Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Casino Guichard-Perrachon    CO   FR0000125585

CASINO GUICHARD-PERRACHON

(CO)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Casino Guichard-Perrachon : Le groupe a, aussi, des soutiens

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
3
12/09/2018 | 15:38

Après avoir relayé le point de vue du bureau d'études Bernstein ce matin sur Casino, place à une autre vision du dossier en provenance d'AlphaValue, qui campe immédiatement le décor en expliquant que l'étude "est réservée aux investisseurs qui ont un penchant pour les investissements à hauts-risques quoique calculés, avec un horizon de 3 à 6 mois".

Le débat se poursuit sur le dossier Casino, entre ceux qui pensent qu'il est extrêmement bon marché et ceux qui estiment qu'il n'a pas encore touché le fond. Avec près de 15,5% d'intérêts vendeurs, la balance penche actuellement clairement du côté des seconds. Ce matin, Bernstein a publié une étude aboutissant à une réduction de la valorisation de Casino à 20 EUR, contre un titre qui cote actuellement un peu plus de 29 EUR. En dépit des apparences, le bureau d'études est plutôt constructif, en rappelant que le distributeur lui-même ne fait pas face à une crise de liquidités, mais que ses holdings sont plus tendus. Il propose d'ailleurs des pistes pour y remédier.
 
Chez AlphaValue, on est plus radical, mais dans l'autre sens. Nishant Choudhary pense qu'il y a une solide opportunité d'achat avec un cœur bien accroché. L'analyste réitère les postulats de base qu'il a développés ces dernières semaines : il n'y a pas de craintes sur le free cash-flow chez Casino France, qui reste bien positionné malgré la pression concurrentielle et qui a lancé des chantiers majeurs dans le commerce en ligne. En conséquence, Rallye devrait continuer à bénéficier de généreux dividendes. En outre, le management a encore une poche de cessions disponibles et la dette de Rallye n'est pas soumise à des covenants bancaires. Enfin, et même si le holding doit améliorer son profil, Rallye a les moyens d'honorer sa dette proche. Choudhary voit (très) bien le scénario de 2016 se reproduire (-60% pour l'action en six mois, avant un gros rebond).
 
Contre-pied

Pourquoi Casino est-il un "must-buy", comme le décrit l'analyste ? D'abord, parce que la punition subie est vraiment excessive au regard des performances opérationnelles. Ensuite parce que la remontée de la dette au premier semestre, qui a tant effrayé le marché, est une aberration qui devrait être corrigée rapidement, pour reprendre la tendance à l'allègement du bilan constatée sur les dernières années. Une meilleure contribution du périmètre latino-américain serait la cerise sur le gâteau. "Tout bien pesé, l'action offre un potentiel substantiel pour tout investisseur qui saurait se montrer un peu patient", poursuit l'analyste d'AlphaValue.
 
Le spécialiste se lâche aussi sur les opportunités qui pourraient apparaître, un peu comme son confrère de Bernstein l'a fait ce matin en dressant les options de désendettement et/ou de réorganisation possibles. Son propos est plutôt de lister les partenaires potentiels du groupe, à l'heure ou Jean-Charles Naouri a peut-être envie d'un peu d'aide (en conservant le contrôle malgré tout par le truchement des droits de vote). Et les prétendants potentiels sont nombreux, à divers degrés. Nishant Choudhary place Amazon en pôle-position, d'autant que les deux groupes vont déjà collaborer via Monoprix. Au passage, pour ceux qui s'interrogent sur l'avenir du secteur, l'analyste estime in fine que le panorama mondial se réduira à terme en une compétition à trois, opposant Amazon, Alibaba et la "Troïka JD.com" (avec Wal-Mart et Tencent). Parenthèse refermée. Outre les acteurs de la distribution, un fonds souverain qui passerait par là pourrait aussi en profiter, estime AlphaValue. En bonus, le tableau produit par le bureau d'études sur les prétendants possibles :
 

Traduction du tableau réalisé par AlphaValue (Cliquer pour agrandir)
 
