Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

S&P GSCI NATURAL GAS INDEX

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunautéComposition 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

Les prix du CO2 deviennent punitifs pour les centrales à charbon en Europe

21/04/2021 | 14:37
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

La flambée du prix des permis d'émission de l'Union européenne incite un plus grand nombre de compagnies d'électricité à passer du charbon à forte teneur en carbone au gaz naturel pour produire de l'électricité en Allemagne, ce qui pourrait accélérer l'élimination progressive de ce combustible très polluant.

Le système communautaire d'échange de quotas d'émission (SCEQE), principal outil de réduction des émissions de gaz à effet de serre, fait payer les centrales électriques et les usines pour chaque tonne de dioxyde de carbone qu'elles émettent.

L'année dernière, le coût des permis d'émission a augmenté de 28 %. En Allemagne, la production d'électricité à partir de la houille a diminué de 6 % et celle à partir du lignite de 11 %. Si cette baisse reflète en partie une chute de la demande liée à la pandémie, la production à partir du gaz est restée globalement stable. 

Le prix de référence des quotas d'émission de carbone de l'UE a encore augmenté de 45 % depuis une réunion tenue en décembre, au cours de laquelle les dirigeants européens ont convenu d'un objectif de réduction des émissions plus ambitieux pour cette décennie.

Cette décision a entraîné une ruée vers les permis, ce qui a porté les prix à un niveau record de 45 EUR la tonne.

La hausse du prix du carbone a accru le coût d'exploitation des centrales au charbon, les rendant moins rentables que leurs équivalents au gaz. Certains générateurs sont passés au gaz, qui émet moins de dioxyde de carbone lorsqu'il est brûlé. Pour ceux qui ne sont pas en mesure de changer de combustible ou qui fonctionnent à perte, les coûts des permis sont répercutés sur le consommateur par le biais de la hausse des prix de l'électricité.

Sur le marché allemand de l'électricité, l'écart entre les spreads à l'horizon d'un an dits "clean dark" et "clean spark" - qui mesurent effectivement le coût d'exploitation des centrales au charbon et au gaz respectivement - s'est creusé depuis novembre dernier.

Clean spark-dark spread comparé au prix du SCEQE

Clean spark-dark spread comparé au prix du SCEQE (Reuters)

L'écart de coût entre les combustibles et le carbone a également touché les centrales au lignite en Allemagne, qui dépendent d'une source de combustible généralement moins chère que le gaz et la houille. Début mars, les contrats à terme pour l'électricité produite par les centrales au lignite construites avant 1995 - les moins efficaces en termes d'émissions de carbone - sont devenus déficitaires pour la première fois.

Coûts marginaux à court terme des combustibles
Coûts marginaux à court terme des combustibles

La hausse du prix du carbone a pris beaucoup d'acteurs industriels au dépourvu, car son faible prix par rapport à d'autres sources de combustibles avait amené beaucoup d'entre eux à considérer le lignite comme une "valeur sûre" à court et moyen terme, a déclaré Marcus Ferdinand, analyste chez ICIS

Pour que le charbon et le lignite restent compétitifs dans les pays de l'UE où ils demeurent une source importante de combustible, il faudrait que les opérateurs voient le prix du combustible chuter radicalement par rapport au gaz afin de resserrer l'écart, a-t-il ajouté.

Mais lorsque les prix du gaz se sont redressés après les mois d'été de 2020, les prix du charbon ont également grimpé en flèche en raison de la forte demande en Chine pendant la reprise après la pandémie, atteignant un sommet de près de deux ans en janvier. Ils restent supérieurs d'environ 10 $/tonne en glissement annuel.

Corrélation entre les combustibles et le carbone

Corrélation entre les combustibles et le carbone

Certains analystes estiment que la hausse des prix finira par entraîner une accélération de l'élimination progressive des sources d'énergie à base de charbon et de lignite, dont la mise hors service est actuellement prévue en 2038 en Allemagne et en 2040 en Pologne.

Si les centrales au charbon ferment à un rythme plus rapide et qu'il n'y a pas d'alternatives en place pour répondre à la demande d'électricité normalement assurée par l'offre conventionnelle, il pourrait y avoir un resserrement de l'offre plus tard.

"Comme nous nous éloignons du charbon, et avec des perspectives inconnues ou risquées (pour) la construction de centrales au gaz, nous nous attendons à ce que de nombreux pays rencontrent des problèmes de sécurité d'approvisionnement", a déclaré Espen Andreassen, analyste au cabinet de conseil Volue.

Pour en savoir plus sur le permis d'émission, une synthèse de Jordan Dufee est disponible sur Zonebourse


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur S&P GSCI NATURAL GAS INDEX
07/05Recettes stables mais résultats en recul pour Groupe E en 2020
AW
06/05RIO TINTO PLC  : Des sociétés moins performantes que les matières qu'elles produ..
05/05COVIVIO  : vente d'un immeuble en construction à Milan
CF
05/05TOTAL  : le développement du projet Papua LNG va être relancé
DJ
04/05BALANCE COMMERCIALE : le Canada repasse dans le rouge en mars
AW
03/05TOTAL  : 1er avitaillement en GNL marin d'un porte-conteneur
CF
03/05TOTAL  : premier avitaillement en GNL marin d’un porte-conteneur en France
AO
30/04D'ExxonMobil à Eni, les majors pétrolières prospèrent avec le rebond des cour..
AW
30/04Chevron soutenu par la remontée des prix du pétrole au 1er trimestre
AW
29/04LA MINUTE DURABLE  : Eoliennes, investissements verts et rémunération controvers..
Plus d'actualités
Graphique S&P GSCI NATURAL GAS INDEX
Durée : Période :
S&P GSCI Natural Gas Index : Graphique analyse technique S&P GSCI Natural Gas Index | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique S&P GSCI NATURAL GAS INDEX
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreHaussière