Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du vendredi 14 février 2020

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
14/02/2020 | 17:31

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats/awp:

ASCENSEURS: Le constructeur d'ascenseurs et escaliers mécaniques Schindler a enregistré une rentabilité en repli pour 2019. Le groupe anticipe une croissance de 0 à 5% au cours de l'exercice en cours mais le coronavirus pourrait avoir un impact important sur la marche des affaires au premier trimestre, difficile à quantifier pour le moment. "Suivant l'évolution, il pourrait se chiffrer à des centaines de millions", a estimé le directeur général Thomas Oetterli lors de la conférence de presse de bilan du groupe sis à Ebikon. "Notre entreprise en Chine travaille dur pour protéger d'un côté la santé de nos collaborateurs et d'un autre côté satisfaire les besoins des clients", a-t-il poursuivi.

AUTOMOBILES: L'épidémie de coronavirus ne fait pas peser de menace majeure sur le Salon de l'auto de Genève, du moins en l'état actuel. "Pour le moment, nous suivons exactement ce que l'Office fédéral de la santé publique et les autorités sanitaires du canton nous disent de faire. (...) Il n'y aucune raison aujourd'hui d'annuler quoi que ce soit", a indiqué à AWP le directeur Olivier Rihs. M. Rihs rappelle qu'il n'y a pas d'infection confirmée en Suisse. Le Geneva International Motor Show (Gims) va ainsi se montrer "vigilent comme il faut l'être lors de grands rassemblements".

TRANSPORT: Swiss International Airlines, à l'instar de son propriétaire Lufthansa, prolonge d'un mois - au 28 mars - la suspension de l'ensemble de ses liaisons vers Pékin et Shanghai, adoptée fin janvier en raison de l'épidémie de coronavirus en Chine et initialement destinée être levée fin février. Les passages concernés peuvent modifier leur réservation sans frais ou obtenir un remboursement du prix de leur billet. L'ancienne compagnie aérienne nationale assure dans un communiqué succinct suivre la situation de près.

CONJONCTURE: Après sept mois de baisse continue et un mois de modeste rebond, les prix à la production et à l'importation ont stagné en janvier. L'indice PPI s'établi ainsi toujours à 100,7 points, le léger renchérissement de 0,1% des produits indigènes ayant été contrebalancé par une érosion identique pour les produits importés, selon les indications fournies par l'Office fédéral de la statistique (OFS). En comparaison annuelle, un fléchissement de 1,0 est enregistré.

PHARMA: Roche a décroché en Chine une homologation pour son anticancéreux Tecentruq (atezolizumab), en combinaison avec une chimiothérapie, dans l'indication en première ligne de traitement contre le cancer du poumon à petites cellules à un stade étendu (ES-SCLC). Le laboratoire rhénan précise qu'il s'agit du premier feu vert chinois à un traitement reposant sur le Tecentriq, qui survient moins d'un an après l'approbation des autorités sanitaires aux Etats-Unis et en Europe. Le cancer du poumon représente le cancer le plus répandu dans l'Empire du Milieu et constitue la première cause oncologique de décès, souligne un communiqué publié. La forme SCLC compte pour environ 15% de l'ensemble des cas diagnostiqués avec un cancer du poumon, dont deux tiers au stade étendu (ES) déjà. Seuls 2% de ces patients survivent au-delà de deux ans après la pose du diagnostic.

TÉLÉCOMS: L'opérateur de télécommunications UPC a essuyé l'an dernier un nouveau tassement de 3,5% de ses revenus à 1,25 milliard de francs suisses, mais assure être parvenu à inverser la tendance sur le dernier partiel. Le chiffre d'affaires au quatrième trimestre a grappillé 1,8% à 312,7, selon un communiqué. L'érosion du nombre d'abonnements a été réduit de plus de moitié par rapport à l'exercice 2018, grâce notamment à un essor dans le segment de la téléphonie mobile.

AUTOMOBILE: Rebondissement dans le plus grand procès allemand autour du scandale des moteurs diesels truqués. Volkswagen a proposé de payer 830 millions d'euros (875 millions de francs suisses) à ses clients en Allemagne, même si les négociations entre le constructeur et l'association regroupant les requérants ont pour l'heure échoué. Cette procédure rassemblant plus de 400'000 personnes demandant réparation pour leurs voitures équipées de moteurs diesels truqués s'était ouverte fin septembre. Le groupe automobile est accusé d'avoir délibérément nui à ses clients en installant à leur insu un logiciel faisant paraître le véhicule moins polluant qu'il ne l'est en réalité.

CONJOONCTURE: La confiance des consommateurs aux Etats-Unis s'améliorait encore en février contredisant les attentes des analystes, selon l'estimation préliminaire de l'Université du Michigan. L'enquête laisse apparaître une relative indifférence à l'épidémie du coronavirus. L'indice de confiance a franchi la barre des 100 points, atteignant 100,9 contre 99,8% le mois dernier quand les analystes anticipaient une baisse à 99,2 points. L'indice a presque égalé le pic de 101,4 enregistré il y a deux ans en mars 2018, a souligné Richard Curtin, le chef économiste en charge de cette enquête bi-mensuelle, dans un communiqué.

