Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Oslo Bors  >  Norsk Hydro    NHY   NO0005052605

NORSK HYDRO (NHY)
Mes dernières consult.
Top consult.
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAnalysesAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
Synthèse actualitéToute l'actualitéInterviewsCommuniqués sociétéPublications officiellesActualités du secteur

NORSK HYDRO : Une société norvégienne qui fait débat

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
1
23/05/2016 | 11:03

Fondée en 1905, la compagnie norvégienne, présente dans une cinquantaine de pays, figure aujourd’hui parmi les 1ers producteurs mondiaux d’aluminium. Il s’agit également du second producteur d’énergie de la Norvège. L’Etat norvégien en est l’actionnaire majoritaire, avec près de 34.3% du capital de la société. La société figure dans l’indice de référence Oslo Stock Exchange (OBX) rassemblant les plus importantes sociétés cotées de Norvège. Avec un poids de 6.6% au sein de l’indice, la compagnie figure en 6ème place, en termes de capitalisation.

Un passé « lourd » :
En 1934, la société réussit à fabriquer dans son usine hydro-électrique de Vemork, 185 kilos d’oxyde de deutérium, familièrement connu sous le nom « d’eau lourde », constituant l’unique stock mondial.

En 1940, l’Allemagne envahit la Norvège violant par ailleurs sa neutralité vieille de 125 ans. D’un point de vue militaire, l’invasion de ce pays ne présentait aucun intérêt, le but majeur était de s’emparer de la plus puissante centrale hydro-électrique du monde. En effet, l’électricité de la centrale permet d’alimenter les unités de production d’ammoniaque permettant la fabrication d’engrais et d’explosifs. Mais l’usine abrite également en son sein des cellules à haute concentration permettant la production de l’eau lourde. A l’époque, ce site était l’unique au monde dédié à la fabrication de cette substance récemment découverte.

Une fois sous le contrôle de l’armée allemande, la société va voir sa capacité de production d’eau lourde doubler et la sécurité autour de cette usine stratégique considérablement renforcée.

Pourquoi un tel intérêt ? Ce composant était primordial pour le développement du programme nucléaire nazi pensé par le prix Nobel allemand Werner Heisenberg pour l’obtention de la bombe atomique.

Cet épisode historique dit de « la bataille de l’eau lourde » entre alliés et allemands donnera d’ailleurs lieu à cinq opérations militaires de sabotage majeur durant la seconde guerre mondiale, afin de détruite cette usine appartenant à Norsk Hydro.




Vue synthétique de l’actionnariat de Norsk Hydro fin mars. Détention à 34,26% par le gouvernement norvégien





Norsk Hydro fait partie des 17 membres du stoxx600 basic resources


Un géant de l’aluminium discret
Dans les années 70, la société va diversifier son activité principalement dans l’industrie pétrolière. La Norvège est, en effet, l’un des quinze plus importants producteurs de pétrole au monde, grâce notamment à l’extraction en haute-mer. Cette activité pétrolière sera fusionnée en 2007 avec la société norvégienne Statoil. La branche aluminium sera fusionnée avec le concurrent norvégien Orkla Group pour former le Sapa Group, l’un des principaux producteurs mondiaux d’aluminium.


Scandale environnemental au Brésil
En 2011, la société norvégienne a racheté, pour près de 5 milliards de dollars, une usine d’extraction d’alumine et de bauxite à la société Vale (25 milliards de dollars de capitalisation) en Amazonie brésilienne. Ce site était d’ailleurs le plus productif au monde, avec plus de 6 millions de tonnes d’alumine et de bauxite extraits par an mais également l’un des plus polluants !

L’impact environnemental a été désastreux sur la forêt amazonienne et sa biodiversité. Outre le défrichage de milliers d’hectares de forêts, l’extraction de ces éléments est extrêmement polluante. De même, le traitement en direct à l’aide de produits chimiques a engendré une quantité énorme de déchets. Courant 2009, suite à de fortes précipitations, des milliers de plaintes ont d’ailleurs été déposées suite à la pollution de nombreuses rivières, provoquant l’un des incidents écologiques les plus importants du Brésil. Conséquence de cette affaire, la société norvégienne s’est vue retirer temporairement son permis d’exploitations. Rappelons que cette société a comme actionnaire majoritaire le ministère du commerce, de l’industrie et de la pêche norvégienne. Certes, la société contribue à hauteur de plusieurs millions d’euros par an au Fonds de soutien pour l’Amazonie, mais beaucoup y voit l’achat d’une bonne conscience et une forme de compensation des dégâts occasionnés à l’environnement.


