Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Xetra  >  Deutsche Lufthansa AG    LHA   DE0008232125

DEUTSCHE LUFTHANSA AG

(LHA)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Virus: l'Asie se ferme aux Chinois, Pékin met en garde contre la "panique

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
31/01/2020 | 18:11

inutile"

ACTUALISE avec mise en quarantaine de 195 Américains rapatriés de Wuhan, réaction de Pékin à la recommandation des Etats-Unis à leurs citoyens de ne pas se rendre en Chine

PÉKIN (awp/afp) - La Chine, où le bilan de l'épidémie de coronavirus s'est alourdi à 213 morts, a mis en garde vendredi contre la "panique inutile" au moment où des pays d'Asie commencent à fermer leurs frontières aux voyageurs en provenance de Chine et où les opérations de rapatriement de Wuhan, berceau de l'épidémie, se poursuivent.

"Il n'est pas nécessaire de paniquer inutilement, ni de prendre des mesures excessives", a estimé l'ambassadeur chinois à l'ONU à Genève, Xu Chen, soulignant que "l'Organisation mondiale de la santé (OMS) faisait pleinement confiance à la Chine".

Un appel lancé alors que le Vietnam a annoncé la suspension des visas de tourisme pour tous les Chinois et les étrangers ayant séjourné en Chine durant les deux dernières semaines. Singapour et la Mongolie ont aussi suspendu l'entrée de l'ensemble des voyageurs en provenance du territoire chinois.

Pékin s'en est aussi pris à Washington, qui a recommandé à ses ressortissants de ne pas se rendre en Chine ou de quitter ce pays s'ils s'y trouvaient : "Les mots et les actes de certains responsables américains ne sont ni fondés sur les faits ni appropriés", a fustigé une porte-parole de la diplomatie chinoise, Hua Chunying.

La Chine a fait état vendredi de 43 nouveaux décès en 24 heures, soit un bilan total de 213 morts. Et le nombre de patients contaminés approche 10.000 en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao).

Critiqué par de nombreux Chinois, qui accusent les autorités d'avoir tardé à publier des informations sur le virus, le principal responsable politique de la ville de Wuhan (centre) a avoué "se reprocher" d'avoir ordonné trop tardivement des restrictions aux déplacements.

"Je suis envahi par un sentiment de culpabilité, par les remords", a confié Ma Guoqiang, le secrétaire local du Parti communiste chinois (PCC), dans un entretien avec la télévision publique CCTV, dans un rare aveu de responsabilité d'un homme politique chinois.

Dans un contexte de forte inquiétude à l'étranger, un avion transportant quelque 200 Français de Wuhan a atterri vendredi près de Marseille (sud de la France). Ils seront mis à l'isolement durant 14 jours dans un centre de vacances voisin. Les tests ont prouvé que des soupçons de contamination n'étaient que de fausses alertes.

Pays inquiets

Un avion transportant 83 Britanniques et 27 autres étrangers, affrété en coopération avec les autorités espagnoles, a par ailleurs atterri sur la base aérienne de Brize Norton, à environ 120 kilomètres à l'ouest de Londres, alors que deux cas d'infection au virus ont été confirmés vendredi au Royaume-Uni.

De son côté, Washington a annoncé vendredi que les 195 Américains rapatriés de Wuhan étaient soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours, la première décrétée par l'Etat fédéral depuis les années 1960.

Et la Russie, où ont été annoncés vendredi les deux premiers cas de coronavirus, s'apprête à évacuer ses ressortissants de Wuhan et de l'île chinoise de Hainan, prisée des touristes et où se trouvent 2.665 Russes en voyages organisés.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS), critiquée précédemment pour ses atermoiements, a déclaré jeudi que l'épidémie était "une urgence de santé publique de portée internationale".

Si l'immense majorité des cas de contamination restent localisés en Chine, au premier chef dans la province du Hubei (centre) et sa capitale Wuhan, une centaine ont également été déclarés dans près de 20 autres pays, y compris en Europe.

Outre l'Asie, les mesures de précaution internationales s'intensifient également ailleurs dans le monde.

L'Italie et Israël ont annoncé suspendre tous les vols en provenance de Chine, tandis que plus d'une quinzaine de compagnies aériennes, dont Air France, British Airways et Lufthansa, ont déjà interrompu leurs vols vers le pays.

'Mesures excessives'

Face à ces mesures, l'OMS a averti jeudi que les restrictions à la circulation des personnes et des biens pendant une urgence de santé publique pourraient s'avérer "inefficaces", perturber la distribution de l'aide et plomber l'économie des pays touchés.

En Chine même, Wuhan et le Hubei sont coupés du monde depuis le 23 février: un cordon sanitaire interdit à quelque 56 millions d'habitants d'en sortir.