CONJONCTURE: La production industrielle aux Etats-Unis a de nouveau baissé en janvier (-0,3%). Le repli reflète notamment l'arrêt de la production du Boeing 737 MAX, avion vedette de l'avionneur américain, selon des données publiées par la Réserve fédérale (Fed). En outre, la météo du mois de janvier a été particulièrement clémente ce qui a eu pour effet de faire baisser de 4% la production dans le secteur des services publics (chauffage notamment). La baisse enregistrée en janvier est conforme aux attentes des analystes.

TRANSPORT AÉRIEN: La compagnie aérienne turque à bas coût Atlasglobal, qui effectuait notamment plusieurs liaisons avec l'Europe, a déposé le bilan. Tous ses vols ont été interrompus, ont annoncé les autorités de l'aviation civile. "Atlas, qui n'était plus en mesure d'assurer ses opérations, s'est déclaré en faillite et a mis fin à ses vols", a indiqué la Direction générale de l'aviation civile turque dans un communiqué. Confrontée à de graves difficultés financières, la compagnie aérienne avait annoncé fin novembre la suspension pour une durée d'un mois de ses opérations, afin de lancer un plan de "restructuration".

COMMERCE DE DÉTAIL: Les ventes au détail aux Etats-Unis ont progressé de 0,3% en janvier par rapport à décembre. Elles ont en grande partie été tirées par le secteur de la construction qui a bénéficié d'une météo particulièrement clémente, selon les données du département du Commerce. Les ventes se sont établies sur le mois à 529,8 milliards de dollars, a précisé le ministère qui a révisé en baisse les données pour décembre (+0,2% au lieu de +0,3%). Si l'on exclut les ventes de voitures et pièces détachées, les ventes au détail sont également en hausse de 0,3%.

BANQUES: La banque britannique RBS a publié un bénéfice net presque doublé en 2019 pour les premiers résultats de sa nouvelle patronne qui veut réorganiser le groupe et faire davantage pour lutter contre le changement climatique. La directrice générale Alison Rose, première femme à la tête d'une grande banque britannique, annonce dans un communiqué le projet de changer le nom du groupe RBS pour NatWest, celui d'une de ses branches, dans le courant de l'année.

CONJONCTURE: L'économie allemande a fini l'année 2019 en stagnation, son produit intérieur brut étant étal au quatrième trimestre par rapport au trimestre précédent, toujours affecté par l'industrie, selon des données publiées par Destatis. L'Office fédéral des statistiques a dans le même temps révisé à la hausse ses chiffres du troisième trimestre: le PIB a progressé de 0,2% au lieu de 0,1% annoncé initialement, toujours en données corrigées des variations saisonnières.

AUTOMOBILES: Le constructeur automobile français Renault est tombé dans le rouge l'an dernier pour la première fois depuis 2009, enregistrant une perte nette de 141 millions d'euros, sans pour autant voir le bout du tunnel après sa première année sans son patron emblématique Carlos Ghosn. Dans un marché mondial en recul, le groupe au losange a été victime d'une baisse de son activité qui s'est traduite par une chute de sa rentabilité opérationnelle à 4,8% des ventes, contre 6,3% en 2018.

awp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BOEING COMPANY (THE) -4.83%141.58 Cours en différé.-54.33%
DEUTSCHE LUFTHANSA GROUP AG 0.71%8.872 Cours en différé.-46.68%
RENAULT -1.22%18.24 Cours en temps réel.-56.18%
SCHINDLER HOLDING LTD. 0.10%203 Cours en différé.-14.42%
THE ROYAL BANK OF SCOTLAND GROUP PLC -3.81%111.25 Cours en différé.-51.91%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
09:34Air France-KLM pourrait avoir besoin de 6 milliards d'euros de prêts, confirme Djebbari
RE
08:59FRANCE : le PIB s'effondre au premier trimestre, entrée en récession
AW
08:38La Banque de France anticipe une contraction de 6% du PIB au premier trimestre
DJ
08:36CORONAVIRUS : Pas d'accord à l?Eurogroupe sur la réponse économique à la crise, selon Le Maire
RE
08:29Contraction de 6% de l'économie vue au 1er trimestre, selon la Banque de France
RE
07:36Boeing prépare de nouvelles mises à jour du logiciel du 737 MAX
RE
07:32Cgg anticipe un ca en baisse de 3% d'une année sur l'autre à 273 millions$ au t1
RE
06:20Mercredi 8 avril 2020 - Service Basic d'AWP
AW
06:00Agenda FRANCE & INTERNATIONAL À 7 JOURS
RE
05:35Saint-gobain - jp morgan abaisse l'objectif de cours à 27 euros contre 40 euros
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"