Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

ELECTRICITÉ DE FRANCE

(EDF)
  Rapport
Temps réel Euronext Paris  -  17:35 05/10/2022
11.93 EUR   -0.25%
05/10Italie: Les regards tournés vers Edison avec la renationalisation d'EDF
RE
05/10Italie-Les regards tournés vers Edison avec la renationalisation d'EDF
RE
05/10EDF lève 3 milliards d'euros de dette
AW
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

EDF :Annonce par l'État de son intention de détenir 100 % du capital d'EDF Forte volatilité des prix de marché exacerbée par la guerre en Ukraine Recul important de l'EBITDA

28/07/2022 | 07:32
 

 
   COMMUNIQUÉ DE PRESSE
28 juillet 2022

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2022

Annonce par l’État de son intention de détenir 100 % du capital d’EDF

Forte volatilité des prix de marché exacerbée par la guerre en Ukraine

Recul important de l’EBITDA pénalisé par la baisse de la production en France et par les mesures régulatoires exceptionnelles

Niveau d’investissement soutenu en faveur de la transition énergétique

Inclusion du nucléaire dans la Taxonomie européenne 

                Résultats financiers du premier semestre 2022

Chiffre d’affaires     66,3 Mds€  +66,4 % org. (1)
EBITDA    2,7 Mds        - 75,0 % org. (1)
Résultat net courant (2)                                    - 1,3 Mds€          n.a     
Résultat net part du Groupe  - 5,3 Mds       n.a.
Endettement financier net                                42,8 Mds vs 43,0 Mds€ à fin 2021

Faits marquants

Intention de l’État de lancer une offre publique d’achat simplifiée sur le capital d’EDF (3)

  • Objectif : racheter les 15,9 % (4) du capital d’EDF ainsi que les 60% d’obligations OCEANE que l’Etat ne détient pas. Prix proposé :12,0 euros par action EDF (coupon attaché) et 15,64 euros par OCEANE
  • Retrait de la cote obligatoire (5) si les conditions de mise en œuvre sont satisfaites
  • Montant total de l’offre d’environ 9,7 milliards d’euros
  • Constitution par le Conseil d’administration (CA) d’EDF d’un comité ad hoc en charge d’émettre une recommandation au CA sur l’intérêt de l’offre pour la Société, les actionnaires et les porteurs d’OCEANE (6)
  • Nomination d’un expert indépendant par le CA sur proposition du comité ad hoc
  • Dépôt de l’offre auprès de l’AMF sous réserve de la promulgation d’une loi de finances rectificative pour 2022


Phénomène de corrosion sous contrainte (CSC) (7)

  • L’ASN a jugé appropriée la stratégie globale soumise par EDF
  • L’ensemble des réacteurs seront contrôlés d’ici 2025 dans le cadre des arrêts déjà programmés, en priorisant les réacteurs les plus sensibles (4 réacteurs N4 et 12 réacteurs 1 300 MW). Les 32 réacteurs 900 MW et 8 réacteurs 1 300 MW ont des lignes de tuyauterie peu ou très peu sensibles
  • Poursuite du développement de nouveaux procédés permettant la réalisation de contrôles non destructifs plus performants


Guerre en Ukraine

  • Augmentation des prix et de la volatilité : tensions extrêmes sur le marché de l’électricité dans un contexte de baisse de la production nucléaire en 2022 qui nécessite des achats importants sur le marché
  • Tensions sur les chaînes d’approvisionnement et inflation des prix des composants et des matières premières qui engendrent des retards sur certaines activités et grands projets
  • Impact limité sur les approvisionnements en gaz et en uranium : 1 unique contrat gaz d’Edison avec une filiale européenne d’une entreprise russe (représentant 4 % des approvisionnements du Groupe et se terminant fin 2022) et faible dépendance aux importations d’uranium en provenance de Russie, compte-tenu des stocks constitués et de contrats d’approvisionnement diversifiés et à long-terme (20 ans)
  • Sanctions internationales : pas d’exposition avec des entreprises, banques et personnes russes impactées par les sanctions internationales à ce jour. Fermeture du bureau de Moscou


  • Impacts sur les marchés financiers : baisse de la valeur de la poche actifs cotés des Actifs Dédiés (inflation, risque de récession et hausse des taux d’intérêt) et baisse de la valeur actualisée des provisions nucléaires (hausse du taux d’actualisation réel (8)). Au global, le taux de couverture (9) s’établit à 105,3 % à fin juin 2022 (contre 109,3 % à fin 2021)


Succès environnementaux et sociétaux

  • Adoption en assemblée générale à 99,87% du plan de transition climatique visant à contribuer à atteindre la neutralité carbone en 2050
  • 84 % des lignes de crédit indexées sur des indicateurs ESG, soit un total de 10 Mds€ (10)
  • EDF, 1er grand groupe français à publier son impact score (11) : 68/100, au-dessus de la moyenne des entreprises (12)
  • Attractivité de EDF SA confirmée par les classements d’enquêtes (13)


Inclusion du nucléaire dans la Taxonomie européenne (14) 

  • Décisions définitives du Conseil et du Parlement européens pour l’inclusion notamment du nucléaire dans la Taxonomie. La reconnaissance du rôle du nucléaire rejoint l’avis du GIEC, de l’AIE et de nombreux pays
  • Nouveau Green Financing Framework (15) intégrant les projets nucléaires en cohérence avec la Taxonomie européenne.


Nouveau Nucléaire

  • Hinkley Point C :
    • Revue du calendrier et des coûts, démarrage de la production d'électricité de l'unité 1 prévu en juin 2027, coûts à terminaison du projet estimés entre 25 et 26 Mds£2015 (16)
    • Couvercle de la cuve du réacteur de l’unité 1 construit
  • Sizewell C : obtention de l’autorisation d’aménagement (DCO) par le gouvernement britannique
  • SMR NUWARD™ : design soumis à une pré-évaluation menée par l'ASN, en collaboration avec les autorités
    de sûreté tchèque et finlandaise à des fins d’harmonisation internationale des standards de sûreté


Renouvelables

  • Progression du portefeuille de projets éoliens et solaires Groupe
    • 82 GW bruts (+ 9 % vs fin 2021) avec des succès en Inde et aux États-Unis :
      • 3 projets solaires + stockage remportés à New York (1 GW)
      • Droits de développement d’éolien en mer remportés dans la baie de New York (1,5 GW)
      • PPA signé sur un projet solaire au Rajasthan (450 MW)
  • Saint Nazaire (480 MW) : premiers MWh produits (17) et 56 éoliennes offshore installées sur 80
  • Mise en service de 4 centrales solaires en Israël (54 MW) dont 2 flottantes


