Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nasdaq  >  Facebook Inc    FB

FACEBOOK INC

(FB)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Wall Street dégringole à l'ouverture, vent de panique autour du coronavirus

24/02/2020 | 16:19
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

New York (awp/afp) - La Bourse de New York s'effondrait à l'ouverture lundi, les investisseurs s'inquiétant d'un ralentissement économique mondial de longue durée du fait de la hausse des contaminations au coronavirus hors de Chine.

Vers 15H25 GMT, le Dow Jones Industrial Average dégringolait de 2,74%, à 28.197,45 points. L'indice vedette de la place new-yorkaise s'affiche désormais en baisse par rapport à son niveau du début de l'année.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, chutait de 3,04%, à 9.285,82 points. Le S&P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises de Wall Street, abandonnait, lui, 2,66%, à 3.249,03 points.

Signe de l'intérêt des investisseurs pour les actifs jugés moins risqués, le taux à 10 ans sur les bons du Trésor américains dégringolait, pour sa part, à 1,369%, contre 1,471% à la clôture de vendredi. Une baisse des taux sur le marché obligataire est synonyme d'une hausse des prix des obligations, et donc d'une hausse de la demande.

Certains observateurs s'inquiétaient de voir le taux obligataire à 10 ans éventuellement passer sous celui des obligations à 2 ans, qui baissait également très fortement.

Ce phénomène, connu sous le nom d'"inversion de la courbe des taux", est généralement l'indicateur avancé d'une récession.

Le taux à 30 ans sur la dette américaine touchait, lui, son plus bas niveau historique, à 1,822%.

Également considéré comme une valeur refuge, l'or montait pour sa part de près de 2% et s'affichait au plus haut depuis 2013, à 1.675,20 dollars l'once.

Wall Street avait terminé nettement dans le rouge vendredi, affectée par les incertitudes persistantes entourant l'épidémie de pneumonie virale et des indicateurs décevants sur l'économie américaine: sur l'ensemble de la semaine, le Dow Jones avait perdu 1,4% et le Nasdaq 1,6%.

Les organisations internationales s'inquiètent de la hausse du nombre de cas à l'extérieur de la Chine, notamment en Corée du Sud et en Iran, mais aussi en Italie, où 5 morts et 165 cas de contamination ont été recensés.

"La racine du problème est la peur naissante que la paralysie qui a frappé l'économie chinoise n'ait des conséquences ailleurs, ce qui infligerait un nouveau coup à la croissance mondiale, à la hausse des bénéfices des entreprises et aux perspectives", estime Patrick O'Hare, de Briefing.

Conséquences incertaines

Directement concernées par les conséquences de l'épidémie, qui menace les vols internationaux, les grandes compagnies aériennes américaines étaient à la peine lundi en début de séance: Delta s'enfonçait de 6,7%, American Airlines de 7,9% et United de 3,7%.

Apple, qui fabrique et écoule une grande partie de ses iPhones en Chine, voyait son titre perdre 3,9%.

Le secteur des semi-conducteurs était en recul, Nvidia cédant 5,1%, Micron perdant 3,5% et Texas Instruments lâchant 2,8%.

Plusieurs entreprises du secteur de l'énergie, comme Chevron (- 2,8%) et ExxonMobil (- 3,4%), souffraient également, tout comme certaines valeurs technologiques, dont les géants Facebook (-3,8%) et Microsoft (-3,0%).

Interrogé sur la chaîne d'informations financières CNBC, le milliardaire américain Warren Buffett n'a toutefois pas manifesté trop d'inquiétude sur l'impact à long terme du coronavirus.

"Je ne pense pas que ça devrait affecter ce qui se passe sur le marché des actions mais, pour le genre humain, cela fait peur lorsqu'il y a une pandémie", a concédé M. Buffett.

"Nous achetons des entreprises pour 20 ou 30 ans. Nous les achetons intégralement ou en partie... et nous estimons que les perspectives à 20 ou 30 ans ne seront pas modifiées par le coronavirus", a également affirmé le patron de la holding Berkshire Hathaway.

