Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Rémy Cointreau    RCO   FR0000130395

RÉMY COINTREAU

(RCO)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Rémy Cointreau: Résultats annuels 2019-20 (avril 2019 – mars 2020)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
04/06/2020 | 07:31

Une année 2019/20 atypique

Une profitabilité qui reste élevée

De nouveaux objectifs moyen-terme ambitieux

Regulatory News:

L’année 2019/20 fut une année atypique. Elle a conjugué les effets (i) d’une pandémie mondiale ayant fortement limité la consommation de spiritueux dans le « on-trade » ainsi que les achats dans les aéroports, (ii) des menaces de taxes à l’importation aux Etats-Unis, (iii) une certaine instabilité géopolitique mondiale (iv) les conséquences de décisions spécifiques au groupe, telles que les évolutions du réseau de distribution en Europe et le désengagement de certains contrats de distribution de Marques Partenaires.

Ainsi, à fin mars 2020, le chiffre d'affaires de Rémy Cointreau (Paris:RCO) s’élève à 1 024,8 millions d'euros, en repli de 9,0% en publié et de 11,2% en organique (à devises et périmètre constants).

Le Résultat Opérationnel Courant (ROC) s’élève, pour sa part, à 215,1 M€, en recul de 18,6% en publié et de 22,0% en organique, sur la base d’un exercice 2018/19 historiquement élevé. La marge opérationnelle courante est en repli, mais s’élève à un niveau satisfaisant de 21,0%, grâce à une progression remarquable de la marge brute (+2,8pts en organique) et des effets devises favorables (+0,4pt). La poursuite des investissements stratégiques en communication et les coûts de structures ont néanmoins pesé sur la rentabilité.

Hors éléments non-récurrents, le résultat net part du groupe s’établit à 124,2 M€, en repli publié de 26,9%.

Chiffres clés

Millions d’euros (M€)

au 31/03/20

au 31/03/19

Variation

Publié

Publié

Publiée

Organique*

Chiffre d'affaires

1 024,8

1 125,9

(9,0%)

(11,2%)

Résultat Opérationnel Courant

215,1

264,1

(18,6%)

(22,0%)

Marge opérationnelle courante

21,0%

23,5%

-2,5pts

-2,9pts

Résultat net part du groupe

113,4

159,2

(28,8%)

(31,7%)

Résultat net hors HNR

124,2

169,9

(26,9%)

(29,9%)

Marge nette HNR

12,1%

15,1%

-3,0pts

-3,2pts

BPA part du groupe (€)

2,28

3,18

(28,4%)

(31,3%)

BPA hors éléments non récurrents (€)

2,49

3,39

(26,6%)

(29,6%)

Ratio dette nette /EBITDA

1,86

1,19

+0,67pt

 

Résultat Opérationnel Courant par division

Millions d’euros (M€)

au 31/03/20

au 31/03/19

Variation

Publié

Publié

Publiée

Organique*

Maison Rémy Martin

199,5

235,6

(15,3%)

(18,2%)

Marge %

27,1%

30,4%

-3,3pts

-3,5pts

Liqueurs & Spiritueux

37,5

38,8

(3,5%)

(9,9%)

Marge %

14,3%

14,7%

-0,4pt

-1,1pts

S/total Marques du Groupe

237,0

274,4

(13,6%)

(17,0%)

Marge %

23,8%

26,4%

-2,6pts

-3,0pts

Marques Partenaires

(1,7)

4,9

-

-

Marge %

-

5,6%

-

-

Frais holding

(20,1)

(15,2)

+32,6%

+32,3%

Total

215,1

264,1

(18,6%)

(22,0%)

Marge %

21,0%

23,5%

-2,5pts

-2,9pts

La Maison Rémy Martin

Les ventes de la Maison Rémy Martin sont en recul organique de 7,5% (-5,0% en publié) sur l’année 2019/20. La Chine continentale a réalisé une nouvelle année de très forte croissance et ce, malgré un 4ème trimestre largement pénalisé par la pandémie. Les autres marchés ont connu des performances plus contrastées, en particulier le Travel Retail, les Etats-Unis (réduction des niveaux de stocks chez les détaillants) et l’Europe (évolution du réseau de distribution). En dépit d’un contexte défavorable, la stratégie de montée en gamme a continué de se traduire par des effets mix et prix positifs (+2,6%), compensant ainsi partiellement la baisse des volumes sur la période (-10,1%).

