Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  OTC Bulletin Board - Other OTC  >  Public Joint Stock Company Gazprom    OGZPY

PUBLIC JOINT STOCK COMPANY GAZPROM

(OGZPY)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Nord Stream 2: le Danemark se réjouit de la remise en question du projet

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
12/09/2020 | 11:34

COPENHAGUE (awp/afp) - Le Danemark se réjouit des nouvelles réserves de la chancelière allemande Angela Merkel sur le gazoduc Nord Stream 2 et souhaite de "nouvelles discussions" sur son avenir, a déclaré samedi la Première ministre danoise Mette Frederiksen.

"Je trouve que (la position allemande) est positive, car j'ai été contre Nord Stream 2 depuis le début. Je ne crois pas que nous devons nous rendre dépendants du gaz russe, donc je pense que c'est bien, s'il y a de nouvelles discussions sur ce sujet", a déclaré la cheffe du gouvernement social-démocrate, dans une interview à l'agence danoise Ritzau.

Déjà fragilisé par des problèmes écologiques et les sanctions américaines, ce projet de gazoduc mené par le géant russe Gazprom entre la Russie et l'Europe se retrouve face à un avenir incertain après l'empoisonnement d'Alexeï Navalny, avéré selon Berlin.

Débouché du gazoduc, l'Allemagne a été le principal partisan européen de cette nouvelle source directe de gaz russe passant sous la mer Baltique, s'ajoutant au premier gazoduc Nord Stream 1, déjà opérationnel depuis 2012.

Mais Angela Merkel a fait savoir cette semaine qu'elle n'excluait pas des conséquences sur le nouveau gazoduc, si Moscou ne fournissait pas les réponses attendues sur l'empoisonnement d'Alexeï Navalny.

Bien que ses 1.230 kilomètres soient quasiment terminés, le projet est à l'arrêt depuis plusieurs mois en raison des menaces de sanctions américaines contre les entreprises y participant.

Le Danemark, via son autorité pour l'énergie, avait été le dernier pays sur le tracé à donner son feu vert au chantier dans ses eaux, fin octobre 2019, quelques mois après l'arrivée au pouvoir de Mme Frederiksen.

Environ 120 kilomètres de gazoduc restent à construire dans les eaux danoises, au large de l'île baltique de Bornholm. La liaison gazière traverse également les eaux finlandaises et suédoises.

Si le Danemark avait démenti toute pression étrangère, Copenhague avait longtemps dû ménager ses deux principaux alliés, Washington et Berlin, aux positions longtemps diamétralement opposées.

Le sujet avait été au menu de la visite du chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo au Danemark, en juillet, lors de laquelle il avait publiquement salué la politique énergétique danoise.

Les Etats-Unis, mais aussi la Pologne, les pays baltes et l'Ukraine voient le gazoduc d'un très mauvais oeil. Ils craignent la dépendance des Européens vis à vis de Moscou et un affaiblissement de l'Ukraine, jusqu'ici voie principale du gaz russe vers l'Europe.

map/etr

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
GAZPROM 0.19%170.95 Cours en clôture.-33.33%
GAZPROM NEFT 0.43%294.85 Cours en clôture.-29.82%
PUBLIC JOINT STOCK COMPANY GAZPROM 0.00%Cours en différé.0.00%
PUBLIC JOINT STOCK COMPANY GAZPROM 1.75%4.36 Cours en différé.-46.96%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) -0.19%77.3979 Cours en différé.27.06%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
maxx34000 - Il y a 2 semaines arrow option
la dame " était contre " mais en tant que premier ministre " a donne l'autorisation " :-)
  
  
  • Publier
    loader
Toute l'actualité sur PUBLIC JOINT STOCK COMPANY GAZPROM
12/09NORD STREAM 2 : le Danemark se réjouit de la remise en question du projet
AW
06/09Une cité russe promise au bouleversement grâce à son horizon chinois
AW
31/08Gazprom accuse un bénéfice net en chute libre au premier semestre
AW
18/08RUSSIE : début d'un gigantesque projet pétrochimique près de la Chine
AW
13/08Gazprom recule en Europe au premier semestre
AW
29/07Le bénéfice d'OMV chute au 2e trimestre, plombé par les cours
AW
21/07Gazprom Neft et Shell s'allient pour explorer une péninsule arctique
AW
14/07Gazprom passe dans le rouge au premier trimestre
AW
27/06Agenda des societes jusqu'au vendredi 3 juillet 2020
AW
04/05Saipem décroche un mandat pour une tranche du gazoduc polono-danois
AW
Plus d'actualités
Données financières
CA 2020 77 981 M - 66 433 M
Résultat net 2020 3 349 M - 2 853 M
Dette nette 2020 48 812 M - 41 583 M
PER 2020 17,5x
Rendement 2020 4,99%
Capitalisation 52 162 M 52 055 M 44 438 M
VE / CA 2020 1,29x
VE / CA 2021 1,13x
Nbr Employés 473 800
Flottant 50,5%
Graphique PUBLIC JOINT STOCK COMPANY GAZPROM
Durée : Période :
Public Joint Stock Company Gazprom : Graphique analyse technique Public Joint Stock Company Gazprom | Zone bourse
Graphique plein écran
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 12
Objectif de cours Moyen 3,35 $
Dernier Cours de Cloture 2,21 $
Ecart / Objectif Haut 125%
Ecart / Objectif Moyen 51,7%
Ecart / Objectif Bas 2,71%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Alexei Borisovich Miller Deputy Chairman & Chairman-Management Board
Viktor Alexeevich Zubkov Chairman
Timur Askarovich Kulibayev Independent Director
Vladimir Alexandrovich Mau Director
Andrey Igorevich Akimov Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
PUBLIC JOINT STOCK COMPANY GAZPROM-46.96%52 055
SAUDI ARABIAN OIL COMPANY1.84%1 929 072
PETROCHINA COMPANY LIMITED-41.94%103 346
ROYAL DUTCH SHELL PLC-58.81%97 740
TOTAL SE-40.65%87 428
GAZPROM-33.33%50 973