Clients et services

  • 1,27 contrats / client (18) services, gaz et électricité à fin juin 2022 vs 1,24 à fin juin 2021 (cible 2030 > 1,5)
  • Gain de près de 520 000 contrats gaz et services sur 12 mois glissants en France (19)
  • Stabilité du portefeuille de contrats électricité au premier semestre 2022 en France
  • Près de 1,7 million de clients électricité résidentiels en offres de marché en France soit + 18 % vs fin 2021
  • Nombreux succès sur le segment professionnel : électricité (Toyota, Ministère des Armées, Paprec…) et gaz (Tereos, Constellium, …)
  • Dalkia : signature d’accords avec Arkema pour un projet de valorisation de CSR (20) permettant d’éviter l’émission de 10 000 t de CO2 par an


Innovations au service de la neutralité carbone

  • Plan hydrogène : décision favorable de l'Union Européenne au titre de l'IPCEI (21) pour le projet de gigafactory à Belfort de McPhy (1 GW/an) pour des aides de l'Etat français
  • EDF Pulse : participation à la levée de fonds de la start-up anglaise Carbon8 (séquestration et valorisation du carbone à partir de résidus industriels)
  • Mobilité
    • Solution innovante de Sowee et Mobilize (22) pour les clients de véhicules électriques Renault : baisse des coûts grâce à la recharge intelligente à domicile
  • IZI by EDF retenu par Nissan pour la fourniture et l'installation de solutions de recharge de véhicules électriques pour ses clients résidentiels
  • Plus de 240 000 points de charge installés et gérés à fin juin 2022 au niveau du Groupe, soit + 26 % vs fin 2021


Framatome 

  • Bonne performance opérationnelle et solide carnet de commandes


Enedis

  • A fin juin 2022, tous les contrats de concession des métropoles et des communautés urbaines ont été renouvelés pour une durée moyenne de 30 ans
  • Signature d'un contrat de prêt de 800 M€ auprès de la BEI au service de la transition énergétique
  • Croissance de l’activité raccordement en particulier avec les producteurs d’énergie renouvelable


Ambitions (23)

  
Ambitions 2023 

 
Endettement financier net / EBITDA                              environ ou légèrement supérieur 3x

 

Dette économique ajustée / EBITDA ajusté (24)                                       environ 5x

 

 

 

Le Conseil d’administration d’EDF, réuni le 27 juillet 2022 sous la présidence de Jean-Bernard Lévy, a arrêté les comptes consolidés du semestre clos le 30 juin 2022.

Jean-Bernard Lévy, Président-Directeur Général d’EDF a déclaré :

« Les résultats du 1e semestre traduisent les difficultés rencontrées en matière de production nucléaire en France et dans une moindre mesure hydroélectrique, ainsi que l’effet du bouclier tarifaire mis en place en France pour 2022. Cependant, les résultats opérationnels des autres activités du Groupe sont généralement en forte croissance, notamment du fait de la hausse des prix de gros en Europe et de leur volatilité. Les investissements se poursuivent à un rythme soutenu de manière à conforter le groupe en tant que champion de la décarbonation, s’appuyant sur l’efficacité énergétique, la production nucléaire et la production renouvelable. La performance commerciale est de très bon niveau, ce qui traduit la pertinence des offres et la qualité de la relation d’EDF avec toutes les catégories de clients. Soumises à de fortes tensions, toutes les équipes du groupe EDF montrent une grande résilience et un engagement constant au service de la transition énergétique.»


Évolution des résultats du groupe EDF

(en millions d’euros)S1 2021S1 2022Variation
(%)
Variation organique (%)
Chiffre d’affaires39 62166 26267,266,4
EBITDA10 6012 672- 74,8-75,0
EBIT4 272(4 496)- 205,2 
Résultat net courant (2)3 740(1 312)- 135,1 
Résultat net part du Groupe4 172(5 293)- 226,9 

Évolution de l’EBITDA du groupe EDF

(en millions d’euros)S1 2021S1 2022Variation (%)Variation organique (%)
France - Activités de production et commercialisation4 838(4 988)- 203,1- 203,0
France - Activités régulées3 2103 171- 1,2- 1,2
EDF Renouvelables29450070,164,6
Dalkia215185- 14,0- 14,9
Framatome1831861,6- 6,6
Royaume-Uni267860222,1241,9
Italie53462216,514,2
Autre international20629141,332,0
Autres métiers8541 845116,0114,6
Total Groupe10 6012 672- 74,8-75,0

Malgré une hausse importante du chiffre d’affaires soutenue par les prix de l’électricité et du gaz, l’EBITDA est en fort recul au premier semestre 2022. Cette évolution de l’EBITDA s’explique essentiellement par la baisse de la production nucléaire en lien avec le phénomène de corrosion sous contrainte, par l’impact des mesures régulatoires exceptionnelles adoptées par le gouvernement français en vue de limiter la hausse des prix aux consommateurs en 2022 et, dans une moindre mesure, par la baisse de la production hydraulique. Ces événements imposent au Groupe d’acheter de l’électricité dans un contexte de prix de marché élevés. En revanche, l’EBITDA bénéficie de la performance exceptionnelle d’EDF Trading, en croissance dans un contexte de forte volatilité des marchés et d’une meilleure production nucléaire au Royaume-Uni.


Performance opérationnelle

La production nucléaire en France s’établit à 154,1 TWh, soit 27,6 TWh de moins qu'à la même période en 2021, en raison d'une moindre disponibilité du parc nucléaire en lien avec l'impact de la découverte d’indications de corrosion sous contrainte malgré de moindres fortuits et une optimisation du planning de production.

La production hydraulique en France s’élève à 18,9 TWh (1), en baisse de 5,7 TWh par rapport au premier semestre 2021 dans un contexte d’hydraulicité historiquement faible.

Au Royaume-Uni, la production nucléaire s’établit à 23,2 TWh, en hausse de 2,3 TWh par rapport à 2021 du fait du bon déroulement des arrêts de tranche, d’un programme de maintenance moins chargé et ce malgré la fermeture de Hunterston B en janvier 2022.

En Belgique, la meilleure disponibilité des centrales thermiques a permis une augmentation des services rendus au système électrique.

