Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Crédit Agricole    ACA   FR0000045072

CRÉDIT AGRICOLE

(ACA)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Les bénéfices du CAC 40 reculent mais résistent au ralentissement économique

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
30/08/2019 | 06:35

Paris (awp/afp) - Les bénéfices nets cumulés des entreprises du CAC 40 ont reculé de 6% au premier semestre 2019 comparé à un an plus tôt, selon un décompte provisoire réalisé par l'AFP, mais les grandes valeurs françaises font preuve de "résilience" face au ralentissement global de l'économie, d'après des analystes.

Les 37 sociétés de l'indice qui ont déjà diffusé leurs résultats semestriels ont dégagé au total quelque 44,4 milliards d'euros de bénéfices nets, contre 47,3 milliards d'euros sur les six premiers mois de 2018.

Leur chiffre d'affaires cumulé a lui progressé de 5% à près de 670 milliards d'euros.

"Les entreprises du CAC 40 ont globalement bien résisté dans un contexte économique marqué par des tensions commerciales et géopolitiques et un certain ralentissement de l'activité", estime Daniel Larrouturou, gérant actions chez Dôm Finance.

En évacuant les "éléments exceptionnels", comme les plus-values de cession qui ont gonflé certains résultats en 2018, "on est sur une hausse des bénéfices" qui témoigne d'une "résilience assez forte des grandes valeurs françaises", assure-t-il. Pour autant, les entreprises du CAC 40 "ne sont pas totalement immunes au ralentissement économique".

Total, BNP et LVMH dominent

Le géant pétrolier Total domine le classement des profits avec 5,1 milliards d'euros de bénéfice net. Affecté par la baisse des prix du pétrole, il accuse néanmoins un recul de 5,45%.

En deuxième et troisième positions figurent encore la banque BNP Paribas (4,4 milliards d'euros de bénéfice) et le groupe de luxe LVMH (3,3 milliards).

Le luxe a continué de soutenir les bénéfices du CAC 40. "Le secteur du luxe n'a pas encore donné de signes de ralentissement mais on peut avoir des inquiétudes sur le marché chinois du fait du ralentissement très probable à Hong Kong", prévient toutefois M. Larrouturou.

Parmi les plus fortes progressions de l'indice, Vivendi et Airbus ont vu leur bénéfice grimper respectivement de 215% et 141%.

En revanche, "il y a deux secteurs essentiellement qui sont contre-performants, à savoir l'automobile et les banques", souligne Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

l'automobile en crise

Rattrapé par la crise du secteur, Renault a vu son bénéfice net divisé par deux sur un an, à 970 millions d'euros. Le groupe a été fortement affecté par l'effondrement de son allié japonais Nissan (-95% d'avril à juin), qui lui a coûté quelque 21 millions d'euros.

Michelin a également faibli à 844 millions d'euros (-7,96%). Dans le secteur, seul Peugeot tire son épingle du jeu (+23,7%).

Du côté des banques, les résultats sont contrastés. "Rien de très surprenant" pour M. Dembik: les "valeurs sont un peu en désamour au niveau des investisseurs avec la perspective des taux qui vont être encore plus bas et les évolutions récentes sur le marché obligataire".

Crédit Agricole SA et Société Générale ont chacune enregistré une perte de bénéfice de l'ordre de 13%. BNP Paribas fait figure d'exception dans le secteur avec une progression de plus de 10%.

Le secteur de l'énergie a représenté quelque 9,7 milliards d'euros de bénéfices, en cumulant les résultats d'Air Liquide, Engie, Schneider Electric, Total, Veolia et malgré le fort recul de TechnipFMC (-40,12%).

Carrefour figure en queue de peloton du CAC 40, avec une perte nette publiée de 458 millions d'euros au premier semestre. Le groupe de grande distribution, engagé depuis dix-neuf mois dans un vaste plan de transformation, a toutefois réduit sa perte de près de moitié.

Le sidérurgiste ArcelorMittal est le seul groupe également dans le rouge (29 millions d'euros de perte).

Pour le second semestre, M. Larrouturou prévoit "une nouvelle dégradation dans les secteurs cycliques" mais aussi "des difficultés pour les banques et même les assurances".

