Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Matières premières  >  WTI       

PÉTROLE WTI (WTI)
Mes dernières consult.
Top consult.
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAnalyses Zonebourse

Pétrole : Les Etats-Unis franchissent un cap vers la puissance énergétique

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
12/12/2018 | 16:44

Les Etats-Unis ont franchi un cap symbolique durant la dernière semaine de novembre. Pour la première fois depuis 1991, les Etats-Unis ont exporté plus de pétrole brut et de produits pétroliers qu’ils n’en importent.

Ce nouveau statut est à mettre au crédit de l’essor fulgurant de la production américaine, entrainée par le développement rapide des « shale oil », qui atteint désormais des niveaux records au-delà de 11,5 millions de barils par jour. Les raffineries US tournent ainsi à plein régime et inondent littéralement le marché intérieur de produits pétroliers dans la mesure où l’offre des raffineries dépassent la croissance de la consommation américaines d’essence, de mazout ou encore de propane.

 
Mécaniquement, cet excès est éliminé par les exportations, d’autant plus que les Etats-Unis intensifient leurs efforts pour s’équiper de terminaux pétroliers de haute capacité (capable d’accueillir des supers tankers de type VLCC). Le pétrole américain trouve de nouveaux débouchés en Inde, en Corée du Sud ou encore à Taiwan, la destination chinoise étant momentanément suspendue en raison des différends commerciaux sino-américains.


 
Dans le même temps, la tendance est à la baisse des importations de brut, surtout provenant des pays qui fournissent du pétrole léger tel que le brut nigérian et algérien (voir ci-dessus), que les raffineurs ont remplacé par du pétrole américain. Néanmoins, les Etats-Unis demeurent toujours des importateurs nets de brut. Selon les données du mois de septembre fournies par l'EIA, les importations américaines de brut s’élevaient à 7,6 millions de barils par jour (mbj), contre des exportations de l’ordre de 2,1 mbj. Rappelons que les raffineries US ont intrinsèquement besoin de pétrole lourd, une qualité de brut non disponible en quantité sur le territoire national, pour réaliser des mélanges avec les pétroles de schistes, trop légers pour établir leur mix-produit. Ce pétrole provient principalement des sables bitumineux de l’Alberta, dont les importations ne fléchissent pas, au grand désarroi des acteurs canadiens qui traversent une crise majeure.   

 
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LONDON BRENT OIL 2.22%62.501 Cours en différé.12.93%
WTI 3.12%53.46 Cours en différé.14.91%

Jordan Dufee
© Zonebourse.com 2018
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
18/01Le pétrole aidé par l'espoir d'avancées dans les négociations sino-américaine..
AW
18/01Le pétrole termine en forte hausse à New York
RE
18/01CAC40 : franchissement convainquant des 4.815, pétrole à 62$
CF
18/01Le pétrole remonte, le marché optimiste sur les négociations sino-américaines
AW
18/01PÉTROLE : l'équilibrage du marché risque de prendre du temps (AIE)
AW
18/01Le pétrole rebondit en Asie
AW
17/01Le pétrole recule, miné par la production américaine et la guerre commerciale
AW
17/01Le pétrole termine en baisse à New York
RE
17/01Le pétrole baisse, la production américaine inquiète
AW
17/01CORR PÉTROLE : recul de la production de l'Opep en décembre
AW
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
WTI : Graphique analyse technique WTI | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreBaissièreBaissière