Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

DEUTSCHE POST AG

(DPW)
  Rapport
Temps Différé Xetra  -  17:35 07/12/2022
38.20 EUR   -0.88%
07/12DEUTSCHE POST AG : Berenberg optimiste sur le dossier
ZD
05/12BrightDrop de GM signe son premier client au Canada et dévoile la première grande usine de VE du pays.
ZR
05/12Deutsche Post et Ford Pro collaborent pour stimuler l'électrification mondiale des fourgons
MT
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Les Bourses occidentales en baisse, les signaux d'un ralentissement économique

16/09/2022 | 22:55

s'accumulent

Actualisé avec clôture du pétrole et de Wall Street

NEW YORK (awp/afp) - Les Bourses occidentales ont de nouveau fini en baisse vendredi, incitées à la prudence par les signaux d'un ralentissement économique généralisé, notamment l'avertissement sur résultats du groupe de messsageries FedEx.

A Wall Street, le Dow Jones a perdu 0,45%, l'indice Nasdaq s'est replié de 0,90% et l'indice S&P 500 a lâché 0,72%. Nasdaq et S&P ont vécu leur pire semaine depuis juin.

En Europe, Paris a cédé 1,31%, Francfort 1,66%, tous deux perdant 2% sur la semaine. Londres a reculé de 0,62%, et Milan de 1,14%.

En Asie, Tokyo a perdu 2,3% sur les cinq séances, et Shanghai plus de 4%.

"Les marchés restent nerveux", ont commenté les analystes de Schwab, dans une note, un état "qui a été exacerbé par le tableau abominable dressé par FedEx."

Le groupe de messageries a publié jeudi, après Bourse et de façon anticipée, des résultats inférieurs aux attentes. Le titre FedEx a été tronçonné, perdant 21,39% sur une séance, à 161,04 dollars.

Le directeur général Raj Subramaniam a indiqué s'attendre à ce que l'économie mondiale traverse prochainement une récession. Compte tenu de l'incertitude sur la conjoncture, le groupe a retiré ses prévisions annuelles.

"La tendance des données va dans le mauvais sens", estime Tom Cahill, de Ventura Wealth Management. "Il semble que les consommateurs commencent à lever le pied" sur leurs dépenses.

Aux Etats-Unis, la confiance des consommateurs s'est un peu redressée en septembre par rapport à août, mais moins qu'attendu, en raison de l'incertitude quant à l'évolution de l'inflation et de l'activité économique, selon l'estimation préliminaire de l'Université du Michigan.

"On a des signaux de ralentissement économique plus prononcés", abonde Quentin Doulcet, gérant de Myria AM, citant notamment "les avertissements économiques du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale" au cours de la semaine.

L'assombrissement des perspectives de l'économie mondiale intervient alors que la banque centrale américaine (Fed) se prépare à remonter de nouveau ses taux la semaine prochaine et a déjà signalé que d'autres relèvements étaient à prévoir.

La fermeté de la Fed profitait au dollar: il a atteint son plus haut depuis 1985 face à la livre, affaiblie par les craintes de récession au Royaume-Uni. Une livre valait 1,1419 dollar (-0,41%) vers 20H40 GMT, tandis que l'euro restait autour de la parité, à 1,0011 dollar pour un euro.

Le bitcoin se stabilisait (-0,32%) après avoir perdu plus de 12% sur la semaine, à 19.713 dollars.

"On a aussi des signaux de ralentissement économique plus prononcés", développe Quentin Doulcet, gérant de Myria AM, citant notamment "les avertissements économiques du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale" au cours de la semaine.

Les postiers en manque de colis

L'avertissement de FedEx a plombé les valeurs européennes du secteur: Royal Mail a chuté de 8,08% à Londres et Deutsche Post de 6,36% à Francfort.

Les géants du transport Maersk (-5,31% à Copenhague) et Kuehne+Nagel (-3,36% à Zurich) ont été pénalisés également.

Quant au grand concurrent de FedEx, l'américain UPS, il a aussi souffert (-4,48%).

