Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nasdaq  >  Facebook Inc    FB

FACEBOOK INC

(FB)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Facebook: décisions "problématiques" sur les droits civiques (audit)

08/07/2020 | 16:48
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

San Francisco (awp/afp) - Facebook a pris des décisions "problématiques" et "déchirantes" en matière de droits civiques, en particulier concernant des messages du président américain, conclut mercredi un audit indépendant mené à la demande du premier réseau social du monde.

Lorsque Donald Trump a posté en mai des publications pouvant décourager le vote ou incitant à la violence contre des citoyens manifestant contre le racisme, le réseau les a laissés tels quels, assurant qu'ils n'enfreignaient pas ses règles.

Mais ils "transgressaient clairement" les conditions d'utilisation de Facebook, assurent les auteures du rapport qui affirment avoir "vigoureusement" fait part au groupe de leurs objections.

Prises au plus haut niveau, ces décisions "ont révélé une déficience majeure dans la compréhension et l'application des droits civiques par Facebook".

Le groupe "n'a pas cherché à recueillir l'expertise de spécialistes des droits civiques et à l'appliquer comme elle aurait dû l'être", déplorent-elles.

Twitter au contraire avait choisi de signaler ces tweets présidentiels et de mettre en garde ses abonnés qu'ils violaient ses règles.

Efforts insuffisants

Facebook a bien pris "des mesures positives et importantes" contre l'intolérance ou la falsification des résultats des élections, concède le document commandé par Facebook il y a deux ans.

Mais les efforts sont jugés insuffisants.

"A ce stade de l'histoire, les auditeurs craignent que ces gains ne soient masqués par les décisions problématiques et déchirantes que Facebook a prises, ce qui représente des revers importants pour les droits civiques", note le document.

Facebook gère les problématiques autour des droits civiques encore trop souvent "en réaction" à un événement et "au coup par coup".

"De nombreux membres de la communauté des droits civiques sont découragés, frustrés et en colère après des années à implorer l'entreprise de faire davantage pour faire progresser l'égalité et lutter contre la discrimination, tout en préservant la liberté d'expression", ajoute le rapport.

Plusieurs organisations de défense des droits civiques, sur fond de manifestations contre le racisme et les violences policières dans le pays, font actuellement pression pour que Facebook lutte plus activement contre les contenus problématiques et la désinformation.

Mais des associations à l'origine d'un boycott publicitaire contre le réseau social Facebook se sont dits "déçues" mardi à la sortie d'une réunion avec Mark Zuckerberg, le fondateur et PDG du groupe, et sa numéro deux Sheryl Sandberg.

Un début

Le rapport publié mercredi recommande entre autres au groupe de mettre en place des structures spécifiquement dédiées aux droits civiques plus solides avec des experts sur des sujets clés comme les élections ou les propos haineux, le tout sous la houlette d'un "vice-président en charge des droits civiques" au sein de l'entreprise.

Le document appelle aussi Facebook à avoir une interprétation plus stricte de ses règles destinées à interdire les messages pouvant altérer les résultats des élections, comme celui de Donald Trump remettant en cause l'intégrité du vote par correspondance.

Facebook n'a pas consacré suffisamment de ressources ou réagi assez rapidement à tous les défis posés par la problématique des droits civiques sur ses plateformes, estime le rapport dirigée par une ancienne membre de la puissante association de défense des droits civiques ACLU, Laura Murphy, et une équipe de juristes du cabinet Relman Colfax supervisés par Megan Cacace.

Il avait été initié sous la pression d'organisations de défense des droits civiques et de parlementaires pour s'assurer que "les lois et principes sur les droits civiques sont respectés, reconnus et solidement intégrés dans le travail de Facebook".

Le groupe a, dans un billet de blog, reconnu que le rapport mettait en avant des progrès et des lacunes et a reconnu qu'il devait faire plus.

"Ce travail sur deux ans a eu un impact profond sur la façon dont nous envisageons notre impact sur le monde", y écrit la numéro deux du groupe Sheryl Sandberg.

Le rapport n'est qu'un début.

"Nous avons fait des progrès réels au fil des ans, mais ce travail n'est jamais fini et nous savons que Facebook doit améliorer la façon dont le réseau repère et élimine les contenus haineux."

Le groupe va mettre en oeuvre certaines des recommandations du rapport et s'est particulièrement engagé à embaucher un spécialiste des droits civiques "qui continuera à nous pousser sur ces problématiques en interne".

afp/rp


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
COLFAX CORPORATION -2.57%38.73 Cours en différé.1.28%
FACEBOOK INC 2.33%251.36 Cours en différé.-7.98%
TWITTER -1.33%45.18 Cours en différé.-16.57%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur FACEBOOK INC
04:07FACEBOOK : empêche la création d'événements à Washington avant l'investiture de ..
RE
15/01PARTAGE DES DONNÉES : WhatsApp fait marche arrière face au tollé
AW
15/01Face au tollé sur le partage de données, WhatsApp repousse les changements
AW
15/01WhatsApp repousse la modification de ses conditions d'utilisation face au tol..
AW
14/01COVID : l'efficacité de l'ivermectine n'est pas scientifiquement démontrée
AW
14/01Google Australie bloque l'accès à des sites internet de médias
AW
14/01Bannir Trump de Twitter crée un précédent "dangereux" selon le patron du rése..
AW
14/01ETATS-UNIS : Tesla prié de rappeler 158'000 voitures pour un défaut de sécurité
AW
13/01L'euro numérique, une réalité espérée "d'ici 5 ans" (Lagarde)
AW
13/01Washington attend la curée
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur FACEBOOK INC
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 83 609 M - 69 242 M
Résultat net 2020 27 012 M - 22 370 M
Tréso. nette 2020 61 302 M - 50 768 M
PER 2020 26,8x
Rendement 2020 -
Capitalisation 716 Mrd 716 Mrd 593 Mrd
VE / CA 2020 7,83x
VE / CA 2021 6,14x
Nbr Employés 56 653
Flottant 83,8%
Graphique FACEBOOK INC
Durée : Période :
Facebook Inc : Graphique analyse technique Facebook Inc | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique FACEBOOK INC
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 49
Objectif de cours Moyen 319,45 $
Dernier Cours de Cloture 251,36 $
Ecart / Objectif Haut 49,2%
Ecart / Objectif Moyen 27,1%
Ecart / Objectif Bas -22,4%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
Mark Elliot Zuckerberg Chairman & Chief Executive Officer
Sheryl Kara Sandberg Chief Operating Officer & Director
David M. Wehner Chief Financial Officer
Michael Todd Schroepfer Chief Technology Officer
Atish Banerjea Chief Information Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
FACEBOOK INC-7.98%715 947
MATCH GROUP, INC.-0.22%40 124
TWITTER-16.57%35 844
LINE CORPORATION0.00%12 518
SINA CORPORATION-1.51%2 493
NEW WORK SE-9.29%1 726