Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

S&P 500

(SP500)
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunautéHeatmapComposition 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesActualités des composants de l'indiceAnalyses Zonebourse

Bourse de Wall Street : Wall Street attendue en baisse après le durcissement du conflit commercial

02/08/2018 | 15:23
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

NEW YORK (Agefi-Dow Jones)--Wall Street pourrait ouvrir en baisse jeudi, dans un climat de prudence face à la nouvelle escalade du conflit commercial après que les Etats-Unis ont indiqué envisager de taxer 200 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires.

Vers 15h00, le contrat à terme sur l'indice Dow Jones (DJIA) perdait 156 points, soit 0,6%, à 25.133 points, tandis que celui sur le S&P 500 cédait 14 points, soit 0,5%, à 2.796 points. Le contrat sur le Nasdaq 100 reculait de 48 points, soit 0,6%, à 7.228 points.

Le rendement de l'obligation du Trésor à 10 ans montait de 2 points de base, à 2,99%. Sur le marché pétrolier, le contrat sur le brut WTI pour livraison en septembre reculait de 0,6%, à 67,25 dollars le baril. Sur le marché des changes, l'euro reculait de 0,4% face au billet vert, à 1,1619 dollar.

Le regain de tensions commerciales a déjà pesé mercredi sur la Bourse américaine, qui a terminé en repli dans l'ensemble, en dépit de la progression des valeurs technologiques dans le sillage d'Apple. Le Dow Jones (DJIA) a clôturé en baisse de 0,3%, à 25.333,82 points, et le S&P a cédé 0,1%, à 2.813,36 points. Le Nasdaq Composite a en revanche terminé en hausse de 0,5%, à 7.707,29 points.

Peu après la clôture, mercredi, la Maison-Blanche a franchi un nouveau palier dans son conflit commercial avec la Chine, en annonçant qu'elle envisageait de plus que doubler les droits de douane sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises, pour les porter à 25% au lieu de 10% actuellement. Washington veut notamment pousser la Chine "à mettre un terme à ses pratiques déloyales, à ouvrir son marché et à s'engager dans un marché véritablement concurrentiel", selon les propos du représentant américain au commerce, Robert Lighthizer.

Si l'administration Trump n'a pas détaillé davantage les raisons de cette mesure potentielle, des industriels proches de la Maison-Blanche ont indiqué qu'elle était en pratique destinée à compenser l'affaiblissement du yuan, la devise chinoise, qui a perdu 7% face au billet vert au cours des trois derniers mois.

Des hauts responsables à Washington ont cependant souligné que des discussions auraient lieu avec les industriels sur ce relèvement potentiel des droits de douane. D'après eux, une décision définitive sur l'augmentation des droits de douane n'est ainsi pas attendue avant septembre, au plus tôt.

Ce durcissement du bras de fer de la part du président Trump inquiète les marchés car il pourrait nuire à la croissance mondiale, selon David Madden, analyste chez CMC Markets.

Ces inquiétudes relèguent au second plan la décision de la Réserve fédérale de laisser ses taux inchangés mercredi, à l'issue de sa réunion de politique monétaire. La banque centrale américaine a confirmé son intention de poursuivre sa politique de hausse des taux prochainement, compte tenu de la forte croissance de l'économie américaine.

"La Fed reste dans l'optique de normaliser sa politique et la décision [d'hier] ne remet pas en cause sa démarche", a commenté Kevin Nicholson, stratégiste en chef à RiverFront Investment Group. "Cette décision était déjà dans les cours et aura un effet minime, alors que le marché se préoccupe davantage des questions commerciales".

Malgré les déceptions ponctuelles provoquées par les résultats de groupes comme Facebook et Twitter, 80% des entreprises ayant publié leurs résultats du deuxième trimestre à ce jour ont dépassé les attentes des analystes, un niveau nettement supérieur à la moyenne de long terme de 67%.

STATISTIQUES DU JOUR

Le nombre d'actifs américains effectuant une première demande d'allocation chômage a légèrement augmenté la semaine dernière, mais s'est maintenu autour de ses plus bas niveaux depuis la fin des années 1960.