La production d’EDF Renouvelables s’élève à 10,8 TWh (+ 2,0 TWh), soit une hausse de 22,7 % en organique, grâce aux mises en service de nouvelles capacités en 2021 et 2022.

Résultat Net

Le résultat financier représente une charge de 2 947 millions d’euros au premier semestre 2022, en baisse de 3 808 millions d’euros par rapport au premier semestre 2021. Cette évolution s’explique principalement par :

  • une dégradation des autres produits et charges financières de - 5 352 millions d’euros majoritairement du fait d’une baisse de la performance du portefeuille des actifs dédiés ;
  • un effet de l’actualisation favorable de + 1 518 millions d’euros principalement lié à la hausse du taux réel d’actualisation des provisions nucléaires en France entre fin décembre 2021 et fin juin 2022, après une stabilité entre fin décembre 2020 et fin juin 2021.

Retraité des éléments non récurrents, le résultat financier courant s’établit à + 530 millions d’euros contre
- 993 millions d’euros au premier semestre 2021 (la variation de juste valeur du portefeuille d’actifs dédiés n’étant pas intégrée dans le calcul du résultat financier courant).

Le résultat net courant s’élève à - 1 312 millions pour le premier semestre 2022, en baisse de 5 052 millions d’euros par rapport au premier semestre 2021. Cette évolution reflète principalement la forte baisse de l’EBITDA qui n’est que partiellement compensée par la hausse du résultat financier courant et par la baisse de l’impôt sur les sociétés.

Le résultat net part du Groupe s’élève à - 5 293 millions d’euros pour le premier semestre 2022, en recul de 9 465 millions d’euros. Outre la baisse importante du résultat net courant, la variation intègre en particulier la variation négative de juste valeur des instruments financiers pour - 3 819 millions d’euros.

Cash-flow et endettement financier net

Le cash-flow du Groupe s’établit à - 3 981 millions d’euros au premier semestre 2022, en nette dégradation par rapport au premier semestre 2021 où il s’élevait à - 240 millions d’euros. Cette évolution s’explique essentiellement par le recul important de l’EBITDA.
Le besoin en fonds de roulement s’élève à 6 804 millions d’euros au cours du premier semestre 2022. Cette variation s’explique principalement par la baisse des appels de marge, par le débouclage favorable d’opérations latentes liées à l’activité optimisation/trading et par un excédent de compensation de la CSPE en lien avec des prix de gros sur le marché de l’électricité très élevés.
Le cash-flow généré par les opérations (2) s’établit à - 2 851 millions d’euros contre 566 millions d’euros au premier semestre 2021 soit une baisse de 3 417 millions d’euros.
Les investissements nets s’élèvent à 8 474 millions d’euros, en augmentation de 795 millions d’euros par rapport au premier semestre 2021.

 30/06/202131/12/202130/06/2022
Endettement financier net (3) (en milliards d'euros)41,043,042,8
Endettement financier net / EBITDA (4)2,212,39x4,24x

L’endettement financier net s’élève à 42,8 milliards d’euros grâce à une variation favorable du BFR de 6,8 milliards d’euros et à l’augmentation de capital de 3,1 milliards d’euros.


Principaux résultats du Groupe par segment

France – Activités de production et commercialisation 

 

(en millions d'euros)
S1 2021S1 2022Variation organique (%)
Chiffre d’affaires (5)16 00123 76248,4
EBITDA4 838- 4 988- 203,0

L’EBITDA est en fort recul en raison de la baisse de la production nucléaire en France en lien avec le phénomène de corrosion sous contrainte dans un contexte de prix de marché élevés et par les impacts négatifs des mesures régulatoires exceptionnelles adoptées en France par le gouvernement afin de limiter la hausse des prix de vente aux consommateurs en 2022.

Concernant l’activité commercialisation, le contexte de prix haussiers contribue positivement à l’évolution des offres d’EDF à ses clients pour un montant estimé à 3 944 millions d’euros en EBITDA avant mesures régulatoires.

L’attribution supplémentaire aux fournisseurs alternatifs de 19,5 TWh (6) de volume d’ARENH (estimé à
- 1,4 milliard d’euros, soit 6,5 TWh livrés au deuxième trimestre 2022) et sa répercussion sur les offres clients à partir du deuxième trimestre 2022 (estimé à - 2 milliards d’euros) génèrent des effets prix négatifs. L’impact global, y compris le plafonnement à 4 % TTC des tarifs réglementés de vente (TRV) d’électricité pour 2022, représente un montant estimé à - 6 162 millions d’euros à fin juin 2022. Ce montant inclut une provision de
- 2,7 milliards d’euros liée aux volumes d’ARENH supplémentaires pour 13 TWh à livrer aux fournisseurs alternatifs au second semestre 2022.

La baisse de la production nucléaire à fin juin 2022 s’établit à - 27,6 TWh par rapport au premier semestre 2021. Ce recul résulte majoritairement de l’impact lié au phénomène de corrosion sous contrainte (- 36,6 TWh). En revanche, le parc a réalisé moins d’arrêts fortuits et une meilleure optimisation du planning (+9 TWh). Les arrêts ont imposé des achats à prix très élevés. L’impact en EBITDA est estimé à - 7 282 millions d’euros à fin juin 2022.

Dans un contexte d’hydraulicité historiquement faible, la baisse de la production hydraulique pénalise l’EBITDA pour un montant estimé à 1 370 millions d’euros.

Par ailleurs, d’autres effets contribuent favorablement à l’évolution de l’EBITDA avec notamment des effets positifs liés aux achats et ventes marché, en particulier des ventes réalisées à prix élevés sur le marché dans un contexte d’hiver plus doux que la norme, pour un montant total estimé 1 044 millions d’euros.

France – Activités régulées (7)

 

(en millions d’euros)
S1 2021S2 2022Variation organique (%)
Chiffre d’affaires (1) 9 0969 5785,3
EBITDA3 2103 171-1,2

La baisse de l’EBITDA s’explique notamment par un effet prix négatif pour un montant estimé à - 77 millions d’euros en lien avec des achats de pertes effectués dans un contexte de forte hausse des prix de marché (estimé à - 312 millions d’euros) malgré l’évolution positive de l’indexation du TURPE (8).

La baisse des volumes distribués du fait d’un climat plus doux a un impact estimé à - 98 millions d’euros.


