Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Revue de presse du dimanche 1er mars 2020

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
01/03/2020 | 10:27

Berne (awp/ats) - Le coronavirus s'étale en ce dimanche dans tous les hebdomadaires suisses. Voici un condensé de ce que vous trouverez dans les pages des quatre journaux dominicaux. Les informations n'ont pas été confirmées à Keystone-ATS.

NZZ am Sonntag/ SonntagsZeitung / SonntagsBlick / Le Matin Dimanche:

Les Suisses n'ont pas peur du coronavirus. Selon un sondage mené par le Link Institut et publié par le SonntagsBlick, seul un Suisse sur dix dit craindre le virus. Deux tiers des personnes interrogées ne se sentent pas ou peu menacées personnellement, 25% estiment que le danger pour elles-mêmes est moyen et seulement 8% le jugent élevé.

Les sondés sont tout de même 25% à juger que le virus représente une menace importante pour le pays. Ce chiffre atteint 40% pour le monde.

Sans céder à la panique, le gouvernement se prépare à faire face à un large éventail de scénarios. "Ce qui est vrai aujourd'hui ne le sera peut-être plus après-demain", souligne le ministre de la santé Alain Berset dans Le Matin Dimanche. "Il y aura plus de cas, c'est clair", estime-t-il en précisant que le plus important est de contenir l'évolution de l'épidémie.

A la SonntagsZeitung, il rappelle qu'il faut suivre les mesures de précaution et d'hygiène, notamment en évitant de se faire la bise. Il faut immédiatement arrêter les poignées de main, selon les nouvelles recommandations que devrait publier la Confédération dans les jours à venir. Les gens seront invités à diminuer les contacts entre eux, par des mesures de distanciations sociale, précise Daniel Koch, chef de la division des maladies transmissibles à l'Office fédéral de la santé publique, à la NZZ am Sonntag.

Pas question en revanche de fermer les écoles, alors que les enfants semble moins infectés que le reste de la population. "Si on fermait les écoles, les grands-parents seraient sollicités et c'est ce que nous voulons éviter", souligne M. Koch dans Le Matin Dimanche.

Les employés sont également invités à travailler à domicile si cela est possible. Pour la première fois, les cantons ont confirmé que des entreprises ont fait des demandes d'indemnités pour chômage partiel à la suite de l'épidémie de coronavirus. Cela vaut en particulier pour Lucerne, où, selon une enquête de la NZZ am Sonntag, treize demandes ont déjà été enregistrées à ce jour et dix d'entre elles ont été approuvées. De telles demandes ont également été reçues en Valais, à Berne et dans les Grisons.

L'économie suisse est inquiète face au virus qui pourrait causer des absences pour cause de malade et des goulots d'étranglement car les fournisseurs ne peuvent plus produire certains biens.

Guy Parmelin, ministre de l'économie, invite dans ce cadre les partenaire sociaux à un sommet de crise la semaine prochaine, précise le SonntagsBlick. La situation inquiète notamment les voyagistes suisses qui craignent des réservations en baisse pour l'été, face à l'incertitude planant sur l'évolution du virus.

Un secteur au moins bénéficie pourtant du coronavirus. Les masques respiratoires sont devenus une denrée rare en Suisse. Les ventes ont explosé avant même le premier cas sur le territoire helvétique. Une situation qui ne va pas sans tensions, puisque dans les pharmacies de Genève et de Lausanne, où les masques manquent, les pharmaciens doivent faire face à "de nouvelles épidémies: la psychose, voire la panique ou parfois l'agressivité", précise Le Matin Dimanche.

Enfin, souligne le SonntagsBlick, les mesures prises pour contenir le coronavirus pourraient prolonger le mandat d'Albert Rösti à la tête de l'UDC. L'assemblée du parti, prévue le 28 mars à Bâle où sont attendus entre 500 et 700 délégués pourrait ne pas avoir lieu. Il faudrait ainsi attendre la prochaine assemblée prévue fin août pour désigner son successeur.