Il n'y a toutefois "pas de phénomène de panique" à prévoir au sein du CAC 40 par rapport à la "situation macro-économique et les craintes de récession technique qui sont mises en avant", en Allemagne notamment, assure M. Dembik.

afp/buc

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR LIQUIDE 1.68%115.2 Cours en temps réel.-8.72%
AIRBUS SE -1.52%49.505 Cours en temps réel.-62.06%
ARCELORMITTAL -2.79%7.848 Cours en différé.-49.83%
BNP PARIBAS -5.03%24.735 Cours en temps réel.-53.18%
BOLLORÉ -4.75%2.286 Cours en temps réel.-41.23%
CAC 40 -1.57%4154.58 Cours en temps réel.-26.46%
CARREFOUR 6.08%15.09 Cours en temps réel.0.94%
CRÉDIT AGRICOLE -3.80%6.018 Cours en temps réel.-53.44%
ELECTRICITÉ DE FRANCE 2.09%7.242 Cours en temps réel.-27.05%
ENGIE -2.20%8.698 Cours en temps réel.-39.60%
LVMH MOËT HENNESSY - LOUIS VUITTON SE -0.09%325.05 Cours en temps réel.-21.52%
MICHELIN -1.52%77.88 Cours en temps réel.-28.62%
NISSAN MOTOR CO., LTD. -7.35%356.6 Cours en clôture.-6.16%
PEUGEOT -0.38%11.815 Cours en temps réel.-44.53%
RENAULT -3.07%15.812 Cours en temps réel.-62.51%
SCHNEIDER ELECTRIC SE 1.22%74.5 Cours en temps réel.-18.58%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE -8.15%12.8 Cours en temps réel.-58.73%
TECHNIPFMC PLC -4.65%7.17 Cours en différé.-66.56%
TOTAL S.A. -7.58%33.53 Cours en temps réel.-31.85%
VEOLIA ENVIRONNEMENT -4.71%17.715 Cours en temps réel.-25.28%
VIVENDI -2.09%19.4 Cours en temps réel.-24.86%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur CRÉDIT AGRICOLE
04/04En Corse, un passage obligé à la banque malgré le Covid-19
AW
03/04CREDIT AGRICOLE : intensifie son soutien aux agriculteurs pendant la crise du Co..
AO
03/04CREDIT AGRICOLE : Le Crédit Agricole intensifie son soutien aux agriculteurs pen..
PU
03/04CRÉDIT AGRICOLE : des mesures d'aides pour les agriculteurs
CF
03/04AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : Amadeus, Bouygues, Crédit Agricole, Euronext, Europca..
03/04EN DIRECT DES MARCHES : Sanofi, Michelin, BNP Paribas, Axa, Total, EDF, Tesla..
03/04BOURSE DE PARIS : Paris renoue avec la prudence, scrutant le pétrole et l'emploi..
AW
03/04Mr Trump s'agite
02/04BNP Paribas suspend à son tour son dividende
AW
02/04EN DIRECT DES MARCHES : Capgemini, Dassault Systèmes, Engie, Veolia, Michelin..
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur CRÉDIT AGRICOLE
Plus de recommandations
Données financières (EUR)
CA 2020 19 650 M
EBIT 2020 7 335 M
Résultat net 2020 2 354 M
Dette 2020 -
Rendement 2020 9,01%
PER 2020 6,93x
PER 2021 5,22x
Capi. / CA2020 0,92x
Capi. / CA2021 0,88x
Capitalisation 18 044 M
Graphique CRÉDIT AGRICOLE
Durée : Période :
Crédit Agricole : Graphique analyse technique Crédit Agricole | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique CRÉDIT AGRICOLE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 22
Objectif de cours Moyen 11,79  €
Dernier Cours de Cloture 6,26  €
Ecart / Objectif Haut 175%
Ecart / Objectif Moyen 88,4%
Ecart / Objectif Bas -23,9%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Philippe Brassac Chief Executive Officer
Dominique Lefèbvre Chairman
Jérôme Grivet Chief Financial Officer & Deputy General Manager
Eric Baudson Head-Group Information Systems
Laurence Dors-Meary Independent Director