Énergies Renouvelables

EDF Renouvelables

(en millions d'euros)S1 2021S1 2022Variation organique (%)
Chiffre d'affaires (9)8071 05124,3
EBITDA29450064,6
dont EBITDA production35965377,4

La croissance de l’EBITDA est principalement portée par la hausse des volumes produits par rapport au premier semestre 2021 (+ 22,7%) et par des effets prix positifs, notamment en Amérique du Nord et au Royaume-Uni. Le premier semestre 2021 avait été marqué par une vague de froid extrême au Texas avec un impact négatif significatif en l’EBITDA estimé à - 94 millions d’euros sans équivalent en 2022.

La croissance du portefeuille de projets éoliens et solaires ainsi que l’implantation dans de nouveaux pays (Vietnam, Australie, Colombie…) s’accompagnent d’une hausse des coûts de développement.

Renouvelables Groupe hors hydraulique France

(en millions d'euros)S1 2021S1 2022Variation (%)Variation organique (%)
Chiffre d'affaires (1)1 3071 79637,432,8
EBITDA544    72332,928,1
Investissements nets- 715-1 483 107,4 

La croissance de l’EBITDA reflète la hausse de la production en éolien et solaire du Groupe de 20,7 % à 12,9 TWh du fait essentiellement de parcs éoliens mis en service aux Etats-Unis et au Brésil, et de la hausse de la production éolienne en Belgique. En revanche, la production hydraulique en Italie est en baisse.

Les investissements nets sont en hausse en lien notamment avec l’acquisition en 2022 de droits de développement éolien offshore dans la baie de New York.

Services Énergétiques

Dalkia

(en millions d'euros)     S1 2021     S1 2022Variation organique (%)
Chiffre d'affaires (10)2 3263 21139,9
EBITDA215185-14,9

L’EBITDA est pénalisé par le plafonnement des prix du gaz des cogénérations sous obligation d’achat et leur arrêt anticipé du fait du décalage de l’hiver tarifaire.

Dalkia contribue fortement au plan "France Relance ". Ainsi, Arkema, Dalkia et PSI Environnement portent un projet destiné à éviter la consommation de 18 000 tonnes équivalent pétrole de gaz et l'émission de 10 000 t de CO2 par an. Le projet de chaufferie vapeur, réalisée et exploitée par Dalkia, sera alimenté par du CSR (11).

Services Énergétiques Groupe (12)

(en millions d'euros)       S1 2021    S1 2022Variation (%)Variation organique (%)
Chiffre d'affaires (1) 3 0704 12234,337,1
EBITDA255234-8,2-8,6
Investissements nets- 122-14822 

La baisse de l’EBITDA reflète le recul des activités de cogénération de Dalkia malgré une croissance des ventes de services en France, en Belgique et en Italie.

La croissance des investissements est portée par Edison et Dalkia.


Framatome 

(en millions d'euros)S1 2021   S1 2022Variation organique (%)
Chiffre d'affaires (13)1 6341 97715,7
EBITDA (14)2933214,1
EBITDA contributif groupe EDF183186-6,6

L’EBITDA aux bornes de Framatome est en augmentation. L’EBITDA contributif est, quant à lui, en recul au premier semestre 2022 en lien avec une baisse des ventes de combustibles principalement aux États-Unis.

L’activité « Base installée » connaît une croissance au premier semestre 2022 en Amérique du Nord.

Les prises de commandes s’établissent à environ 2,1 milliards d’euros à fin juin 2022 (15) en amélioration par rapport au premier semestre 2021 notamment grâce aux activités combustible et Base Installée en Amérique du Nord.

Framatome a finalisé l’acquisition des activités énergie et défense du groupe EFINOR. Cette opération permet à Framatome d’accroître ses compétences en soudage et en référentiels qualifiés de soudure, tout en renforçant son positionnement dans la fabrication de composants et dans les services à haute valeur ajoutée pour ses clients (16).


Royaume-Uni

(en millions d'euros)     S1 2021   S1 2022Variation organique (%)
Chiffre d'affaires (17)4 8876 90442,1
EBITDA267860241,9

La forte augmentation de l’EBITDA s’explique par une meilleure production et optimisation du parc nucléaire. La hausse de la production nucléaire (+ 2,3 TWh) a permis la vente de volumes supplémentaires sur le marché dans un contexte de prix haussier (prix réalisés du nucléaire en progression de +14,9 £/MWh) alors que le niveau de production 2021 avait conduit à des achats à des prix élevés.

L’activité de commercialisation subit la crise énergétique au Royaume-Uni avec notamment une répercussion partielle de l’augmentation des prix des énergies auprès des clients particuliers, dans le cadre de l’augmentation du tarif plafonné annoncée le 1er avril 2022. Le segment des clients professionnels et industriels bénéficie d’une croissance du portefeuille et d’un effet prix favorable.

L’EBITDA bénéficie aussi de la baisse des charges opérationnelles en raison principalement de la fermeture des centrales de Dungeness B et Hunterston B et de la réforme du régime de retraite des salariés.

Italie 

(en millions d'euros)S1 2021S1 2022Variation organique (%)
Chiffre d'affaires (1)3 91113 017232,0
EBITDA53462214,2

L’EBITDA des activités électricité progresse en particulier grâce à une hausse des volumes produits par les CCG (cycle combiné gaz) en lien avec l’augmentation du clean spark spread et à la rémunération du marché de capacité. En revanche, la contribution de la production renouvelable est en baisse en particulier du fait d’une très faible hydraulicité.

Les activités gaz bénéficient de la hausse des volumes vendus notamment sur les marchés de gros. Une plus-value de cession d’Infrastrutture Distribuzione Gas (IDG) a été enregistrée en 2021, sans équivalent en 2022.

La commercialisation subit les effets de l’augmentation des prix de l’électricité et du gaz qui n’ont pas été totalement répercutés aux clients particuliers.


Autre international

(en millions d'euros)S1 2021S1 2022Variation organique (%)
Chiffre d'affaires (18)1 3942 58565,1
EBITDA20629132,0
Dont Belgique12217943,4
Dont Brésil7711431,2

En Belgique (19), la hausse de l’EBITDA s’explique essentiellement par la hausse de la production des parcs éoliens avec des conditions de vent plus favorables qu’en 2021 (+15,6 % par rapport au premier semestre 2021). La capacité éolienne installée s’élève à 599 MW (20), soit + 7,5 % par rapport à juin 2021.