Les autres sujets traités dans la presse:

Le Matin Dimanche/SonntagsZeitung: Le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) a déposé une plainte pénale contre inconnu dans l'affaire Crypto, rapporte Le Matin Dimanche. Le département de Guy Parmelin, qui a décidé de faire intervenir le Seco, soupçonne l'entreprise zougoise Crypto AG de l'avoir induit en erreur par ses demandes de permis d'exportation pour des machines de cryptage manipulées. La CIA et les services de renseignement allemands (BND) auraient, durant des dizaines d'années, intercepté des milliers de documents via les appareils de chiffrement de l'entreprise Crypto. Ne sachant qui était au courant de la manœuvre illicite, le Seco a déposé une plainte contre inconnu. Les enquêteurs du Ministère public vont examiner si les faits incriminés relèvent de la juridiction fédérale.

NZZ am Sonntag: Le Ministère public de la Confédération a suspendu toutes les étapes de la procédure pénale à l'encontre des deux anciens fonctionnaires de la Fifa, Jérôme Valcke et Markus Kattner. L'ordonnance correspondante a été publiée la semaine dernière, rapporte la NZZ am Sonntag. L'autorité a également révoqué l'ouverture de la procédure pour gestion déloyale le 13 février 2018. Cela signifie que toutes les accusations portées contre les deux hommes ne sont plus valables. Toutefois, cette ordonnance n'est pas encore juridiquement contraignante. La Fifa, en tant que partie lésée, peut faire appel devant le Tribunal pénale fédéral.

Le Matin Dimanche/SonntagsZeitung: Certains produits à base de chanvre vendus sur le marché légal dépasse de 300 fois la valeur en THC autorisée, rapporte Le Matin Dimanche. Ce type de produits s'est multiplié sur les étals des grandes surface. Les laboratoires d'analyses cantonaux sont débordés et doivent se contenter de contrôles aléatoires. Dans le canton de Saint-Gall, sur onze produits testés contenants du CBD, dix présentaient trop de THC, la substance stupéfiante du cannabis. Une huile présentée comme comestible dépassait de 300 fois la teneur autorisée.

ats/rp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AURORA CANNABIS INC. -6.72%22.48 Cours en différé.-32.86%
CANNTRUST HOLDINGS INC. 0.00%Cours en clôture.-24.17%
CANOPY GROWTH CORPORATION 6.73%27.1 Cours en différé.-0.77%
CRONOS GROUP INC. 8.50%9.32 Cours en différé.-6.52%
HEXO CORP. 20.55%0.88 Cours en différé.-57.49%
THE GREEN ORGANIC DUTCHMAN HOLDINGS LTD. 12.79%0.485 Cours en différé.-35.33%
THE SUPREME CANNABIS COMPANY, INC. 6.90%0.31 Cours en différé.-50.79%
TILRAY, INC. 6.32%10.26 Cours en différé.-40.11%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
04:46Le chef de la sécurité de Hong Kong prévient d'une hausse du "terrorisme"
RE
04:00L'essentiel de l'actualite a 02h00 gmt (25/05)
RE
03:27Taiwan promet à la population de Hong Kong l'aide "nécessaire"
RE
03:06Coronavirus-Onze cas supplémentaires signalés en Chine
RE
02:45GB-Le ministre des Finances veut protéger les entreprises stratégiques
RE
00:25Le Japon prévoit un nouveau plan de soutien de plus de $900 mds-presse
RE
24/05Coronavirus-Washington interdit l'entrée des étrangers venant du Brésil
RE
24/05France-Le coronavirus a fait 28.367 morts (+35)
RE
24/05Coronavirus-L'efficacité d'un vaccin peut-être évalué à l'automne-GAVI
RE
24/05Coronavirus/France-Baisse du nombre de patients en réanimation
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"