L'économiste de la Maison Blanche, Tomas Philipson, a, lui, souligné que "les perturbations causées par l'épidémie du coronavirus en Chine auront un effet sur l'économie américaine mais l'ampleur de cet impact reste incertain".

dho/jum/cj


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AMERICAN AIRLINES GROUP INC. 5.61%21.82 Cours en différé.29.61%
APPLE INC. -0.41%125.35 Cours en différé.-5.04%
BERKSHIRE HATHAWAY INC. 1.06%375000 Cours en différé.6.68%
CHEVRON CORPORATION 3.69%103.31 Cours en différé.17.98%
DJ INDUSTRIAL 1.35%31961.86 Cours en différé.3.04%
EXXON MOBIL CORPORATION 3.00%56.7 Cours en différé.33.55%
FACEBOOK INC -0.58%264.31 Cours en différé.-4.70%
MICRON TECHNOLOGY, INC. 4.86%92.52 Cours en différé.14.76%
MICROSOFT CORPORATION 0.55%234.55 Cours en différé.8.34%
NASDAQ 100 0.81%13302.188717 Cours en différé.2.60%
NASDAQ COMP. 0.99%13597.965876 Cours en différé.4.48%
NVIDIA CORPORATION 2.52%579.96 Cours en différé.9.96%
S&P 500 1.14%3925.43 Cours en différé.3.34%
TEXAS INSTRUMENTS 3.78%179.39 Cours en différé.8.66%
UNITED CONTINENTAL HOLDINGS, INC. 8.60%54.96 Cours en différé.14.91%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur FACEBOOK INC
24/02Wall termine en hausse alors que Powell (Fed) rassure sur l'inflation
RE
24/02Facebook va investir dans les contenus d'actualité
AW
24/02Wall Street ouvre en baisse, le taux obligataire à 10 ans remonte
AW
24/02VODAFONE : un 'hub' sous-marin va être construit à Gênes
CF
24/02BOURSE DE WALL STREET : USA-Les valeurs à suivre à Wall Street (actualisé)
RE
24/02C'était Jerome Power
23/02Manifestation en Géorgie après l'arrestation du chef de file de l'opposition
RE
23/02Manifestations en Géorgie après l'arrestation du chef de file de l'opposition
RE
23/02Exclusif-France-Google accusé d'avoir manqué à ses obligations dans les négoc..
RE
23/02Exclusif-France-Google accusé d'avoir manqué à ses obligations dans les négoc..
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur FACEBOOK INC
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 108 Mrd - 88 528 M
Résultat net 2021 32 704 M - 26 897 M
Tréso. nette 2021 78 046 M - 64 188 M
PER 2021 23,4x
Rendement 2021 -
Capitalisation 753 Mrd 753 Mrd 619 Mrd
VE / CA 2021 6,27x
VE / CA 2022 5,04x
Nbr Employés 58 604
Flottant 83,9%
Graphique FACEBOOK INC
Durée : Période :
Facebook Inc : Graphique analyse technique Facebook Inc | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique FACEBOOK INC
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 52
Objectif de cours Moyen 337,99 $
Dernier Cours de Cloture 264,31 $
Ecart / Objectif Haut 41,9%
Ecart / Objectif Moyen 27,9%
Ecart / Objectif Bas -16,8%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
Mark Elliot Zuckerberg Chairman & Chief Executive Officer
David M. Wehner Chief Financial Officer
Michael Todd Schroepfer Chief Technology Officer
Atish Banerjea Chief Information Officer
Sheryl Kara Sandberg Chief Operating Officer & Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
FACEBOOK INC-4.70%757 067
TWITTER35.12%58 247
MATCH GROUP, INC.3.65%43 140
SINA CORPORATION2.38%2 585
NEW WORK SE-22.14%1 463
GREE, INC.-4.79%1 254