La production nucléaire est en baisse du fait notamment de l’indisponibilité non programmée de la centrale de Chooz (21) sur une grande partie du premier semestre 2022 et génère des achats d’électricité à prix élevés.

Compte tenu d’un contexte de marché tendu, l’évolution positive de l’EBITDA est aussi portée par la bonne performance des activités thermiques qui ont été plus sollicitées.

Les activités de services sont en croissance et les activités commerciales résistent bien dans un contexte toujours marqué par une forte intensité concurrentielle et par l’extension des tarifs sociaux.

Au Brésil, l’EBITDA est en croissance organique en lien principalement avec l’augmentation de 18 % du prix du Power Purchase Agreement (PPA) de la centrale d’EDF Norte Fluminense en novembre 2021.

        


Autres métiers

(en millions d'euros)S1 2021S1 2022Variation organique (%)
Chiffre d'affaires (22)1 8877 697311,4
EBITDA8541 845114,6
Dont EDF Trading608749184,7
Dont Activités gazières18820- 89,4

L’EBITDA d’EDF Trading connaît une forte croissance. Cette performance du trading et de l’optimisation se concrétise sur toutes les géographies, dans un contexte de très forte volatilité des marchés de commodités.

Le recul de l’EBITDA des activités gazières s’explique principalement par des achats de Gaz Naturel Liquéfié à prix élevés en début d’année 2022 par rapport au premier semestre 2021. Ces achats viennent compenser le déstockage du terminal de Dunkerque fin 2021 dans un contexte de prix élevés et de tensions sur le marché des commodités entraînant une forte utilisation des actifs gaziers.


Principaux faits marquants (23) postérieurs
à la communication du premier trimestre 2022

  • Madame la Première ministre a exposé son programme de politique générale devant les députés le 6 juillet 2022.

A la suite des annonces de Madame la Première ministre, et après échanges avec l’Autorité des marchés financiers, EDF SA a demandé la suspension de la cotation de ses titres de capital jusqu'à nouvel ordre. (Cf. CP du 13 juillet 2022).

Le Conseil d’administration d’EDF S.A. s'est réuni le 19 juillet 2022 et a pris connaissance de l’intention de l’Etat de déposer, sous réserve de la promulgation d’une loi de finances rectificative pour 2022 (actuellement en cours d’examen devant l’Assemblée nationale) portant les crédits budgétaires nécessaires à l’Offre, un projet d'offre publique d'achat simplifiée visant les actions de la Société et les obligations à option de conversion et/ou d’échange en actions nouvelles et/ou existantes à échéance 2024 émises par la Société (les OCEANEs) que l’Etat ne détient pas (Cf. CP du 19 juillet 2022).

  • Désignation d’un expert indépendant (Cf. CP du 27 juillet 2022).
  • Le Conseil d’administration d’EDF a pris connaissance de la décision conjointe de l’État et de Jean-Bernard Lévy de lancer dès à présent le processus de succession du Président - Directeur général d’EDF (Cf. CP du 7 juillet 2022).

Nucléaire

  • EDF a annoncé l’ouverture de sa succursale EDF Nuclear Czechia à Prague et a réaffirmé son engagement pour le projet EPR1200 à Dukovany 5 en signant une charte des valeurs avec 10 partenaires tchèques et français de premier rang (Cf. CP du 29 juin 2022).
  • EDF a réaffirmé son engagement dans le programme d’énergie nucléaire polonais avec la signature de 5 accords de coopération avec des fournisseurs polonais lors d’un évènement franco-polonais dédié à l’industrie nucléaire (Cf. CP du 22 juin 2022).
  • Le groupe EDF renforce son organisation pour mener à bien la construction de nouveaux réacteurs nucléaires en France (Cf. CP du 7 juin 2022).
  • Point d’actualité sur Hinkley Point C : révision du calendrier et des coûts du projet (Cf. CP du 19 mai 2022).
  • Point d’actualité sur le phénomène de corrosion sous contrainte et ajustement de l’estimation de production nucléaire en France pour 2022 (Cf. CP du 19 mai 2022).

Renouvelables (24)

EDF Energy (25)

  • Mise à jour sur la fermeture de West Burton A (cf. CP du 14 juin 2022).

Dalkia (26)

  • Dalkia, filiale d’EDF spécialisée dans les services énergétiques, a annoncé la cession de l’ensemble de ses activités en Russie au management local (cf. CP du 23 mai 2022).

Framatome (27)

  • Framatome a acquis Cyberwatch et étend son offre de cybersécurité (cf. CP du 7 juin 2022).
  • Framatome a finalisé l’acquisition des activités Energie et Défense du groupe EFINOR (cf. CP du 9 mai 2022).

Autres

  • Résultat de l’option pour le paiement du solde du dividende en actions au titre de l’exercice 2021 (Cf. CP du 9 juin 2022).
  • EDF et la Banque Européenne d’Investissement (BEI) ont annoncé la signature d’un contrat de prêt de 800 millions d’euros au service de la transition énergétique du réseau de distribution électrique géré par Enedis (Cf. CP du 19 mai 2022).
  • Assemblée Générale annuelle des actionnaires du 12 mai : L’ensemble des résolutions ont été adoptées (Cf. CP du 12 mai 2022).
  • Le groupe EDF lance une augmentation de capital réservée aux adhérents du plan d’épargne de groupe et du plan d’épargne de groupe international d’EDF (Cf. CP du 12 mai 2022).


ANNEXES

Compte de résultat consolidé

(en millions d'euros) S1 2022S1 2021
Chiffre d’affaires 66 26239 621
Achats de combustible et d’énergie (48 238) (18 753)
Autres consommations externes (1) (3 919) (3 629)
Charges de personnel (7 286) (7 273)
Impôts et taxes (2 383) (2 509)
Autres produits et charges opérationnels (1 764)3 144
Excédent brut d’exploitation 2 67210 601
Variations nettes de juste valeur sur instruments dérivés énergie et matières premières hors activités de trading (993) (541)
Dotations aux amortissements  (5 534) (5 194)
(Pertes de valeur)/reprises (253) (502)
Autres produits et charges d’exploitation (388) (92)
Résultat d’exploitation (4 496)4 272
Coût de l’endettement financier brut (728) (754)
Effet de l’actualisation 502 (1 016)
Autres produits et charges financiers (2 721)2 631
Résultat financier (2 947)861
Résultat avant impôts des sociétés intégrées (7 443)5 133
Impôts sur les résultats 1 840 (1 458)
Quote-part de résultat net des entreprises associées et des coentreprises 444344
Résultat net des activités en cours de cession 4 (3)
RÉSULTAT NET CONSOLIDÉ (5 155)4 016
Dont résultat net - part du Groupe (5 293)4 172
Résultat net des activités poursuivies  (5 297)4 175
Résultat net des activités en cours de cession  4 (3)
Dont résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle 138 (156)
Activités poursuivies 138 (156)
Activités en cours de cession --
    
Résultat net part du Groupe par action en euros :   
Résultat par action (1,62)1,25
Résultat dilué par action  (1,62)1,17
Résultat par action des activités poursuivies (1,62)1,25
Résultat dilué par action des activités poursuivies (1,62)1,17

(1)   Les autres consommations externes sont nettes de production stockée et immobilisée.


