Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

SCHWEIZERISCHE NATIONALBANK

(SNBN)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAgendaSociétéFinancesDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Reprise économique solide, mais attention à la 4e vague (Maechler)

03/09/2021 | 18:01
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Zurich (awp) - Le rebond économique au niveau mondial et en Suisse est solide, mais les risques liés à la quatrième vague de la pandémie de coronavirus ne doivent pas être sous-estimés, a averti Andréa Maechler, membre de la direction générale de la Banque nationale Suisse (BNS). Alors que les prix accélèrent aux Etats-Unis et dans la zone euro, l'inflation ne représente pour l'instant pas un danger dans la Confédération.

"La reprise de l'économie internationale est (...) relativement forte et, du coup, celle de l'économie suisse aussi. De manière réjouissante, cette reprise a une large assise", a détaillé Mme Maechler dans un entretien au quotidien Le Temps paru vendredi sur son site internet.

Mais alors que le nombre de contaminations au Covid-19 reprend de l'ampleur, la responsable de l'institut d'émission a lancé un avertissement. "Une vague suffisamment forte pour exiger de nouvelles mesures d'endiguement freinerait l'économie mondiale, donc aussi la nôtre. (...) Plus cette situation de pandémie dure, plus elle peut avoir un effet sur la confiance des consommateurs, des entreprises et donc sur l'investissement. Mais ce n'est pas le scénario de base" de la BNS.

La banque centrale suisse table en effet pour cette année sur une croissance "d'environ" 3,5% du produit intérieur helvétique (PIB), rejoignant à peu près les anticipations des autres grands instituts.

Quant aux risques d'inflation, "c'est un signe très tangible que l'économie est sur la bonne voie", a ajouté Mme Maechler. A actuellement 0,9%, elle se situe "dans notre fourchette de la définition de la stabilité des prix. Le risque d'une flambée d'inflation dans notre pays est extrêmement faible."

Dans ce contexte, "garder une politique monétaire expansionniste est important". La BNS a introduit des taux directeurs négatifs début 2015 et conserve depuis une politique monétaire ultra-accommodante. Le taux directeur et le taux d'intérêt négatif appliqué aux avoirs se trouvent en effet à -0,75%.

Thomas Jordan "en bonne voie de guérison"

Pour la responsable, le franc, particulièrement recherché en période de crise, "s'inscrit toujours à un niveau élevé mais moins qu'il ne l'a été pendant des moments de crise comme en 2011 ou 2015".

Dans l'entretien au quotidien romand, Andréa Maechler se dit préoccupée par l'environnement global de taux bas. "C'est le reflet d'une croissance faible de la productivité. Il faudrait une forte croissance et une hausse importante de la productivité pour en sortir. Et pour cela, des ajustements de politique structurelle seraient nécessaires. Car les banques centrales peuvent faire beaucoup, et elles font beaucoup, mais elles ne peuvent pas tout faire".

Revenant sur l'intervention chirurgicale qu'a subi le président de la BNS Thomas Jordan, Mme Maechler s'est voulue rassurante. M. Jordan "va bien et il est en bonne voie de guérison", a-t-elle indiqué.

La prochaine annonce de politique monétaire, prévue le 23 septembre, pourrait cependant se faire sans le patron de l'institut d'émission. "Nous allons (...) procéder à une évaluation de la situation économique et monétaire dans moins de trois semaines et nous ne savons pas encore si Thomas Jordan sera présent", a dit Mme Maechler.

al/rp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur SCHWEIZERISCHE NATIONALBANK
05:52Les législateurs suisses exhortent la Banque centrale à restructurer son conseil d'admi..
MT
13/10SCHWEIZERISCHE NATIONALBANK : Changement à la tête du Centre d'études de Gerzensee
PU
07/10Les réserves suisses de devises étrangères continuent de croître en septembre
MT
05/10Le vice-président de la Banque nationale suisse va subir une intervention cardiaque
MT
05/10BNS : intervention cardiaque en vue pour Fritz Zurbrügg
AW
05/10SCHWEIZERISCHE NATIONALBANK : Fritz Zurbrügg, vice-président de la BNS, subira une interve..
PU
01/10Rajna Gibson Brandon proposée au conseil de la Banque nationale suisse
AW
01/10SCHWEIZERISCHE NATIONALBANK : Proposition d'élire Rajna Gibson Brandon au Conseil de banqu..
PU
30/09La BNS a accéléré ses interventions sur le marché des devises
AW
23/09La BNS reste de marbre sur sa politique monétaire
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur SCHWEIZERISCHE NATIONALBANK
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 21 249 M 23 166 M 19 885 M
Résultat net 2020 20 870 M 22 752 M 19 530 M
Tréso. nette 2020 22 318 M 24 331 M 20 885 M
PER 2020 0,02x
Rendement 2020 0,32%
Capitalisation 512 M 559 M 479 M
VE / CA 2019 -0,40x
VE / CA 2020 -1,03x
Nbr Employés 871
Flottant 76,7%
Graphique SCHWEIZERISCHE NATIONALBANK
Durée : Période :
Schweizerische Nationalbank : Graphique analyse technique Schweizerische Nationalbank | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique SCHWEIZERISCHE NATIONALBANK
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Dirigeants et Administrateurs
Thomas Jakob Ulrich Jordan Chairman-Governing Board
Barbara Janom Steiner Chairman-Bank Council
Philippe Landucci Director-Information Technology
Sébastien Kraenzlin Director-Banking Operations
Sabine Wey Assistant Director-Compliance