Le Résultat Opérationnel Courant s’élève à 199,5 M€, en repli publié de 15,3% et la marge opérationnelle courante s’établit à 27,1% contre 30,4% lors de l’exercice précédent. Bien que la marge brute ait progressé d’un point, les coûts de structure et l’augmentation des investissements en communication pour le lancement, à l’automne 2019, de la nouvelle campagne de la marque Rémy Martin « Team up for excellence » ont pesé sur la rentabilité.

Liqueurs & Spiritueux

La division Liqueurs & Spiritueux est en repli organique de 3,0% (-1,0 % en publié) sur l’année. Les évolutions du réseau de distribution en Europe et les conséquences de la pandémie sur l’activité en Asie Pacifique au 4ème trimestre masquent une très belle performance aux Etats Unis, portée par le succès de Cointreau, de The Botanist et du portefeuille de whiskies single-malt.

Le Résultat Opérationnel Courant s’élève à 37,5 M€, en repli publié de 3,5%, et la marge opérationnelle courante s’établit à 14,3% (-0,4pt), pénalisée par la baisse des volumes et le maintien des investissements stratégiques.

Marques Partenaires

Comme anticipé, les ventes de Marques Partenaires sont en fort repli cette année (-68,7% en organique et -68,5% en publié), avec la fin d’importants contrats de distribution en République Tchèque, en Slovaquie et aux Etats-Unis.

Par conséquent, le Résultat Opérationnel Courant est une perte de 1,7 M€, contre un gain de 4,9 M€ au 31 mars 2019.

Résultats consolidés

Le Résultat Opérationnel Courant (ROC) s’élève à 215,1 M€, en recul de 18,6% en publié et de 22,0% en organique. Celui-ci s’explique par un repli organique de 17,0% du Résultat Opérationnel Courant des Marques du Groupe, auquel s’ajoute la stratégie de désengagement des contrats de Marques Partenaires et la hausse des frais de holding. Celle-ci est essentiellement liée à des coûts relatifs aux changements d’organisation annoncés au mois de mars 2020.

Le ROC a bénéficié d’effets de change favorables sur l’année à hauteur de 9,1 M€ : le cours moyen de conversion euro-dollar s’est amélioré (1,11 contre 1,16 au 31 mars 2019) et le cours moyen d’encaissement (lié à la politique de couverture du groupe) s’est élevé à 1,16 sur la période, contre 1,18 au 31 mars 2019.

Ainsi, la marge opérationnelle courante est en repli de 2,5 points à 21,0% sur l’année (-2,9 points en organique).

Le résultat opérationnel s’élève à 195,5 M€, après inclusion d’une charge nette opérationnelle de 19,7 M€, dont 18,8 M€ au titre de la dépréciation d’une partie de la survaleur constatée lors de l’acquisition de Westland.

Le résultat financier est une charge nette de 28,0 M€ sur la période, en repli de 4,5 M€. Celui-ci s’explique par une nouvelle baisse du coût de l’endettement financier brut et par la non-récurrence de la charge de 5,2M€, liée au remboursement anticipé du prêt vendeur par le groupe EPI, enregistrée au 1er semestre 2018-19. Inversement, le résultat de change (résultats de change sur les flux futurs) s’est très légèrement détérioré de 0,7M€.

La charge d’impôt s’élève à 60,9 M€, soit un taux effectif de 36,3% (33,9% hors éléments non-récurrents), en hausse significative par rapport au taux de mars 2019 (29,0% en publié et 28,5% hors éléments non récurrents), conséquence de la répartition géographique des résultats, et en particulier de la baisse tangible des profits de la région Asie-Pacifique en fin d’exercice.

Après prise en compte du produit net de cession de 6,4 M€ des filiales de République Tchèque et Slovaquie, le résultat net part du groupe s’établit à 113,4 M€, en repli publié de 28,8%.

Hors éléments non récurrents, le résultat net part du groupe ressort à 124,2 M€, en baisse publiée de 26,9%, et la marge nette s’établit à 12,1%. Hors éléments non récurrents, le résultat net par action s’élève à 2,49€, en repli de 26,6%.

La dette nette s’établit à 450,9 M€, en hausse de 107,6 M€ par rapport à mars 2019. Ceci s’explique principalement par le recul de l’EBITDA du groupe, par la hausse des investissements industriels et des décaissements d’impôts sur la période ainsi que par le paiement intégral en numéraire du dividende relatif à l’année 2018/19.