Bilan consolidé

ACTIF
(en millions d’euros)
 30/06/202231/12/2021
Goodwill 10 82010 945
Autres actifs incorporels 10 50910 221
Immobilisations de production, autres immobilisations corporelles et actifs au titre du droit d’utilisation 98 64798 237
Immobilisations en concessions de distribution publique d’électricité en France 62 81662 132
Immobilisations en concessions des autres activités 6 8206 881
Participations dans les entreprises associées et les coentreprises 9 6818 084
Actifs financiers non courants  53 78755 609
Autres débiteurs non courants 2 7002 092
Impôts différés actifs 2 8701 667
Actif non courant 258 650255 868
Stocks 16 48416 197
Clients et comptes rattachés 20 62422 235
Actifs financiers courants 86 54139 937
Actifs d’impôts courants 1 032544
Autres débiteurs courants 12 96416 197
Trésorerie et équivalents de trésorerie 7 4189 919
Actif courant 145 063105 029
Actifs liés aux actifs détenus en vue de leur vente 7469
TOTAL DE L’ACTIF 403 787360 966
 

 

 

 

 

CAPITAUX PROPRES ET PASSIF
(en millions d’euros)
 30/06/202231/12/2021
Capital 1 9341 619
Réserves et résultats consolidés 57 17348 592
Capitaux propres - part du Groupe 59 10750 211
Intérêts attribuables aux participations ne donnant pas le contrôle 12 21111 778
Total des capitaux propres 71 31861 989
Provisions liées à la production nucléaire - Aval du cycle, déconstruction des centrales et derniers cœurs 57 82162 067
Provisions pour avantages du personnel 12 40221 716
Autres provisions 5 5635 442
Provisions non courantes 75 78689 225
Passifs spécifiques des concessions de distribution publique d’électricité en France 49 07248 853
Passifs financiers non courants 68 07456 543
Autres créditeurs non courants 5 3024 816
Impôts différés passifs 2 2842 401
Passif non courant 200 518201 838
Provisions courantes 9 8486 836
Fournisseurs et comptes rattachés 15 94919 565
Passifs financiers courants 75 19345 014
Dettes d’impôts courants 861446
Autres créditeurs courants 30 07025 248
Passif courant 131 92197 109
Passifs liés aux actifs détenus en vue de leur vente 3030
TOTAL DES CAPITAUX PROPRES ET DU PASSIF 403 787360 966


Tableau de flux de trésorerie consolidé

(en millions d'euros) S1 2022S1 2021
Opérations d'exploitation :   
Résultat net consolidé  (5 155)4 016
Résultat net des activités en cours de cession 4 (3)
Résultat net des activités poursuivies  (5 159)4 019
Pertes de valeur / (reprises) 253502
Amortissements, provisions et variations de juste valeur 5 7134 526
Produits et charges financiers 96 (25)
Dividendes reçus des entreprises associées et des coentreprises 98112
Plus ou moins-values de cession 103 (108)
Impôt sur les résultats  (1 841)1 458
Quote-part du résultat net des entreprises associées et des coentreprises  (444) (344)
Variation du besoin en fonds de roulement 6 804 (1 896)
Flux de trésorerie nets générés par l'exploitation 5 6238 244
Frais financiers nets décaissés  (424) (393)
Impôts sur le résultat payés  (202) (343)
Flux de trésorerie nets liés aux opérations d’exploitation poursuivies 4 9977 508
Flux de trésorerie nets liés aux opérations d’exploitation en cours de cession --
Flux de trésorerie nets liés aux opérations d’exploitation 4 9977 508
Opérations d'investissement :   
Investissements en titres de participation déduction faite de la trésorerie acquise  (70)14
Cessions de titres de participation déduction faite de la trésorerie cédée 122401
Investissements incorporels et corporels  (8 703) (8 518)
Produits de cessions d'immobilisations incorporelles et corporelles  2642
Variations d'actifs financiers  (11 553)3 103
Flux de trésorerie nets liés aux opérations d'investissement poursuivies  (20 178) (4 958)
Flux de trésorerie nets liés aux opérations d'investissement en cours de cession --
Flux de trésorerie nets liés aux opérations d'investissement  (20 178) (4 958)
Opérations de financement :   
Augmentation de capital EDF 3 148-
Transactions avec les participations ne donnant pas le contrôle (1)  581293
Dividendes versés par EDF  (72) (36)
Dividendes versés aux participations ne donnant pas le contrôle  (139) (87)
Achats/ventes d’actions propres   (2) (4)
Flux de trésorerie avec les actionnaires 3 516166
Émissions d'emprunts 15 3701 104
Remboursements d'emprunts  (5 983) (5 962)
Emissions de titres subordonnés à durée indéterminée (TSDI) -1 235
Rémunérations versées aux porteurs de titres subordonnés à durée indéterminée  (332) (288)
Participations reçues sur le financement d’immobilisations en concession et subventions d'investissement reçues 169441
Autres flux de trésorerie liés aux opérations de financement 9 224 (3 470)
Flux de trésorerie nets liés aux opérations de financement poursuivies 12 740 (3 304)
Flux de trésorerie nets liés aux opérations de financement en cours de cession --
Flux de trésorerie nets liés aux opérations de financement 12 740 (3 304)
Flux de trésorerie des activités poursuivies  (2 441)(754)
Flux de trésorerie des activités en cours de cession --
Variation nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie  (2 441)(754)
TRÉSORERIE ET ÉQUIVALENTS DE TRÉSORERIE À L’OUVERTURE 9 9196 270
Variation nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie  (2 441)(754)
Variations de change   (99)116
Produits financiers sur disponibilités et équivalents de trésorerie 2825
Autres variations non monétaires 11271
TRÉSORERIE ET ÉQUIVALENTS DE TRÉSORERIE À LA CLOTURE 7 4185 928

(1) Augmentation/réduction de capital et acquisition/cession d’intérêts minoritaires dans des sociétés contrôlées. Comprend en 2022, un montant de 613 millions d'euro relatif à la part versée par CGN au titre des augmentations de capital de NNB Holding Ltd. (pour le projet Hinkley Point C) et Sizewell C Holding Co..   Comprend en 2021, un montant de 597 millions d’euros relatif à la part versée par CGN au titre des augmentations de capital de NNB Holding Ltd. (pour le projet Hinkley Point C) et Sizewell C Holding Co. et un montant de (276) millions d'euros relatif à l'acquisition de 70% d'E2i Energie Speciali.

