Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du jeudi 7 novembre 2019

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
07/11/2019 | 17:12

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats/awp:

POLITIQUE MONÉTAIRE: Une majorité des entreprises suisses ne sont pas directement impactées par les taux négatifs, seule une petite partie payant des intérêts négatifs sur leurs dépôts en banque, a affirmé UBS. "Les quatre cinquièmes des entreprises interrogées desservent exclusivement le marché intérieur ou exportent moins de 10% de leur production. Elles ne sont donc pas directement affectées par les taux de change", ont souligné les spécialistes de la banque zurichoise dans un communiqué.

ASSURANCES: L'assureur Zurich Insurance a vu ses primes brutes s'accélérer dans son activité dommages sur les neuf premiers mois de l'année, mais reculer dans l'assurance vie. Le groupe espère néanmoins dépasser ses objectifs fixés pour la période de 2017 à 2019. Dans l'assurance dommages, coeur de métier du groupe des bords de la Limmat, les primes brutes émises ont augmenté de 2% à 26,44 milliards de dollars.

BANQUES: La grande banque UBS et son homologue brésilien Banco do Brasil ont concrétisé leur intention de collaborer dans le domaine de la banque d'affaires. Les deux établissements ont signé un accord de partenariat contraignant, qui va aboutir à une coentreprise. La nouvelle société fournira des services de banque d'affaires au Brésil et quelques marchés latino-américains. Elle devra encore passer l'écueil des approbations réglementaires.

ALIMENTATION: Le géant de l'alimentaire Nestlé a annoncé une coopération avec le néerlandais Corbion dans le développement d'ingrédients alimentaires à base de microalgues. Les détails financiers de cet accord n'ont pas été dévoilés. Les ingrédients à base de microalgues offrent l'avantage d'être une source végane de protéines, tout en ayant une empreinte carbone limitée, a précisé le groupe vaudois dans un communiqué.

ARÔMES ET PARFUMS: Le spécialiste de l'inspection et de la certification SGS a confirmé ses objectifs jusqu'en 2020. La marge opérationnelle devrait jusque-là dépasser 17%, a annoncé le groupe genevois, avant d'entamer ses deux journées dédiées aux investisseurs. Au premier semestre 2019, la marge ajustée était un peu en dessous des 15%. Une série de mesures de restructuration dont la mise en oeuvre a déjà été entamée devrait notamment soutenir la croissance de la rentabilité. SGS a cependant signalé un environnement devenu plus difficile. Au deuxième semestre, la croissance organique devrait ainsi être inférieure à 5%.

COMPTES D'ÉPARGNE: Postfinance va abaisser le seuil à partir duquel les taux négatifs seront reportés sur certains comptes d'épargne de ses clients. A partir de décembre, ce dernier sera ramené à 250'000 francs suisses, contre 500'000 jusqu'ici, a indiqué le bras financier du géant jaune. Un porte-parole a laissé entendre que la mesure concerne moins de 5000 clients. Les clients qui, hors le compte épargne, ne recourent à aucun autre service de l'entreprise se verront ponctionner des taux négatifs à partir de 250'000 francs suisses, a ajouté le responsable contacté par AWP. L'information avait été dévoilée auparavant par la télévision alémanique SRF.

TÉLÉCOMS: Le câblo-opérateur désormais diversifié UPC Suisse a essuyé au troisième trimestre un nouveau tassement du chiffre d'affaires de 3,4% en comparaison annuelle à 307 millions de francs suisses. La hausse de 10% des recettes réalisées auprès de clients commerciaux a freiné la tendance négative de l'ensemble. La filiale helvétique de Liberty Global revendique néanmoins dans son compte-rendu un premier rebond sur le front des abonnements, inédit depuis fin 2017.