Pour autant, le ratio bancaire « dette nette/EBITDA » se maintient à un niveau raisonnable (1,86 contre 1,19 à fin mars 2019).

Le retour sur capitaux employés (ROCE) s’établit à 16,5% au 31 mars 2020, en baisse de 5,0 points sur l’exercice. Cette évolution s’explique par la conjonction du recul de la profitabilité des Marques du Groupe et la poursuite des achats d’eau-de-vie stratégiques pesant sur les capitaux employés.

Comme annoncé le 16 avril 2020, le groupe proposera à son assemblée générale d’accorder un dividende de €1.00 par action au titre de l’année 2019/20, en baisse substantielle par rapport aux €2.65 versés l’année dernière (qui incluaient €1.00 de dividende exceptionnel). Il proposera également une option de paiement du dividende en numéraire ou en actions pour la totalité du dividende mis en distribution. Cette réduction s’inscrit dans le contexte des mesures citoyennes et responsables prises par le groupe depuis le début de la crise sanitaire actuelle.

Evènement post-clôture

Le 30 avril 2020, le groupe Rémy Cointreau a annoncé l’acquisition effective de la Maison de Cognac J.R. Brillet.

Le 19 mai 2020, la distillerie Bruichladdich a été certifiée « B Corporation »

Perspectives 2020/21 et Moyen Terme

Dans un contexte sanitaire, économique et géopolitique incertain, le groupe Rémy Cointreau reste confiant quant à sa capacité à sortir renforcé de cette crise.

Les évolutions plus favorables de la consommation de spiritueux aux Etats-Unis ces dernières semaines permettent au groupe de relever légèrement ses prévisions pour le 1er trimestre 2020/21 : il anticipe désormais un recul organique de son chiffre d’affaires d’environ 45% (contre un recul organique de l’ordre de -50% à -55% précédemment). Sur la base d’un 2ème trimestre qui s’oriente vers un repli modéré, le groupe anticipe un Résultat Opérationnel Courant en repli organique de 45% à 50% pour le 1er semestre 2020/21. Le 2ème semestre 2020/21 devrait néanmoins bénéficier d’une forte reprise portée par la Chine et les Etats-Unis.

A moyen-terme, Rémy Cointreau réitère son ambition de devenir le leader mondial des spiritueux d’exception, dont les perspectives de croissance restent attractives, en particulier dans un monde de consommation plus responsable.

Pour cela, Rémy Cointreau va poursuivre sa stratégie de valeur et sa construction d’un modèle d’entreprise dont la croissance est à la fois profitable et responsable. Le groupe se fixe ainsi des objectifs financiers et extra-financiers ambitieux : d’ici 2030, l’amélioration de la gestion de son portefeuille de marques devrait lui permettre d’atteindre une marge brute de 72% et une marge opérationnelle courante de 33%. Simultanément, le groupe déploiera son plan « Exception Durable 2025 » qui vise une agriculture raisonnée pour l’ensemble des terroirs permettant l’élaboration de ses spiritueux ainsi qu’une réduction de ses émissions carbone de 25% (scope 1 & 2, en absolu) et de 30% (scope 3, en relatif) d’ici 2025. Une première étape en vue de l’ambition « Net Zéro carbone » visée par le groupe pour 2050.

ANNEXES

Chiffre d’affaires et Résultat Opérationnel Courant par division

Millions d’euros (M€)

au 31/03/20

au 31/03/19

Variation

Publié

Organique*

Publié

Publiée

Organique*

 

A

B

C

A/C-1

B/C-1

Chiffre d’affaires

 

 

 

 

 

Maison Rémy Martin

735,5

716,6

774,4

(5,0%)

(7,5%)

Liqueurs & Spiritueux

261,9

256,4

264,4

(1,0%)

(3,0%)

S/total Marques du Groupe

997,3

973,1

1 038,8

(4,0%)

(6,3%)

Marques Partenaires

27,5

27,3

87,2

(68,5%)

(68,7%)

Total

1 024,8

1 000,3

1 125,9

(9,0%)

(11,2%)

Résultat Opérationnel Courant

 

 

 

 

Maison Rémy Martin

199,5

192,7

235,6

(15,3%)

(18,2%)

Marge %

27,1%

26,9%

30,4%

-3,3pts

-3,5pts

Liqueurs & Spiritueux

37,5

35,0

38,8

(3,5%)

