Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices & Marchés

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Tour d’horizon des indices : meilleurs voeux de Corée et du Portugal

08/01/2021 | 17:00
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Cette semaine, cap sur le Portugal où le PSI 20 brille grâce à ses valeurs cycliques et liées aux énergies renouvelables. En Corée du Sud, le KOSPI brille lui aussi en début d’année, grâce à ses stars comme LG, Samsung, mais aussi à des dossiers comme Hyundai, dopé par ses projets dans le véhicule électrique, seul ou accompagné. Enfin, le secteur parapétrolier a poursuivi son redressement, notamment aux Etats-Unis où l’arrivée aux affaires des démocrates n’a pas stoppé le rebond.

  • Portugal : Noël s’éternise 

Depuis le 1er janvier, les principales bourses Européennes ont toutes affiché du vert au compteur. A l’image du CAC 40, du DAX, de l’Eurostoxx 50 et du SMI qui affichent respectivement 2.1%, 1.82%, 1.96% et 0.70% de progression. L’indice Portugais fait mieux puisqu’il arrive en tête du vieux continent avec des gains cumulés s’élevant à 7.83%, meilleure performance européenne de la semaine et parmi les meilleurs du monde puisqu’à titre d’exemple, les places Nord-Américaines ont engrangé des performances moindres. Le S&P 500 gagne 1.27% et le NASDAQ 100 0.40%. 

L’indice a été porté par l’atténuation progressive de l’incertitude concernant l’issue du Brexit en tout début d’année et plus récemment, par la confirmation que le congrès américain porterait les couleurs démocrates. 

Le PSI peut s'enorgueillir de n’héberger que deux entreprises qui perdent du terrain. Ibersol et Corticeira Amorim concèdent 1.9% et 2.6%. La première est une chaîne de restauration tandis que la seconde est connue pour ses bouchons pour le vin. Autant dire que la passe n’est pas facile pour elles. 

Toutes les autres entreprises affichent des gains significatifs allant de 1.88% à 18.26% pour Banco Comercial Portugues. Quatre d’entre elles se payent même le luxe de finir au-dessus de 10%.

(source : zonebourse.com)
L’indice a été largement porté par l’envolée des cours des entreprises des productrices et fournisseurs d’énergie électrique renouvelables EDP Renovaveis et EDP Energias de Portugal qui gagnent respectivement 13.16% et 7.95%. Ces entreprises pondèrent près de 35% de l’indice et s’inscrivent dans la mégatendance du moment qu’est le développement des énergies renouvelables.
(source : euronext)

  • KOSPI : L’année démarre sur les chapeaux de roue

La Bourse de Séoul n’en finit pas d’impressionner. Après avoir clôturé 2020 avec un gain spectaculaire de 31%, soit la plus forte hausse des principaux indices boursiers des pays membres du G20, le KOSPI débute l’année avec une progression de 3.75% lui permettant de dépasser pour la première fois les 3000 points.

(source : zonebourse.com)

Le secteur technologique se démarque avec près de 40%  des parts de l’indice, dont 30% pour le seul Samsung Electronics. On comprend mieux la belle performance de 2020 ! Suivent les secteurs de la consommation discrétionnaire, des services de communication, des matériaux, de la santé et des finances avec une part de 7 à 10%.

Dans le détail, Samsung a profité de la pandémie pour voir la demande en semi-conducteurs augmenter fortement notamment grâce au télétravail de plus en plus présent. Cette situation a également profité aux autres chaebols (conglomérats) comme LG CHEM ou le groupe SK HYNIX. Enfin, le fabricant de voitures Hyundai Motors a accentué ses objectifs concernant le marché lucratif des voitures électriques suite à l’arrivée du nouveau directeur.  

La situation coréenne est assez particulière, ces quatre grands groupes influencent énormément les marchés du pays, ils pèsent en effet près de 50% de la bourse nationale. Leurs belles performances se retrouvent ainsi directement au niveau national. Il n’en reste pas moins que la diversification de l’indice lui a permis de passer outre la crise sanitaire.