TRANSPORT AÉRIEN: La compagnie aérienne Swiss a essuyé sur les neuf premiers mois de l'année un recul de la rentabilité, impactée notamment par les coûts de maintenance et la pression sur les prix. Les objectifs financiers pour l'ensemble de l'année ont été confirmés. "L'augmentation des coûts de carburant et de maintenance a été déterminante, de même que la baisse de la demande de fret et la pression continue sur les recettes de l'activité passagers", a souligné la compagnie helvétique, filiale du groupe allemand Lufthansa.

ECONOMIE GLOBALE: L'économie mondiale accuse un endettement record largement alimenté par le secteur privé, non sans risque, a mis en garde la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva. La dette mondiale des secteurs public et privé confondus a atteint le montant inédit de 188'000 milliards de dollars, soit environ 230% du Produit intérieur brut mondial, a dévoilé la nouvelle dirigeante du Fonds monétaire international (FMI) lors d'une conférence consacrée à la dette.

CONJONCTURE: La Commission européenne a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour 2019 et 2020, en raison d'un environnement extérieur "beaucoup moins favorable" et anticipe pour l'UE "une période prolongée de moindre croissance et de très faible inflation". Bruxelles prévoit désormais une croissance de 1,1% du PIB en 2019, contre 1,2% lors de ses prévisions d'été, puis 1,2% en 2020, contre 1,4% précédemment. En 2021, la croissance devrait aussi atteindre 1,2%.

POLITIQUE MONÉTAIRE: La Banque d'Angleterre (BoE) a annoncé avoir maintenu son taux d'intérêt à 0,75% mais est prête à le baisser pour soutenir l'activité si les incertitudes du Brexit et le ralentissement économique mondial continuent de peser sur la conjoncture. Le maintien des taux n'a pas été décidé à l'unanimité, note la BoE dans les conclusions de sa réunion de politique monétaire.

PHARMA: Le groupe pharmaceutique israélien Teva a creusé sa perte nette au troisième trimestre, à 314 millions de dollars (presque autant en francs suisses), toujours pénalisé par des frais liés au règlement de litiges aux États-Unis, mais a relevé légèrement ses objectifs annuels. De juillet à fin septembre, le chiffre d'affaires s'est replié de 6% à 4,3 milliards de dollars (-5% à taux de changes constants), notamment en raison d'un déclin des ventes de son médicament phare Copaxone. Ce montant est toutefois un peu supérieur aux attentes.

ENERGIE: Le géant de l'énergie Engie a annoncé des résultats en hausse sur neuf mois, portés notamment par une meilleure disponibilité des centrales nucléaires en Belgique, et a confirmé ses objectifs financiers 2019. Son Ebitda (excédent brut d'exploitation) a progressé de 4,9% à 7,1 milliards d'euros (un peu plus de 7,8 milliards de francs suisses). Le résultat opérationnel courant a pour sa part bondi de 9% à 3,8 milliards, a indiqué dans un communiqué l'énergéticien, qui ne publie pas, à ce stade de son exercice, de résultat net.

TRANSPORT AÉRIEN: Emirates, la plus grande compagnie aérienne du Moyen-Orient, a annoncé avoir presque triplé ses bénéfices semestriels grâce à une réduction des coûts d'exploitation et de la baisse du prix du fuel. La compagnie de Dubaï a précisé avoir dégagé un bénéfice net de 235 millions de dollars (presque autant en francs suisses) au cours des six premiers mois de son exercice fiscal, contre 62 millions au cours de la même période de l'année dernière.

TÉLÉCOMMUNICATIONS: L'opérateur téléphonique allemand Deutsche Telekom a publié un bénéfice net en hausse de 23,2% sur un an au troisième trimestre, mais a abaissé, dans le même temps, les dividendes versés à ses actionnaires. "Les revenus ont augmenté dans tous les secteurs d'activité du groupe pendant les neuf premiers mois de l'année", s'est félicité le PDG de l'entreprise Tim Höttge, cité dans un communiqué.

