Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités
Toute l'actualitéSociétésIndicesDevises / ForexMatières PremièresCryptomonnaiesETFTauxÉconomieThématiquesSecteurs 

Une histoire de deux marchés boursiers : comment Londres l'emporte toujours sur Paris pour les investisseurs

28/11/2022 | 08:26
FILE PHOTO: A worker shelters from the rain as he passes the London Stock Exchange in London

La bourse de Paris, chargée de luxe, vaut désormais plus que celle de Londres. Mais bien que la taille compte, d'autres indicateurs soulignent la popularité de la capitale britannique auprès des investisseurs.

Bien que le Royaume-Uni ait connu un plus grand exode des fonds d'actions depuis 2020 que Paris, les entreprises ont levé plus d'argent dans les introductions en bourse (IPO) à Londres et plus d'actions changent de mains sur les marchés britanniques chaque jour.

L'indice CAC All Shares de la France vaut désormais près de 3 000 milliards de dollars, ce qui en fait le plus grand marché boursier d'Europe en termes de valeur, grâce à la demande pour ses blue chips de luxe et de détail.

L'indice FTSE All-Share de Londres, quant à lui, vaut 2,8 trillions de dollars, selon les données de Refinitiv.


Combler l'écart

FLUX DE FONDS

Jusqu'à présent en 2022, les fonds investissant dans les actions britanniques ont connu des sorties record de 23 milliards d'euros, selon Refinitiv Lipper, contre près de 18 milliards d'euros l'année dernière et les 14,6 milliards d'euros versés en 2016, lorsque la Grande-Bretagne a voté pour quitter l'Union européenne.

Les sorties annuelles des fonds d'actions françaises sont beaucoup plus faibles - à 2 milliards d'euros cette année.


Bye London, au revoir Paris Bye London, au revoir Paris

DESTINATION DE L'IPO

Mais Londres reste une destination bien plus importante en termes de nombre et de volume d'introductions en bourse, même si le volume des introductions en bourse a baissé de 80 % en Europe cette année par rapport à l'année dernière et de plus de 90 % aux États-Unis, selon Dealogic.

Après avoir enregistré en 2021 sa deuxième année la plus forte pour les cotations de sociétés depuis 2007, la Bourse de Londres a vu 41 débuts avec une valeur totale de transaction de 1,18 milliard d'euros (1,22 milliard de dollars) jusqu'à présent en 2022, soit plus du double des 474 millions d'euros levés en 11 IPO à Paris, selon Dealogic.

Amsterdam - le plus grand centre européen en termes de valeur quotidienne moyenne négociée selon les données du CBOE - n'a connu que deux introductions en bourse jusqu'à présent cette année, pour un total de 411 millions d'euros, selon Euronext.


Plus d'introductions en bourse à Londres

FLOTTE LIBRE

Dans un environnement boursier volatile, Paris peut compter sur d'importantes participations privées dans ses entreprises pour proposer une certaine stabilité.

Le flottant moyen des grandes capitalisations françaises est d'environ 70 % et celui des petites entreprises d'environ 50 %, selon Euronext, ce qui est bien inférieur à Londres où le flottant moyen de l'indice FTSE All-Share représente près de 90 % du total des actions en circulation, selon Refinitiv.

"Pour un investisseur institutionnel, du point de vue de l'investissabilité, le montant du flottant qui existe encore, le Royaume-Uni est encore nettement plus important", a déclaré Ben Laidler, stratège macro mondial chez eToro.

En effet, les trois plus gros actionnaires de Paris sont des investisseurs privés : la famille Arnault, qui possède la moitié de LVMH - la plus grande entreprise d'Europe par sa capitalisation boursière - la famille Hermès et le gouvernement français. En comparaison, le plus grand gestionnaire d'actifs au monde, Blackrock, mène la danse à Londres.

En termes d'activité boursière, la valeur quotidienne moyenne échangée à Amsterdam était de plus de 10 milliards d'euros en octobre, Londres arrivant juste derrière avec 9,4 milliards - à peu près autant que Paris et Francfort réunis, selon les données de CBOE Global Markets.


