Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

S-400-Ankara "ripostera" en cas de sanctions américaines

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
11/12/2019 | 11:10

ANKARA, 11 décembre (Reuters) - La Turquie a menacé mercredi les Etats-Unis de représailles si Washington mettait à exécution sa menace de sanctions contre Ankara concernant l'acquisition du système antimissile russe S-400, point de friction entre les deux alliés de l'Otan, à quelques heures d'un vote au Congrès américain.

"Les députés américains doivent comprendre qu'ils n'iront nulle part en imposant", a déclaré le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu dans une interview à la chaîne de télévision turque A Haber. "Si les Etats-Unis nous approchent de manière positive, nous réagirons également de manière positive. Mais s'ils optent pour une démarche négative, alors nous riposterons".

Les députés américains sont appelés à se prononcer ce mercredi sur un projet de loi de défense qui appelle entre autres à l'adoption de sanctions contre la Turquie concernant son acquisition de S-400, un système russe de défense antiaérienne et antimissile.

Washington, qui estime que ce système n'est pas compatible avec les dispositifs de l'Otan - dont la Turquie est membre-, a d'ores et déjà suspendu Ankara de son programme de développement de l'avion de combat américain F-35.

La Turquie a des alternatives au F-35, a répliqué Mevlut Cavusoglu, citant notamment la Russie et précisant également être en discussion avec le Royaume-Uni sur une accélération du projet du futur avion de combat turc, le TF-X.

"Nous avons acquis le S-400 parce que l'offre la plus pratique venait de Russie", a-t-il souligné. "Jusqu'à ce que nous le produisions nous-mêmes, l'alternative au F35 pourrait être le marché russe mais nous sommes également ouverts à d'autres options". (Ece Toksabay, Tuvan Gumrukcu et Orhan Coskun, version française Marine Pennetier, édité par Sophie Louet)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) -0.28%61.444 Cours en différé.-0.91%
US DOLLAR / TURKISH LIRA (USD/TRY) 0.53%5.875 Cours en différé.-1.17%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
14:31ETATS-UNIS : permis de construire moins bons qu'attendu à 1.42M
14:30ETATS-UNIS : mises en chantier meilleures qu'attendu à 1.61M
14:21Nouveaux sommets pour les actions, nouveau recul du sterling
RE
13:21LE COMMERCE DU BOIS : L'Indonésie ne bénéficie plus du Système de préférences généralisées (SPG)
PU
12:16ZONE EURO : L'accélération de l'inflation confirmée en décembre
RE
12:06AMAFI ASSOCIATION FRANÇAISE DES MARCH&EAC : - 20-03 - FR - MIF 2 Refit - Tirer les enseignements de 2 ans de mise en oeuvre
PU
11:41Entrée en force du salaire minimum jurassien le 1er février
AW
11:39L'AFT compte émettre 10,25 milliards d'euros d'OAT et OAT indexées le 23 janvier
DJ
11:30La livre sterling pénalisée par les ventes au détail
AW
11:10ITALIE : excédent commercial toujours en hausse en novembre
AW
Dernières actualités "Economie / Forex"