Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. Suez
  6. Actualités
  7. Synthèse
    SEV   FR0010613471

SUEZ

(SEV)
  Rapport
Cours en temps réel. Temps réel Euronext Paris - 21/06 17:35:43
20 EUR   +0.10%
16/06BOURSE DE PARIS : Paris attend sereinement la Fed
AW
16/06CAC40 : s'invite au-delà des 6650 points avec un gain de 0,2%
CF
16/06CAC 40 : dans l'attente des annonces de la Fed
CF
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Matières premières : Pourquoi le coût du fret maritime devrait encore grimper

08/06/2021 | 14:07
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Les experts d'ING pensent que le coût du transport maritime n'a pas encore fini de monter. "Les coûts d'expédition ont fortement augmenté et la concurrence féroce pour la capacité de fret maritime est la nouvelle normalité", expliquent-ils dans une étude publiée hier, avant d'en faire la preuve par cinq arguments, que nous allons passer en revue.

La hausse des prix du fret maritime fait la une des médias économiques depuis l'automne. La presse généraliste en a fait ses choux gras en mars dernier, lorsque l'Ever Given s'est retrouvé coincé en travers du canal de Suez, mettant en lumière l'importance stratégique des routes maritimes pour le commerce mondial. "Les prix de plusieurs routes commerciales ont triplé par rapport à l'année dernière, et les prix d'affrètement des porte-conteneurs ont connu des hausses similaires", soulignent les économistes Joanna Konings et Rico Luman, qui ne voient pas vraiment comment la situation pourrait se décanter à court terme, pour cinq raisons.

D'abord, les déséquilibres entre la production et la demande de biens vont perdurer, conséquence de la désorganisation globale liée à la pandémie. Ensuite, le fret océanique reste incontournable et les alternatives habituelles (aérien, rail), utilisées en général pour les produits sophistiqués, ont été prises d'assaut et ont vu leurs prix flamber eux aussi. Troisièmement, les déséquilibres dans la reprise vont continuer cette année, avec des pays quasiment en ordre de marche et d'autres encore empêtrés dans les restrictions sanitaires. En outre, les annulations ou les suppressions d'escales (blank selling), quoiqu'en baisse, sont encore présentes, ce qui pèse sur les capacités. Enfin, la congestion reste d'actualité, même si les données montrent que la proportion de navires atteignant leur destination à temps a cessé de baisser en avril, et que les retards moyens se sont améliorés.

Les retards sont en voie d'amélioration, mais on reste loin du compte
Pourcentage de navires arrivant à l'heure : les retards sont en voie d'amélioration, mais on reste loin du compte (Source ING)

ING pense que l'afflux de nouvelles capacités de conteneurs atténuera les pressions sur les prix, mais que cela n'arrivera qu'à partir de 2023. Les opérateurs de porte-conteneurs ont enregistré des résultats exceptionnels depuis plus d'un an et les nouvelles commandes de porte-conteneurs ont atteint le chiffre record de 229 navires (soit 2,2 millions d'EVP). Ces capacités accroîtront de 6% l'offre mondiale, malgré le déclassement des navires les plus anciens.

Les transporteurs maritimes cotés pesant plus de 10 Mds$ en bourse (Source Zonebourse)
Les transporteurs maritimes cotés pesant plus de 10 Mds$ en bourse (Source Zonebourse)

"La croissance mondiale ayant dépassé la phase de rattrapage de sa reprise, l'augmentation à venir de la capacité de fret maritime exercera une pression à la baisse sur les coûts d'expédition, mais ne ramènera pas nécessairement les taux de fret à leurs niveaux d'avant la pandémie, car les transporteurs de conteneurs semblent avoir appris à mieux gérer la capacité dans leurs alliances", expliquent les deux économistes d'ING, qui pensent qu'à court terme, les taux de fret peuvent atteindre de nouveaux sommets… et les prix aussi.


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur SUEZ
16/06BOURSE DE PARIS : Paris attend sereinement la Fed
AW
16/06CAC40 : s'invite au-delà des 6650 points avec un gain de 0,2%
CF
16/06CAC 40 : dans l'attente des annonces de la Fed
CF
16/06CAC40 : reste stable après plusieurs indicateurs US
CF
16/06BERTRAND CAMUS : prochain départ du directeur général Bertrand Camus
CF
16/06BOURSE DE PARIS : Paris patiente calmement avant la Fed
AW
16/06BOURSE DE PARIS : Pour la Fed, l'importance d'être constante
16/06EN DIRECT DES MARCHES  : TotalEnergies, LVMH, Oracle, Credit Suisse, EQT, eBay, ..
15/06Bertrand Camus annonce qu'il quittera Suez après l'OPA de Veolia
DJ
15/06BERTRAND CAMUS : Camus ne restera pas à la tête du nouveau Suez, rapporte Le Fig..
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur SUEZ
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 16 988 M 20 232 M -
Résultat net 2021 411 M 489 M -
Dette nette 2021 10 041 M 11 959 M -
PER 2021 35,2x
Rendement 2021 3,33%
Capitalisation 12 783 M 15 229 M -
VE / CA 2021 1,34x
VE / CA 2022 1,32x
Nbr Employés 81 689
Flottant 59,8%
Graphique SUEZ
Durée : Période :
Suez : Graphique analyse technique Suez | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique SUEZ
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ALLEGER
Nombre d'Analystes 9
Objectif de cours Moyen 18,76 €
Dernier Cours de Cloture 20,00 €
Ecart / Objectif Haut 2,50%
Ecart / Objectif Moyen -6,22%
Ecart / Objectif Bas -23,0%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
Bertrand Camus Chief Executive Officer & Director
Julian David Waldron Chief Financial Officer & Group Senior EVP-Finance
Philippe Varin Chairman
Jean-Marc Boursier Chief Operating Officer & Group SEVP-France
Delphine Ernotte Cunci Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
SUEZ23.30%15 140
WASTE CONNECTIONS, INC.16.91%30 810
GFL ENVIRONMENTAL INC.3.56%10 098
CHINA CONCH VENTURE HOLDINGS LIMITED-12.07%7 707
STERICYCLE, INC.1.23%6 440
CLEANAWAY WASTE MANAGEMENT LIMITED16.17%4 208