INFORMATIQUE: Le groupe japonais Nikon a divisé par plus de deux sa prévision de bénéfice net pour son exercice 2019/20 qui sera achevé fin mars prochain, en grande partie sous l'effet du rétrécissement du marché des appareils photo. Le spécialiste de photographie et d'optique, présent dans les secteurs de l'équipement médical, des équipements de précision pour la fabrication d'écrans plats et de semi-conducteurs, prévoit "une plus grande contraction et une concurrence renforcée" dans le domaine de ses produits d'imagerie.

COSMÉTIQUES: Le groupe japonais de cosmétique Shiseido a abaissé ses perspectives pour 2019, citant des effets de change négatifs et le conflit commercial sino-américain, mais aussi la crise politique à Hong Kong et les frictions entre Tokyo et Séoul. Il anticipe désormais un bénéfice net annuel compris entre 78,5 et 83 milliards de yens (715-756 millions de francs suisses), alors qu'il avait au contraire relevé cette prévision à 83 milliards de yens en août.

INTERNET ET LOGICIELS: Le groupe espagnol Amadeus, numéro un mondial de la réservation de voyages, a vu son bénéfice ajusté progresser de 15,4% au troisième trimestre, grâce à l'acquisition de l'américain TravelClick qui a compensé l'impact négatif de plusieurs faillites de compagnies aériennes. Le résultat ajusté s'établit à 323 millions d'euros (355 millions de francs suisses), a annoncé Amadeus, qui ne divulgue pas son résultat net. Le chiffre d'affaires progresse de 16% à 1,4 milliard d'euros.

COMMERCE DE DÉTAIL: La chaîne de supermarchés britannique Sainsbury's est tombée dans le rouge au premier semestre, en raison du coût de la fermeture de magasins et de ventes en baisse dans un marché très concurrentiel. Le groupe, numéro deux du secteur au Royaume-Uni, derrière le géant Tesco, a dévoilé une perte nette de 38 millions de livres (49 millions de francs suisses) au cours des six mois achevés le 21 septembre, contre un bénéfice de 123 millions un an plus tôt.

INFORMATIQUE: L'industriel allemand Siemens a affiché un bénéfice net annuel décalé en baisse de 7,7% sur un an en raison d'effets comptables, la performance opérationnelle des activités industrielles ayant toutefois progressé de 3,5%, sur fond de hausse des commandes. La cession de ses parts dans Atos à son fonds de pension et la vente de ses participations dans Osram expliquent la baisse annuelle, qui intervient malgré une progression du bénéfice net au quatrième trimestre de son exercice annuel décalé (clos à fin septembre) et une augmentation de son chiffre d'affaires sur un an.

ASSURANCES: Le géant allemand de la réassurance Munich Re a relevé ses prévisions annuelles après avoir presque doublé sur un an son résultat net pour le troisième trimestre, en dépit d'importantes catastrophes naturelles. De juillet à septembre, le munichois a engrangé un résultat net part du groupe de 884 millions d'euros, contre 505 millions d'euros un an plus tôt.

BANQUES: La banque italienne UniCredit a annoncé avoir enregistré un bénéfice net de 1,1 milliard d'euros (1,21 milliard de francs suisses) au troisième trimestre, contre 29 millions un an plus tôt, un chiffre supérieur aux attentes. Selon le consensus de 19 analystes fourni par la banque, ces derniers tablaient sur 1,034 milliard.

INDUSTRIE MINIÈRE: Le géant mondial de l'acier ArcelorMittal est resté dans le rouge au troisième trimestre, confronté à un recul du chiffre d'affaires, des expéditions d'acier en baisse saisonnière, des prix de l'acier en repli et des coûts de matières premières élevés. Le groupe a accusé une perte nette de 539 millions de dollars au troisième trimestre, après une perte nette de 447 millions de dollars au deuxième trimestre.