Dans le sillage des Etats-Unis, du Japon et de la Corée du sud, plusieurs pays continuent d'organiser l'évacuation d'une partie de leurs ressortissants piégés à Wuhan.

Après le premier avion arrivé vendredi en France, un second vol est prévu plus tard cette semaine afin d'évacuer d'autres Français et des ressortissants d'autres pays européens.

L'Inde a elle aussi envoyé un avion pour récupérer 300 de ses ressortissants.

Trois personnes évacuées en avion par le Japon ont été testées positives à leur arrivée sur le sol japonais. Deux d'entre elles ne présentaient aucun symptôme, ce qui illustre la difficulté de détecter le nouveau coronavirus.

D'autres pays -- Italie, Espagne, Allemagne, Canada ou encore Bangladesh -- planifient également leurs propres opérations.

A Wuhan, qui garde des allures de ville fantôme, les hôpitaux restent débordés. Pour faire face, les autorités s'activent pour construire deux nouveaux hôpitaux, qui devraient accueillir leurs premiers patients respectivement les 3 et 6 février.

Commerces désertés

"Notre plus grande préoccupation est la possibilité que le virus se propage dans des pays dont les systèmes de santé sont plus faibles", s'est alarmé jeudi le directeur de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus.

D'autant que des transmissions interhumaines se multiplient hors de Chine, du Japon aux Etats-Unis en passant par l'Europe.

A travers la Chine, où les congés du Nouvel an lunaire sont prolongés jusqu'au 2 février, les habitants désertent commerces et restaurants, tandis que les personnes originaires de Wuhan se heurtent à la suspicion.

Les communautés chinoises à l'étranger font elles aussi part d'une recrudescence d'attitudes discriminatoires à leur encontre.

sbr-bur-jug-ehl/glr/fjb

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR FRANCE-KLM -4.35%3.233 Cours en temps réel.-67.42%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG -4.39%7.446 Cours en différé.-54.63%
INTERNATIONAL CONSOLIDATED AIRLINES GROUP, S.A. 4.94%102 Cours en différé.-75.38%
SINA CORPORATION 0.00%40.24 Cours en différé.0.78%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) 0.00%76.0346 Cours en différé.21.90%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur DEUTSCHE LUFTHANSA AG
22/09LUFTHANSA AG : NorldLB de neutre à vendeur sur le dossier
ZD
22/09BOURSE DE PARIS : Paris peine à rebondir après sa lourde chute
AW
22/09Bourse de Francfort: le Dax rebondit (+0,88%)
AW
21/09ZOOM Le Covid-19 et ses restrictions font chuter le secteur aérien à Wall Str..
AW
21/09LUFTHANSA AG : DZ Bank pas convaincu
ZD
21/09BOURSE DE FRANCFORT : La Bourse de Francfort malmenée par le rebond de la pandém..
AW
21/09Pour Swiss, le retour à la normalité sera plus long que prévu
AW
21/09Résumé des principales informations économiques du lundi 21 septembre 2020
AW
21/09Lufthansa veut faire plus d'économies et supprimer plus d'emplois
AW
21/09DEUTSCHE LUFTHANSA : Lufthansa va réduire encore davantage sa flotte et ses effe..
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur DEUTSCHE LUFTHANSA AG
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 17 260 M 20 208 M -
Résultat net 2020 -4 926 M -5 768 M -
Dette nette 2020 11 637 M 13 625 M -
PER 2020 -0,80x
Rendement 2020 0,16%
Capitalisation 4 451 M 5 212 M -
VE / CA 2020 0,93x
VE / CA 2021 0,60x
Nbr Employés 129 356
Flottant 82,1%
Graphique DEUTSCHE LUFTHANSA AG
Durée : Période :
Deutsche Lufthansa AG : Graphique analyse technique Deutsche Lufthansa AG | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique DEUTSCHE LUFTHANSA AG
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne VENDRE
Nombre d'Analystes 22
Objectif de cours Moyen 5,83 €
Dernier Cours de Cloture 7,45 €
Ecart / Objectif Haut 89,4%
Ecart / Objectif Moyen -21,7%
Ecart / Objectif Bas -73,1%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Carsten Spohr Chairman-Executive Board & CEO
Karl-Ludwig Kley Chairman-Supervisory Board
Roland Schütze Chief Information Officer
Christine Behle Deputy Chairman-Supervisory Board
Christina Weber Member-Supervisory Board
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
DEUTSCHE LUFTHANSA AG-54.63%5 463
DELTA AIR LINES, INC.-49.01%18 944
RYANAIR HOLDINGS PLC-21.70%15 126
AIR CHINA LIMITED-32.24%15 038
CHINA SOUTHERN AIRLINES COMPANY LIMITED-17.75%12 906
CHINA EASTERN AIRLINES CORPORATION LIMITED-12.22%11 271