Acteur majeur de la transition énergétique, le groupe EDF est un énergéticien intégré, présent sur l’ensemble des métiers : la production, le transport, la distribution, le négoce, la vente d’énergie et les services énergétiques. Leader des énergies bas carbone dans le monde, le Groupe a développé un mix de production diversifié basé principalement sur l’énergie nucléaire et renouvelable (y compris hydraulique) et investit dans de nouvelles technologies pour accompagner la transition énergétique. La raison d’être d’EDF est de construire un avenir énergétique neutre en CO2 conciliant préservation de la planète, bien-être et développement, grâce à l’électricité et à des solutions et services innovants. Le Groupe participe à la fourniture d’énergie et de services à environ 38,5 millions de clients (1), dont 28,0 millions en France (2). Il a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires consolidé de 84,5 milliards d’euros. EDF est une entreprise cotée à la Bourse de Paris.

(1)   Les clients sont décomptés depuis 2018 par site de livraison ; un client peut avoir deux points de livraison : un pour l’électricité et un autre pour le gaz.
(2)   Y compris ÉS (Électricité de Strasbourg).

Cette présentation est uniquement destinée à des fins d'information et ne constitue pas une offre ou une sollicitation pour la vente ou l'achat de titres, d'une partie de l'entreprise ou des actifs décrits ici, ou de tout autre intérêt, aux États-Unis ou dans tout autre pays.
La présente communication contient des déclarations ou informations prospectives. Bien qu’EDF estime que les attentes reflétées dans ces déclarations prospectives sont basées sur des hypothèses raisonnables au moment où elles sont faites, ces hypothèses sont intrinsèquement incertaines et impliquent un certain nombre de risques et d'incertitudes qui sont hors du contrôle d’EDF. Par conséquent, EDF ne peut donner aucune garantie que ces hypothèses se réaliseront. Les événements futurs et les résultats réels, financiers ou autres, peuvent différer sensiblement des hypothèses évoquées dans les déclarations prospectives en raison des risques et des incertitudes, y compris, et sans limitation, les changements possibles dans le calendrier et la réalisation des transactions qui y sont décrites.
Les risques et incertitudes (liées notamment à l’environnement économique, financier, concurrentiel, réglementaire, et climatique) peuvent inclure les évolutions de la conjoncture économique et commerciale, de la réglementation, ainsi que ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par EDF auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), y compris ceux énumérés sous la section 2.2  « Risques auxquels le Groupe est exposé » du document d’enregistrement universel (URD) d’EDF (sous le numéro D.22-0110) enregistré auprès de l’AMF le 17 mars 2022, consultable en ligne sur le site internet de l’AMF à l’adresse www.amf-france.org ou celui d’EDF à l’adresse www.edf.fr (incluant le rapport d’activité au 31 décembre 2021).
EDF ni aucun de ses affiliés ne s’engage ni n'a l'obligation de mettre à jour les informations de nature prospective contenues dans ce document pour refléter les faits et circonstances postérieurs à la date de cette présentation

Ce communiqué de presse est certifié. Vérifiez son authenticité sur medias.edf.com

 
N’imprimez ce message que si vous en avez l’utilité.

 

 

EDF SA
22-30, avenue de Wagram
75382 Paris cedex 08
Capital de 1 943 290 542 euros
552 081 317 R.C.S. Paris

 

www.edf.fr
  

CONTACTS

 

Presse : +33(0) 1 40 42 46 37

 

Analystes et investisseurs : +33(0) 1 40 42 40 38

 



(1) Production hydraulique hors activité insulaire avant déduction de la consommation du pompage. La production hydraulique totale cumulée nette de la consommation du pompage représente 15,5 TWh au premier semestre 2022 (21,9 TWh au premier semestre 2021).
(2) Le cash-flow généré par les opérations ne constitue pas un agrégat défini par les normes IFRS comme élément de mesure de la performance financière et ne peut pas être comparable aux indicateurs ainsi dénommés par d’autres entreprises. Cet indicateur, appelé également Funds From Opérations (FFO), comprend les flux de trésorerie nets générés par l’exploitation, la variation du besoin en fonds de roulement corrigés, le cas échéant, d’effets non récurrents, les investissements nets (hors cessions 2020-2022 et yc HPC et Linky), ainsi que d’autres éléments dont les dividendes reçus des entreprises associées et des coentreprises.
(3) L’endettement financier net n’est pas défini par les normes comptables et n’apparaît pas en lecture directe dans le bilan consolidé du Groupe. Il correspond aux emprunts et dettes financières diminués de la trésorerie et des équivalents de trésorerie ainsi que des actifs liquides. Les actifs liquides sont des actifs financiers composés de fonds ou de titres de maturité initiale supérieure à trois mois, facilement convertibles en trésorerie, et gérés dans le cadre d’un objectif de liquidité.
(4) Le ratio au 30 juin 2022 est calculé sur la base du cumul de l’EBITDA du second semestre 2021 et du premier semestre 2022.

(5) Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.
(6) Ce complément a été ramené de 20 TWh à 19,5 TWh suite à l’arrêt d’activité ou à la renonciation de certains fournisseurs dans la délibération de la CRE le 31 mars 2022.