TRANSPORT AÉRIEN: Le groupe aérien Lufthansa a publié un bénéfice opérationnel (EBIT) ajusté en baisse de 8% au troisième trimestre sur un an, sous l'effet d'une hausse plus forte que prévue du coût du carburant, et annoncé de nouveaux programmes d'économies dans certaines filiales. Les objectifs annuels ont été confirmés, avec un EBIT ajusté entre 2,0 et 2,4 milliards d'euros, qui fait référence pour la compagnie, et une légère hausse de son chiffre d'affaires, qui a progressé de 2% au troisième trimestre, à 10,2 milliards d'euros (11,20 milliards de francs suisses).

BANQUES: La seconde banque allemande Commerzbank a confirmé s'attendre à un bénéfice net en recul cette année par rapport à 2018, sur fond d'environnement économique difficile et de politique monétaire érodant ses marges. Commerzbank "ne s'attend plus à un résultat consolidé légèrement supérieur à celui de l'année précédente", a indiqué la banque dans un communiqué.

ASSURANCES: L'assureur italien Generali a annoncé une hausse de son bénéfice net de 16,6% sur les neuf premiers mois de l'année, à 2,16 milliards d'euros (2,37 milliards de francs suisses), grâce notamment à des cessions d'actifs, un résultat légèrement inférieur aux attentes des analystes. Ces derniers tablaient sur 2,20 milliards, selon le consensus d'analystes compilé par Generali.

awp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ARCELORMITTAL -0.32%16.276 Cours en différé.-10.28%
ASSICURAZIONI GENERALI S.P.A. -0.11%18.34 Cours en clôture.25.75%
ATOS 0.32%75 Cours en temps réel.4.92%
BANCO DO BRASIL S.A. -0.78%48.53 Cours en clôture.4.58%
COMMERZBANK AG 0.53%5.473 Cours en différé.-5.36%
CORBION N.V. -0.65%27.6 Cours en différé.12.84%
DEUTSCHE TELEKOM AG -0.11%14.762 Cours en différé.-0.39%
ELECTRICITÉ DE FRANCE 1.36%9.664 Cours en temps réel.-29.97%
ENGIE 0.59%14.585 Cours en temps réel.16.45%
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) 0.18%0.8346 Cours en différé.-7.70%
LIBERTY GLOBAL PLC 1.85%22.03 Cours en différé.3.23%
LUFTHANSA GROUP AG 1.02%16.795 Cours en différé.-14.75%
MUENCHENER RUECKVERSICHERUNG AG 0.04%263.9 Cours en différé.38.49%
NIKON CORPORATION 1.02%1483 Cours en clôture.-7.02%
SGS -0.54%2602 Cours en différé.18.37%
SIEMENS AG -0.08%117.78 Cours en différé.20.95%
TESCO PLC 3.93%251.3 Cours en différé.32.19%
UBS GROUP 0.67%12.07 Cours en différé.-2.00%
UNICREDIT S.P.A. 3.17%13.086 Cours en clôture.34.08%
ZURICH INSURANCE GROUP -0.40%394.1 Cours en différé.35.01%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
12:39La BNS pratique une politique monétaire dans l'intérêt général du pays
AW
11:35Incendie dans une raffinerie Total en Seine-Maritime, production à l'arrêt
RE
11:28La Chine va prévoir une croissance d'environ 6% en 2020, selon des sources
RE
09:24Total indique que l'intensité de l'incendie a été réduite et contenue, pas de victime
RE
09:21Total indique qu'un incendie s'est déclaré dans la raffinerie de gonfreville l'orcher en seine-maritime
RE
07:00L'essentiel de l'actualite a 06h00 gmt (14/12)
RE
06:00Agenda de l'actualité internationale politique et générale
RE
04:00L'essentiel de l'actualite a 03h00 gmt (14/12)
RE
14/12L'essentiel de l'actualite a 23h00 gmt (14/12)
RE
13/12Fitch estime que la trajectoire budgétaire de la france au-delà de 2020 est plus incertaine
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"