Le nombre de premières demandes d'allocation chômage a progressé de 1.000 lors de la semaine terminée au 28 juillet, à 218.000 en données corrigées des variations saisonnières, a indiqué jeudi le département américain du Travail.

Les économistes interrogés par Dow Jones Newswires s'attendaient à 220.000 nouvelles demandes d'allocation chômage la semaine dernière.

La moyenne mobile sur quatre semaines, qui lisse la volatilité de ces données, est tombée à 214.500 pour la semaine terminée au 28 juillet, contre 218.000 la semaine précédente.

Le département du Travail a par ailleurs indiqué que le nombre de personnes percevant une allocation chômage depuis plus d'une semaine avait fléchi de 23.000, à 1.724.000, lors de la semaine terminée au 21 juillet, la dernière pour laquelle ces données sont disponibles.

VALEURS A SUIVRE

-L'action Tesla bondit de plus de 10% en préouverture, après que le constructeur de voitures électriques a rassuré les investisseurs en confirmant qu'il serait rentable cette année en dépit d'un creusement de ses pertes au deuxième trimestre.

-DowDuPont (DD) avance de 1,5%. Le géant américain de la chimie a dépassé les attentes des analystes en matière de de résultats et de revenus au deuxième trimestre.

-Cisco Systems perd 1%. L'équipementier télécoms a annoncé jeudi son intention de racheter la jeune pousse Duo Security pour 2,35 milliards de dollars, afin de renforcer son offre de logiciels dans les réseaux de télécommunications.

-Aetna cède 0,8% après que l'assureur santé a fait part de comptes trimestriels supérieurs aux prévisions.

-Teva Pharmeutical (TEVA) chute de 8%. Le groupe pharmaceutique a publié des résultats supérieurs au consensus des analystes mais ses revenus sont ressortis tout juste conformes aux attentes.

EVENEMENTS A VENIR

Les investisseurs examineront à 16h00 (heure de Paris) les statistiques sur les commandes aux usines américaines en juin.

-Mark De Cambre, MarketWatch (Version française et contribution Jérôme Batteau) ed : LBO

Agefi-Dow Jones The financial newswire

share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
3D SYSTEMS CORPORATION -3.74%22.66 Cours en différé.124.62%
CISCO SYSTEMS, INC. -1.57%54.67 Cours en différé.22.17%
DJ INDUSTRIAL -2.53%34899.34 Cours en différé.14.03%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 0.01%1.1318 Cours en différé.-8.23%
NASDAQ 100 -2.09%16025.582629 Cours en temps réel.24.34%
NASDAQ COMP. -2.23%15491.656804 Cours en temps réel.20.20%
S&P 500 -2.27%4594.62 Cours en différé.22.33%
TESLA, INC. -3.05%1081.92 Cours en différé.53.32%
US DOLLAR / CHINESE YUAN RENMINBI (USD/CNY) 0.00%6.3924 Cours en différé.-2.13%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur S&P 500
01:19USA : les Américains déterminés à faire leurs courses de Noël, en personne ou en
AW
01:11USA : les détaillants optimistes, les achats de fin d'année ont pris de l'avance
AW
26/113-Coronavirus-Inquiétudes mondiales face au nouveau variant jugé "préoccupant" par l'OM..
RE
26/11BOURSE DE WALL STREET : Wall Street finit dans le rouge avec les inquiétudes liées au vari..
RE
26/11Wall Street déstabilisée par le variant, forte chute pour le Dow Jones
AW
26/11DEVISE : le $ plonge de -1% avec chute de -15Pts du rendement
CF
26/11Wall Street destabilisée par le variant, forte chute pour le Dow Jones
AW
26/11Le nouveau variant du coronavirus ravive l'aversion au risque
RE
26/11Bourse Zurich: le SMI plonge avec les craintes liées au variant
AW
26/11USA : les achats de fin d'année ont pris de l'avance
AW
Plus d'actualités
Graphique S&P 500
Durée : Période :
S&P 500 : Graphique analyse technique S&P 500 | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique S&P 500
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Heatmap :