(7) Activités régulées comprenant Enedis, Électricité de Strasbourg et les activités insulaires.
(8) Indexation TURPE 6 Distribution de +0,91 % et du TURPE 6 Transport de +1,09 % au 1er août 2021.
(9) Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.
(10) Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.
(11) CSR : Combustible solide de récupération
(12) Les Services énergétiques Groupe comprennent Dalkia, Dalkia Electrotechnics, Izi confort, SOWEE, IZI Solutions, IZI Solutions Renov, Izivia, EDEV, EDF China Holding, EDF Pulse Holding et les activités services d’EDF Energy, Edison, Luminus et EDF SA. Il s’agit notamment d’activités d’éclairage urbain, de réseaux de chaleur, de production décentralisée bas carbone à partir des ressources locales, de pilotage des consommations et de mobilité électrique.
(13) Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.
(14) Ventilation de l’EBITDA aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.
(15) Aux bornes de Framatome.
(16) Voir communiqué de presse Framatome du 9 mai 2022.
(17) Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.
(18) Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.
(19) Luminus et EDF Belgium.
(20) Capacité nette aux bornes de Luminus. La capacité brute éolienne installée s’élève à 664 MW (+1 % par rapport à fin 2021).
(21) Luminus bénéficie d’un droit de tirage de 100 MW sur la centrale de Chooz.
(22) Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.
(23) La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.edf.fr
(24) La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.edf-renouvelables.com
(25) La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.edfenergy.com
(26) La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.dalkia.fr
(27) La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.framatome.com


(1) Variation organique à périmètre, normes et change comparables vs 2021.
(2) Le résultat net courant n’est pas défini par les normes IFRS et n’apparaît pas en lecture directe dans le compte de résultat consolidé du Groupe. Il correspond au résultat net hors éléments non récurrents, hors variations nettes de juste valeur sur instruments dérivés énergie et matières premières hors activités de trading et hors variations nettes de juste valeur de titres de dettes et de capitaux propres nets d’impôts.
(3) Voir les communiqués de presse de l’État et d’EDF du 19 juillet 2022.
(4) Avant prise en compte de l’augmentation de capital réservée aux salariés.
(5) Selon les dispositions prévues à l’article L433-4 du Code monétaire et financier.  
(6) OCEANE : obligations à option de conversion et/ou d’échange en actions nouvelles ou existantes.
(7) Voir note d’information du 27 juillet 2022 . https://www.edf.fr/sites/groupe/files/2022-07/EDF_Mise%20a%20jour%20Note%20Info%20CSC_27juillet%202022.pdf

(8) La hausse des taux d’actualisation induit également une baisse de la valeur actualisée des passifs sociaux en France de 8,9 milliards d’euros entre le 31/12/2021 et le 30/06/2022.
(9) Périmètre EDF SA.
(10) Sur un total de 12 Mds€ au 30 juin 2022.
(11) Selon la méthodologie du Mouvement Impact France, qui permet d’évaluer et de cartographier à 360°l’impact des entreprises en vue d’améliorer leur démarche ESG.
(12) Moyenne des entreprises ayant publié au 1er trimestre 2022 leur impact score de 55/100.
(13) EDF : entreprise préférée des étudiants et jeunes diplômés dans le secteur de l’énergie (source Epoka); 4ème du classement des employeurs les plus attractifs auprès des ingénieurs expérimentés (source Universum ; Certifié « Happy Trainees » : 1er énergéticien de sa catégorie et 2ème au classement global .
(14) Entrée en vigueur de l’acte délégué le 1er janvier 2023.
(15) En ligne avec les Green Bond Principles publiés par l'ICMA (International Capital Markets Association), avec les Green Bond Standards de l'Union européenne proposés par le Groupe d'Experts Techniques sur la Finance Durable (TEG). Attestation de tiers indépendant effectuée par Cicero.
(16) Versus un démarrage en juin 2026 et une estimation des coûts entre 22 et 23 Mds£2015 annons le 27 janvier 2021. Voir le communiqué de presse du 19 mai 2022.
(17) Voir communiqué de presse d’EDF Renouvelable du 10 juin 2022.
(18) Estimation EDF sur les 4 pays prioritaires en Europe, dits « G4 » (France, Italie, Royaume-Uni, Belgique) pour les clients résidentiels.
(19) De juin 2021 à juin 2022.
(20) CSR = combustible solide de récupération non recyclable localement.
(21) Important Project of Common European Interest.
(22) Application de Renault.
(23) Sur la base du périmètre et des taux de change au 01/01/2022. À environnement réglementaire constant (plafond ARENH à 100TWh), avec une hypothèse de prix à terme 2023 au 13 juillet 2022, et compte tenu d’une hypothèse de production nucléaire 2022 et 2023 en France telle que figurant dans le communiqué de presse du 18 mai 2022.
(24) À méthodologie S&P constante.  

Pièce jointe


Toute l'actualité sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
05/10Italie: Les regards tournés vers Edison avec la renationalisation d'EDF
RE
05/10Italie-Les regards tournés vers Edison avec la renationalisation d'EDF
RE
05/10EDF lève 3 milliards d'euros de dette
AW
05/10EDF annonce le succès d'une émission d'obligations senior multi-tranches pour un montan..
RE
05/10EDF annonce le succès de son émission d'obligations senior multi-tranches, dont une ver..
GL
05/10Edf annonce la nomination d’alexis zajdenweber, commissaire aux…
RE
05/10La société italienne Edison est en jeu alors que la société mère EDF est nationalisée.
ZR
05/10EDF : nouvel administrateur représentant l'Etat au conseil
CF
05/10Nomination au Conseil d'administration d'EDF
GL
05/10Nomination au Conseil d'administration d'EDF
GL
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 86 828 M 85 604 M -
Résultat net 2022 -10 856 M -10 703 M -
Dette nette 2022 69 222 M 68 246 M -
PER 2022 -3,70x
Rendement 2022 -
Capitalisation 44 549 M 43 921 M -
VE / CA 2022 1,31x
VE / CA 2023 1,22x
Nbr Employés 163 423
Flottant 14,8%
Graphique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Durée : Période :
Electricité de France : Graphique analyse technique Electricité de France | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 8
Dernier Cours de Clôture 11,93 €
Objectif de cours Moyen 11,93 €
Ecart / Objectif Moyen 0,07%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Jean-Bernard Levy Chairman & Chief Executive Officer
Xavier Rene Louise Girre Executive Director-Finance
Laurence Parisot Independent Director
Claire Pédini Independent Director
Bruno Crémel Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
ELECTRICITÉ DE FRANCE21.04%44 510
SEMPRA ENERGY19.16%99 089
ABU DHABI NATIONAL ENERGY COMPANY96.97%79 274
NATIONAL GRID PLC-12.12%38 991
ACWA POWER COMPANY97.14%32 755
PUBLIC SERVICE ENTERPRISE GROUP, INC.-13.22%29 837