Un titre qui peine à décoller



Graphique en données mensuelles du titre Norsk Hydro sur les dix dernières années. 


La situation boursière du groupe norvégien s’est nettement dégradée à partir de 2006:

- « A », correspond au mois de mai 2006, où la valeur a connu une première chute de son cours passant de plus de 900 couronnes norvégiennes à seulement 180 couronnes. Il s’agit en réalité d’une opération de « split d’action », c’est-à-dire une division du nominal de la valeur afin d’augmenter le nombre de parts. Le ratio était de 5 nouvelles actions pour 1 action détenue.

« B », présente une bougie mensuelle avec une mèche conséquente, correspondant à la forte volatilité du titre liée à l’annonce de la fusion entre Statoil et Norsk Hydro en décembre 2006. Cette annonce aura fait bondir le titre à 188 couronnes norvégiennes (NOK). L’entente, pour un montant de 34.7 milliards de dollars, a ainsi permis de créer le plus grand producteur mondial d’hydrocarbures en mer. Cette fusion qui devait selon le premier ministre norvégien de l’époque Jens Stoltenberg « marquer le début d’une nouvelle ère pour l’industrie pétrolière norvégienne » n’aura, graphique à l’appui, guère eu lieu.

-  « C », courant 2008, un gap baissier mensuel significatif a eu lieu, faisant passer la société de près de 240 couronnes norvégiennes à 75 NOK. Cette déconfiture du titre s’explique principalement par un scandale relatif à la politique de stock-options du groupe et à la suite de cela, l’annonce de la démission du président du conseil d’administration du conglomérat norvégien Jan Reinaas. Les opérateurs ont très logiquement fortement sanctionné le titre.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LME ALUMINIUM CASH 0.05%1999 Cours en clôture.-11.39%
LONDON BRENT OIL -0.06%72.11 Cours en différé.7.13%
NORSK HYDRO 2.51%45.8 Cours en différé.-28.34%
STOXX EUROPE 600 0.57%383.23 Cours en différé.-2.09%
WTI 0.06%65.46 Cours en différé.8.80%

Sébastien Gatel
© Zonebourse.com 2016
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
1
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur NORSK HYDRO
24/07NORSK HYDRO : les bénéfices trimestriels en baisse
CF
24/07Norsk Hydro plombé par le Brésil au 2e trimestre
AW
19/07NORSK HYDRO ASA : publication des résultats semestriels
27/06NORSK HYDRO : teste une nouvelle technologie à Karmøy
CF
11/06NORSK HYDRO : UBS passe à l'achat et relève l'objectif
CF
11/06NORSK HYDRO : soutenu par un relèvement de broker
CF
11/06NORSK HYDRO : gagne 1%, un analyste passe à l'achat
CF
08/05NORSK HYDRO : Détachement de dividende final
FA
25/04NORSK HYDRO : résultats en hausse au 1er trimestre malgré des déboires au Brésil
AW
09/04POLLUTION AU BRÉSIL : deux rapports blanchissent Norsk Hydro
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur NORSK HYDRO
Plus de recommandations
Données financières (NOK)
CA 2018 161 Mrd
EBIT 2018 10 837 M
Résultat net 2018 7 213 M
Dette 2018 6 046 M
Rendement 2018 3,92%
PER 2018 12,87
PER 2019 9,73
VE / CA 2018 0,61x
VE / CA 2019 0,57x
Capitalisation 92 443 M
Graphique NORSK HYDRO
Durée : Période :
Norsk Hydro : Graphique analyse technique Norsk Hydro | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique NORSK HYDRO
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 19
Objectif de cours Moyen 60,7  NOK
Ecart / Objectif Moyen 36%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Svein Richard Brandtzæg President & Chief Executive Officer
Dag Mejdell Chairman
Eivind Kallevik Chief Financial Officer
Jo de Vliegher Chief Information Officer
Sten Roar Martinsen Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
NORSK HYDRO-28.34%10 937
ALCOA CORPORATION-21.98%7 623
ALUMINUM CORPORATION OF CHINA LIMITED-54.88%7 353
HINDALCO INDUSTRIES-20.03%7 061
ALUMINA LIMITED13.17%5 749
EN+ GROUP PLC-64.77%3 095