Le luxe de Paris

REMISE BREXIT

La décote à laquelle l'indice FTSE All-Share se négocie par rapport aux actions mondiales, qui depuis le référendum sur le Brexit en 2016 a augmenté pour atteindre presque sa plus grande depuis 1990, à 35 % sur une métrique cours/bénéfices, mine Londres.


Les actions britanniques affichent une décote record par rapport à leurs homologues mondiales

DIVIDENDES ET RENDEMENTS DE PRIX

Londres, riche en énergie, gagne gros en matière de dividendes. Au troisième trimestre, les sociétés britanniques ont versé 28,7 milliards de dollars, soit plus de sept fois le total versé en France, selon le Global Dividend Index de Janus Henderson Investors.

Le FTSE All-Share de Londres a également offert de meilleurs rendements aux investisseurs cette année. Les rendements totaux annualisés de l'indice sont de 2 %, contre des rendements de près de moins 6 % pour le CAC All-Shares, selon les données de Refinitiv.

QUESTIONS DE CHANGE

Il convient également de noter que la devise entre en jeu lorsqu'on mesure la taille du marché de Londres par rapport à celui de Paris en termes de dollars. La livre sterling a chuté d'environ 11 % par rapport au dollar américain cette année, tandis que l'euro a perdu environ 9 %.

(1 $ = 0,9658 euros

)


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AUSTRALIAN DOLLAR / EURO (AUD/EUR) 0.00%0.6411 Cours en différé.1.90%
AUSTRALIAN DOLLAR / US DOLLAR (AUD/USD) 0.00%0.6917 Cours en différé.3.81%
BLACKROCK, INC. -1.76%757.16 Cours en différé.8.76%
BRITISH POUND / EURO (GBP/EUR) 0.01%1.1163 Cours en différé.-0.83%
BRITISH POUND / US DOLLAR (GBP/USD) 0.00%1.2053 Cours en différé.1.04%
CANADIAN DOLLAR / EURO (CAD/EUR) -0.09%0.691238 Cours en différé.-0.16%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) -0.09%0.7454 Cours en différé.1.68%
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) 0.00%0.89542 Cours en différé.0.80%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 0.00%1.0793 Cours en différé.1.89%
INDIAN RUPEE / EURO (INR/EUR) 0.51%0.011231 Cours en différé.-1.08%
INDIAN RUPEE / US DOLLAR (INR/USD) 0.30%0.012168 Cours en différé.0.82%
JANUS HENDERSON GROUP PLC -2.64%29.14 Cours en différé.27.25%
LONDON STOCK EXCHANGE PLC 1.78%7644 Cours en différé.7.12%
LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE 2.51%829.4 Cours en temps réel.21.99%
NEW ZEALAND DOLLAR / US DOLLAR (NZD/USD) -2.31%0.63245 Cours en différé.1.98%
US DOLLAR / EURO (USD/EUR) 0.00%0.926526 Cours en différé.-1.86%
Dernières actualités "Économie"
19:14Panne de courant à Odessa après un incendie dans une station électrique
RE
18:55Panne de courant à Odessa après un incendie dans une station électrique
RE
16:24Le pape et l'archevêque rencontrent les personnes déplacées par la guerre au Sud-Soudan
ZR
15:28Banco BPM veut tirer plus de valeur à long terme de l'activité de paiement des détaillants
ZR
15:26Monte dei Paschi est une trop grosse affaire pour Banco BPM, dit le patron de BPM
ZR
14:40France, Inde et EAU vont coopérer en matière d'énergie et de climat
RE
14:12Nouvel échange de prisonniers entre la Russie et l'Ukraine
RE
14:01Panne de courant à Odessa après un incident dans une station
RE
13:31Le Brésil coule un vieux porte-avions rouillé dans l'Atlantique
ZR
12:17Le PM portugais confirme l'envoi de chars Leopard 2 en Ukraine
RE
Dernières actualités "Économie"