Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

PFIZER, INC.

(PFE)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Vaccins: le PDG de Pfizer "pas du tout" en faveur de la levée des brevets

06/05/2021 | 19:31
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1

Bruxelles (awp/afp) - Le PDG du laboratoire américain Pfizer, Albert Bourla, a déclaré jeudi qu'il n'était "pas du tout" favorable à la proposition américaine d'une levée des brevets de vaccins anti-Covid, estimant dans un entretien à l'AFP qu'il fallait plutôt accroître la production des sites existants.

Alors que Washington soutient la suspension temporaire des protections de propriété intellectuelle pour les vaccins, afin d'en accélérer la production et la distribution, M. Bourla a pointé la difficulté d'ouvrir des usines fabriquant le sérum BioNTech-Pfizer ailleurs que dans les sites existants aux Etats-Unis et dans l'UE (Belgique et Allemagne).

"Nous devons concentrer nos efforts (sur les usines existantes), qui ont la capacité suffisante pour produire des milliards de doses, et nous assurer que l'on ne perturbe pas ces opérations avec des annonces politiquement motivées. Ce sont des promesses vides", a-t-il affirmé.

Un vaccin basé sur la technologie inédite de l'ARN messager, comme celui mis au point par Pfizer et son partenaire allemand BioNTech, suppose un processus "très long" et une "expertise technique" pointue pour mettre sur pied un site de fabrication, explique Albert Bourla.

"Comme des vaccins à ARN messager n'avaient encore jamais été produits, le problème est qu'il n'existe pas de telles usines dans le monde en-dehors de celles que nous avons construites nous-mêmes (...) à partir de rien", souligne-t-il.

Les machines spécialement conçues pour fabriquer la formule du vaccin BioNTech-Pfizer ont été commandées à des entreprises spécialisées dans les équipements industriels, et les sites adaptés pour les accueillir.

Rien de tel n'existe dans des pays comme l'Inde et l'Afrique du Sud, assure-t-il, alors que ces pays, qui comptent de nombreuses usines pharmaceutiques, militent pour la levée des brevets.

"Et il faut insister sur le goulet d'étranglement pour les matières premières (des composants vaccinaux): actuellement, le moindre gramme de matière première produite dans le monde arrive directement à nos usines, et ne reste pas un jour en entrepôt avant d'être transformé en vaccin --et chaque dose, une fois la qualité contrôlée, n'est pas entreposée un jour avant d'être livrée", plaide le patron de Pfizer.

"Cela signifie que si d'autres endroits commencent à commander également de la matière première, celle-ci risque de rester stockée dans leurs entrepôts en attendant qu'ils trouvent un moyen de la convertir en doses de vaccin. Ce serait un revers sérieux si cela arrive", s'alarme Albert Bourla.

BioNTech-Pfizer assure avoir "la capacité" de produire jusqu'à 3 milliards de doses cette année et plus de 3 milliards l'année prochaine.

Le duo germano-américain privilégie les transferts de technologie et la délivrance de licences ciblées pour augmenter la production de son vaccin, a réaffirmé BioNTech jeudi, soulignant être en étroite collaboration avec plus de 15 partenaires, dont les laboratoires Merck, Novartis, Sanofi et Baxter.

afp/rp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Réagir à cet article
srinfo - Il y a 1 mois arrow option
Oui et surtout 15 e la dose de Pfizer facturée, contre seulement 2 e pour Astra Zeneca !
  
  
  • Publier
    loader
Toute l'actualité sur PFIZER, INC.
20/06Revue de presse du dimanche 20 juin 2021
AW
19/06Manifestations au Brésil contre la gestion du Covid par Bolsonaro
RE
18/06COVID-19 : la pression continue de diminuer dans les hôpitaux
AW
17/06CORONAVIRUS : les USA allouent 3l2 milliards à la recherche d'antiviraux
AW
17/06COVID-19 : revers majeur pour le vaccin de l'allemand CureVac
AW
17/06PFIZER  : résultats positifs d'une étude sur le tofacitinib
CF
17/06Un médicament contre l'arthrite prometteur contre les formes sévères du Covid
AW
15/06UE et Canada lancent un "partenariat stratégique" sur les matières premières
AW
15/06Coronavirus-Le rappel vaccinal modulable en France pour faciliter les congés
RE
15/06PFIZER INC  : Berenberg toujours neutre sur le dossier
ZD
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur PFIZER, INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 72 838 M - 61 478 M
Résultat net 2021 17 466 M - 14 742 M
Dette nette 2021 26 268 M - 22 171 M
PER 2021 13,2x
Rendement 2021 4,06%
Capitalisation 217 Mrd 217 Mrd 183 Mrd
VE / CA 2021 3,34x
VE / CA 2022 3,94x
Nbr Employés 78 500
Flottant 59,2%
Graphique PFIZER, INC.
Durée : Période :
Pfizer, Inc. : Graphique analyse technique Pfizer, Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique PFIZER, INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 24
Objectif de cours Moyen 42,34 $
Dernier Cours de Cloture 38,81 $
Ecart / Objectif Haut 36,6%
Ecart / Objectif Moyen 9,10%
Ecart / Objectif Bas -7,24%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
Albert Bourla Chairman, Chief Executive & Operating Officer
Frank A. D'Amelio Chief Financial Officer & EVP-Global Supply
Mikael Dolsten Chief Scientific Officer & Research President
Lidia L. Fonseca Executive VP, Chief Digital & Technology Officer
Aida Habtezion Chief Medical Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
PFIZER, INC.5.43%217 246
JOHNSON & JOHNSON2.92%426 557
ROCHE HOLDING AG12.70%325 803
NOVARTIS AG2.47%208 642
ABBVIE INC.5.57%199 795
ELI LILLY AND COMPANY29.44%198 668