Les défensives tiennent le choc

Dans ce contexte de prudence, des valeurs dites défensives, c'est-à-dire moins sensibles à la conjoncture économique, ont tiré leur épingle du jeu, notamment le câblo-opérateur Comcast (+1,53%), McDonald's (+0,57%), Johnson and Johnson (+1,53%) ou Merck (+1,12%).

En Europe, Astrazeneca (-0,32%), Sanofi +(0,32%), InBev (+0,07%), Carrefour (+0,64%) ont été recherchés.

Du côté de l'énergie

Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse vendredi, aidés par un incident au terminal irakien de Bassora, victime d'une fuite, alors que le marché semble en cours de stabilisation.

Le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre a gagné 0,56% pour clôturer à 91,35 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain, avec échéance en octobre, a lui terminé quasiment à l'équilibre (+0,01%), à 85,11 dollars.

Le gaz naturel européen a perdu 12% à 186,7 euros le mégawattheure.

bur-fs-tu/eb


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AP MOLLER MAERSK -0.10%14775 Cours en différé.-36.93%
ASTRAZENECA PLC 0.97%11258 Cours en différé.29.73%
CARREFOUR -1.24%16.66 Cours en temps réel.3.45%
DEUTSCHE POST AG -0.88%38.2 Cours en différé.-32.44%
FEDEX CORPORATION -0.44%172.28 Cours en différé.-33.09%
INTEL CORPORATION -0.94%28.33 Cours en différé.-44.99%
INTERNATIONAL DISTRIBUTIONS SERVICES PLC -2.20%217.6 Cours en différé.-57.00%
JOHNSON & JOHNSON 0.61%177.17 Cours en différé.3.57%
MCDONALD'S CORPORATION -0.53%270.34 Cours en différé.1.38%
PEPSICO, INC. 0.30%182.18 Cours en différé.4.56%
UNITED PARCEL SERVICE INC. -0.25%174.67 Cours en différé.-18.51%
Toute l'actualité sur DEUTSCHE POST AG
07/12DEUTSCHE POST AG : Berenberg optimiste sur le dossier
ZD
05/12BrightDrop de GM signe son premier client au Canada et dévoile la première grande usine..
ZR
05/12Deutsche Post et Ford Pro collaborent pour stimuler l'électrification mondiale des four..
MT
28/11Deutsche Post met en place un cadre d'émission de titres de créance liés à la durabilit..
MT
24/11DHL Supply Chain va vendre la moitié de son portefeuille immobilier neutre en carbone e..
MT
22/11DEUTSCHE POST AG : UBS à l'achat
ZD
21/11DEUTSCHE POST AG : Goldman Sachs n'est pas inspiré par le dossier
ZD
21/11Le syndicat des travailleurs de la Deutsche Post négocie une augmentation de salaire de..
MT
21/11Un syndicat allemand demande une augmentation de salaire de 15% pour les travailleurs d..
ZR
21/11DEUTSCHE POST AG : Barclays à l'achat
ZD
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur DEUTSCHE POST AG
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 93 585 M 98 190 M -
Résultat net 2022 5 315 M 5 576 M -
Dette nette 2022 16 336 M 17 140 M -
PER 2022 8,86x
Rendement 2022 4,98%
Capitalisation 46 033 M 48 298 M -
VE / CA 2022 0,67x
VE / CA 2023 0,71x
Nbr Employés 590 000
Flottant 77,8%
Graphique DEUTSCHE POST AG
Durée : Période :
Deutsche Post AG : Graphique analyse technique Deutsche Post AG | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique DEUTSCHE POST AG
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 17
Dernier Cours de Clôture 38,20 €
Objectif de cours Moyen 49,16 €
Ecart / Objectif Moyen 28,7%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Frank Appel CEO & Head-Global Business Services
Melanie Kreis Head-Finance
Nikolaus von Bomhard Chairman-Supervisory Board
Andrea Kocsis Deputy Chairman-Supervisory Board
Stefan Schulte Independent Member-Supervisory Board
Secteur et Concurrence