 

  • Les valeurs pétrolières restent recherchées

Les planètes se sont alignées pour les démocrates aux Etats-Unis cette semaine, même si cela ne fut pas de tout repos. Joe Biden a été confirmé comme 46e président des Etats-Unis et débutera ses nouvelles fonctions le 20 janvier. En gagnant les deux derniers sièges en jeu au Sénat, son parti a égalisé avec les républicains, mais aura le dernier mot en cas d'égalité grâce à la présidence de la chambre haute, qui échoit à la vice-présidente Kamala Harris. Cette vague bleue n'a pas empêché le secteur des services pétroliers de démarrer l'année en trombes. L'indice Dow Jones US Oil Equipement & Services a gagné plus de 11% depuis le 1er janvier, emmené par quelques solides performances ces cinq derniers jours. On pense notamment à TechnipFMC (+21%) ou au dernier poids lourd de la spécialité, Schlumberger (+11,5%).

Le secteur avait déjà intégré la défaite des républicains, les meilleurs alliés des énergies fossiles. Mais les perspectives de rebond économique post-pandémie avaient largement pris le dessus depuis novembre, avec le retour en force des valeurs cycliques, pétrolières en tête. La question se posera de savoir dans les semaines à venir si les démocrates vont prendre un virage environnemental aussi prononcé que prévu.

https://www.zonebourse.com/mods_a/charts/display_img_from_hes.php?3/650,400,0,Close;2020/11/01-107361487,452696,43470841-DB4450;BC9000;46C3B3-3.png

Depuis le 1er novembre, les pétrolières ont très nettement rebondi, profitant de l'appétit retrouvé des investisseurs pour les "value" et les cycliques.

Cette belle tenue est aussi visible en Europe où tous les acteurs de plus de 500 M$ de capitalisation sont en hausse depuis le 1er janvier, avec un podium composé des deux britanniques Petrofac (+21%) et John Wood (+16%), entourant le français CGG (+19%). Dans les petites capitalisations, Vallourec (+15%) et les Etablissements Maurel & Prom (+15%) ont aussi tiré leur épingle du jeu dans l'hexagone.

Le palmarès européen 2021 des sociétés de services pétroliers d’une capitalisation supérieure à 500 M$

 


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 -0.67%5590.79 Cours en temps réel.1.39%
DAX -0.11%13906.67 Cours en différé.1.37%
DJ INDUSTRIAL -0.04%31176.01 Cours en différé.1.06%
EURO STOXX 50 -0.16%3618.35 Cours en différé.2.01%
KOSPI COMPOSITE INDEX 1.18%3148.34 Cours en temps réel.8.41%
NASDAQ 100 0.82%13404.986468 Cours en différé.3.17%
NASDAQ COMP. 0.55%13530.914939 Cours en différé.2.40%
PSI 20 INDEX -0.28%5055.77 Cours en temps réel.3.50%
S&P 500 0.03%3853.07 Cours en différé.2.55%
SMI -0.30%10913.11 Cours en différé.2.26%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
01:38BOURSE DE TOKYO : Tokyo dément s'être résigné à annuler les Jeux olympiques
RE
00:26BOURSE DE TOKYO : Tokyo résigné à devoir annuler les JO à cause du coronavirus-presse
RE
00:26BOURSE DE TOKYO : Tokyo a désormais pour objectif d'obtenir l'organisation des prochains jeux olympiques encore non attribués, en 2032 - the times
RE
00:25BOURSE DE TOKYO : Le gouvernement japonais a conclu en privé que les jeux olympiques de tokyo devront être annulés à cause du coronavirus - the times, citant une source au sein de la coalition au pouvoir
RE
21/01BOURSE DE WALL STREET : Wall Street se stabilise à des records après l'investiture de Biden
RE
21/01WALL STREET : le Dow Jones finit à l'équilibre, le Nasdaq à un record
AW
21/01EUROPE : Les Bourses européennes retrouvent le stress de la pandémie
AW
21/01Les valeurs à suivre vendredi 22 janvier 2021 à la Bourse de Paris -
AO
21/01BOURSE DE PARIS : Paris renoue avec les inquiétudes
AW
21/01Bourse Zurich: les indices finissent en ordre dispersé
AW
Dernières actualités "Marchés"