer était "la mission de notre temps".

En dépit des tensions, Cui a déclaré que négociateurs américains et chinois sur le commerce s'étaient entretenus et "effectuaient des progrès" sur l'accord commercial dit de "phase un". (Humeyra Pamuk et Jonathan Landay; version française Jean Terzian)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
08:59JO-2024 : des sponsors au rendez-vous malgré le Covid
AW
08:46Principales informations avant-Bourse
AW
07:55MARCHÉ : fin de séance un peu décevante à Wall Street
CF
07:36FRANCE : Immatriculations de voitures neuves en baisse de 2,97% en septembre
RE
06:25JAPON : les grandes entreprises un peu moins déprimées
AW
02:50USA 2020-De nouvelles règles envisagées pour des débats plus "ordonnés"
RE
02:30Japon-Les industriels moins pessimistes alors que l'impact de la crise se dissipe
RE
02:12Biélorussie-Washington temporise sur d'éventuelles sanctions, attend l'UE-sces
RE
01:53USA 2020-Le premier débat Trump-Biden moins suivi que celui de 2016
RE
01:31France-Immatriculations de voitures neuves en baisse de 2,97% en septembre-CCFA
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"