Pour finir, Nishant Choudhary partage quelques réflexions :
  • Il n'est pas préoccupé par le débat sur la transparence des comptes, car la loi française est très stricte, bien plus que la loi britannique par exemple ("c'est une des raisons pour lesquelles un scandale à la Steinhoff ou à la Tesco est hautement improbable").
  • Les positions à découvert ne dureront pas indéfiniment (cf. 2016).
  • Les autorités françaises ne verraient pas d'un bon œil une prise de contrôle par les créanciers, notamment au regard des conséquences sociales.
  • L'AMF veille et a rappelé à l'ordre les vendeurs à découvert sur leurs obligations réglementaires.
  • Le fils de Jean-Charles Naouri a quitté le groupe en 2017, ce qui réduit le risque d'une gestion dynastique.
  • Cependant, l'analyste n'est qu'à "accumuler" et pas à "acheter" sur le dossier, car le contexte oblige le management à remplir les objectifs, notamment de désendettement, conformément à ce qui est attendu, sans accrocs. Et il faudrait éviter les cadavres dans le placard. Car si Choudhary pense que les craintes sur la dette sont excessives, il n'a manifestement pas apprécié la découverte d'outils d'optimisation de la dette comme les opérations de sale and lease-back ou l'ingénierie financière avec Segisor. A bon entendeur…
 
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALIBABA GROUP HOLDING 0.58%174 Cours en différé.26.94%
AMAZON -2.70%1960.5 Cours en clôture.26.24%
CASINO GUICHARD-PERRACHON 1.26%32.9 Cours en temps réel.-9.47%
JD.COM -1.06%30.66 Cours en différé.46.49%
TENCENT HOLDINGS LTD 1.46%361.8 Cours en clôture.14.93%
WALMART INC. -0.95%112.82 Cours en différé.21.12%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2018
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
3
Réagir à cet article
Réagir
Publier
loader
---
Le 17/09/2018 22:11
arrow option
et de 28 % !
  
  
---
Le 14/09/2018 18:39
arrow option
comme quoi avoir l'esprit contrariant c'est important, déjà + de 20% depuis le point bas
  
  
---
Le 12/09/2018 15:56
arrow option
bien dit Anthony, un cours divisé par 2 entre ses point hauts et bas 2018... Faut quand même pas pousser Mamie dans les orties...
2
  
Toute l'actualité sur CASINO GUICHARD-PERRACHON
22/07CASINO : cède Vindémia pour 219 millions d'euros, le titre bien orienté
AO
22/07CASINO GUICHARD PERRACHON : cède sa filiale Vindémia à GBH pour 219 millions d'e..
RE
22/07EN DIRECT DES MARCHES : Coface, Maurel & Prom, Crédit Agricole, Disney, Volks..
22/07Agenda AOF / Sociétés France - Semaine du lundi 22 juillet 2019
AO
22/07CASINO GUICHARD PERRACHON : va céder Vindémia pour une valeur d'entreprise de 21..
DJ
22/07Casino cède sa filiale Vindémia pour 219 millions d'euros
AW
22/07CASINO GUICHARD PERRACHON : Avec Vindémia, Casino a vendu à ce stade pour €2,1 m..
RE
22/07Les valeurs à suivre lundi 22 juillet 2019 à la Bourse de Paris
AO
22/07BOURSE DE PARIS : Boris Johnson, Ormuz et un déluge de résultats
22/07CASINO : cède Vindémia pour 219 millions d'euros
AO
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur CASINO GUICHARD-PERRACHON
Plus de recommandations
Données financières (EUR)
CA 2019 37 379 M
EBIT 2019 1 239 M
Résultat net 2019 340 M
Dette 2019 3 731 M
Rendement 2019 9,10%
PER 2019 11,0x
PER 2020 10,1x
VE / CA2019 0,19x
VE / CA2020 0,18x
Capitalisation 3 536 M
Graphique CASINO GUICHARD-PERRACHON
Durée : Période :
Casino Guichard-Perrachon : Graphique analyse technique Casino Guichard-Perrachon | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique CASINO GUICHARD-PERRACHON
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreBaissièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 17
Objectif de cours Moyen 37,19  €
Dernier Cours de Cloture 32,90  €
Ecart / Objectif Haut 70,2%
Ecart / Objectif Moyen 13,0%
Ecart / Objectif Bas -27,1%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Jean-Charles Henri Naouri Chairman & Chief Executive Officer
Julien Lagubeau Chief Operating Officer
Antoine Marie Remi Giscard-d'Estaing Chief Financial Officer & CEO-Corporate Finance
Gilles Pinoncély Non-Independent Director
Gérald de Roquemaurel Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
CASINO GUICHARD-PERRACHON-9.47%3 967
SYSCO CORPORATION13.09%36 420
SEVEN & I HOLDINGS CO., LTD.-21.86%30 670
WOOLWORTHS GROUP LTD16.69%30 331
TESCO PLC23.72%29 003
CP ALL PUBLIC COMPANY LIMITED--.--%25 565