(9,9%)

Marge %

14,3%

13,6%

14,7%

-0,4pt

-1,1pts

S/total Marques du Groupe

237,0

227,7

274,4

(13,6%)

(17,0%)

Marge %

23,8%

23,4%

26,4%

-2,6pts

-3,0pts

Marques Partenaires

(1,7)

(1,6)

4,9

-

-

Marge %

-

-

5,6%

-

-

Frais holding

(20,1)

(20,1)

(15,2)

+32,6%

+32,3%

Total

215,1

206,0

264,1

(18,6%)

(22,0%)

Marge %

21,0%

20,6%

23,5%

-2,5pts

-2,9pts

Compte de résultat synthétique

Millions d’euros (M€)

au 31/03/20

au 31/03/19

Variation

Publié

Organique*

Publié

Publiée

Organique*

 

A

B

C

A/C-1

B/C-1

Chiffre d'affaires (CA)

1 024,8

1 000,3

1 125,9

(9,0%)

(11,2%)

Marge brute

676,9

659,1

710,9

(4,8%)

(7,3%)

MB/CA

66,0%

65,9%

63,1%

+2,9pts

+2,8pts

Résultat Opérationnel Courant

215,1

206,0

264,1

(18,6%)

(22,0%)

ROC/CA

21,0%

20,6%

23,5%

-2,5pts

-2,9pts

Autres produits et charges opérationnels

(19,7)

(18,9)

1,7

-

-

Résultat opérationnel

195,5

187,1

265,8

(26,5%)

(29,6%)

Résultat financier

(28,0)

(27,3)

(32,5)

-

-

Impôts sur les bénéfices

(60,9)

(57,8)

(67,7)

-

-

Taux d’impôt

36,3%

36,2%

29,0%

+7,3pts

+7,2pts

Quote-part des entreprises associées/Minoritaires

0,4

0,4

(6,5)

-

-

Résultat net d’impôt des activités cédées

6,4

6,4

0,0

-

-

Résultat net part du groupe

113,4

108,7

159,2

(28,8%)

(31,7%)

Résultat net hors éléments non récurrents

124,2

119,0

169,9

(26,9%)

(29,9%)

RN (hors éléments non-récurrents) / CA

12,1%

11,9%

15,1%

-3,0pts

-3,2pts

Bénéfice Par Action -- part du groupe (en €)

2,28

2,18

3,18

(28,4%)

(31,3%)

Bénéfice Par Action -- hors éléments non récurrents (en €)

2,49

2,39

3,39

(26,6%)

(29,6%)

Réconciliation entre le résultat net et le résultat net hors éléments non-récurrents

Millions d’euros (M€)

au 31/03/20

au 31/03/19

Résultat net – part du groupe

113,4

159,2

Dépréciation d’une partie de la survaleur Westland

18,8

-

Eléments fiscaux non-récurrents

(2,5)

0,1

Résultat net d’impôt des activités cédées

(6,4)

-

Charge sur prêt vendeur (frais financiers)

-

5,2

Cession de la participation dans Diversa

-

7,0

Autres

0,9

(1,6)

Résultat net hors éléments non récurrents – part du groupe

124,2

169,9

Définitions des indicateurs alternatifs de performance

Le processus de gestion de Rémy Cointreau repose sur les indicateurs alternatifs de performance suivants, choisis pour la planification et le reporting. La direction du groupe estime que ces indicateurs fournissent des renseignements supplémentaires utiles pour les utilisateurs des états financiers pour comprendre la performance du groupe. Ces indicateurs alternatifs de performance doivent être considérés comme complémentaires de ceux figurant dans les états financiers consolidés et des mouvements qui en découlent.

Croissance organique du chiffre d’affaires et du Résultat Opérationnel Courant (ROC)

La croissance organique est calculée en excluant les impacts des variations des taux de change ainsi que des acquisitions et cessions. Cet indicateur permet de se concentrer sur la performance du groupe commune aux deux exercices, performance que le management local est plus directement en mesure d'influencer.

L’impact des taux de change est calculé en convertissant le chiffre d’affaires et le Résultat opérationnel Courant de l'exercice en cours aux taux de change moyens (ou au taux de change couvert pour le ROC) de l'exercice précédent.

Pour les acquisitions de l'exercice en cours, le chiffre d’affaires et le Résultat Opérationnel Courant de l’entité acquise sont exclus des calculs de croissance organique. Pour les acquisitions de l'exercice précédent, le chiffre d’affaires et Résultat Opérationnel Courant de l’entité acquise sont inclus dans l’exercice précédent, mais ne sont inclus dans le calcul de la croissance organique sur l’exercice en cours qu’à partir de la date anniversaire d'acquisition.

Dans le cas d’une cession d’importance significative, on utilise les données après application d’IFRS 5 (qui reclasse systématiquement les résultats de l’entité cédée en « résultat net des activités cédées ou en cours de cession » pour l’exercice en cours et l’exercice précédent).

Les indicateurs « hors éléments non-récurrents »

Les 2 indicateurs mentionnés ci-dessous correspondent à des indicateurs clés pour mesurer la performance récurrente de l’activité, en excluant les éléments significatifs qui, en raison de leur nature et de leur caractère inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à la performance courante du groupe :

  • Résultat Opérationnel Courant : le Résultat Opérationnel Courant correspond au résultat opérationnel avant autres produits et charges opérationnels non courants.
  • Résultat net part du groupe, hors éléments non-récurrents : Le résultat net courant part du Groupe correspond au résultat net part du Groupe corrigé des autres produits et charges opérationnels non courants, des effets d’impôts associés, du résultat des activités déconsolidées, cédées ou en cours de cession et de la contribution sur distribution du dividende en numéraire.

Résultat brut d’exploitation (EBITDA)

Cet agrégat, qui est notamment utilisé dans le calcul de certains ratios, est la somme du résultat opérationnel courant, de la charge d’amortissement des immobilisations incorporelles et corporelles de la période, de la charge liée aux plans d’options et assimilés et des dividendes versés pendant la période par les entreprises associées.

Dette nette

L’endettement financier net tel que défini et utilisé par le groupe correspond à la somme de la dette financière à long terme, de la dette financière à court terme et des intérêts courus, diminués de la trésorerie et équivalents de trésorerie

L’information réglementée liée à ce communiqué est disponible sur le site www.remy-cointreau.com

(*) La croissance organique est calculée à devises et périmètre constants


© Business Wire 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur RÉMY COINTREAU
28/07RÉMY COINTREAU : Détachement de dividende final (optionnel)
FA
23/07RÉMY COINTREAU : option de paiement du dividende en actions
CF
23/07 RÉMY COINTREAU : Assemblée Générale du 23 juillet 2020
BU
22/07RÉMY COINTREAU : en recul avec des propos de broker
CF
22/07REMY COINTREAU : Credit Suisse a relevé son objectif de cours
AO
22/07REMY COINTREAU : AlphaValue reste à Vendre
AO
22/07REMY COINTREAU : Deutsche Bank a relevé son objectif de cours
AO
22/07Rémy Cointreau Crédit Suisse reste à 'sous-performance'
CF
22/07REMY COINTREAU : Barclays reste à Surpondérer
AO
21/07LA VALEUR DU JOUR À PARIS REMY COINT : le plus dur est passé
AO
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur RÉMY COINTREAU
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 981 M 1 160 M -
Résultat net 2021 119 M 141 M -
Dette nette 2021 451 M 534 M -
PER 2021 59,0x
Rendement 2021 0,90%
Capitalisation 6 645 M 7 871 M -
VE / CA 2021 7,24x
VE / CA 2022 6,44x
Nbr Employés -
Flottant 42,0%
Graphique RÉMY COINTREAU
Durée : Période :
Rémy Cointreau : Graphique analyse technique Rémy Cointreau | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique RÉMY COINTREAU
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ALLEGER
Nombre d'Analystes 22
Objectif de cours Moyen 111,63 €
Dernier Cours de Cloture 133,30 €
Ecart / Objectif Haut 16,3%
Ecart / Objectif Moyen -16,3%
Ecart / Objectif Bas -35,5%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Eric Vallat Chief Executive Officer
Marc Hériard-Dubreuil Chairman
Patrick Marchand Operations Director
Luca Calogero Pietro Marotta Chief Financial Officer
Jacques-Étienne de T'Serclaes Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
RÉMY COINTREAU21.74%7 871
DIAGEO PLC-19.54%80 462
PERNOD RICARD-9.35%45 693
BROWN-FORMAN CORPORATION0.04%31 326
THAI BEVERAGE-29.78%11 570
FEVERTREE DRINKS PLC8.60%3 482