Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Toute l'info

Actualités : Toute l'info
 Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Covid-19 : les dividendes entre parenthèses (eToro)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
25/03/2020 | 14:25
La pandémie du coronavirus a provoqué un arrêt de l’économie sans précédent, « comparable à la grande dépression de 1929 » selon Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances. « L’industrie tourne à 25% de ses capacités, la restauration fait face à une chute de quasiment 100% de son chiffre d'affaires tandis que l’activité dans l’automobile, l’aéronautique et la construction baisse de 80 à 85% », constate Antoine Fraysse Soulier, responsable de l'analyse de marchés chez eToro.

Pour lutter contre cette crise majeure, une grande majorité des entreprises n'ont d'autre choix que de comprimer drastiquement leurs dépenses, en réduisant ou en suspendant le versement de leurs dividendes et/ou en renonçant à des programmes de rachat d'actions, très fréquents au sein des grandes entreprises.

C'est le cas par exemple d'Airbus qui a annoncé lundi la suspension de son dividende de 1,80 euro par action pour 2019, ce qui correspond à une économie de 1,4 milliard d'euros.

Les valeurs de rendements, comme les valeurs pétrolières ont elles aussi mis entre parenthèses une partie de leurs dividendes et suspendues leur rachat d'actions au titre de 2019, relève Antoine Fraysse Soulier. Il s'agit de Total et de Royal Dutch Shell qui, grâce à ces mesures, vont réduire leurs dépenses de respectivement de 2 et 5 milliards d'euros et donc préserver leur trésorerie.

Faut-il pour autant rester à l'écart de ces leaders d'industrie ? " Il est vrai que pour l'actionnaire, ne plus percevoir le revenu ‘garantie' que constitue le dividende peut l'amener à se détourner de ce type de valeurs ", note le responsable de l'analyse de marchés chez eToro, " cependant, cet arrêt est dans la plupart des cas temporaire, il est fortement probable que les dividendes soient de nouveau versés dans un futur plus ou moins lointain ".

Par conséquent, profiter du repli de 30 à 60% de certains cours de bourse pourrait s'avérer intéressant dans une optique d'investissement à long terme, conclut Antoine Fraysse Soulier.

Copyright 2020 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Toute l'info"
19:46RENAULT : ne va proposer la distribution de dividende
CF
19:39COVID-19 : Renault supprime son dividende 2019, les dirigeants réduisent leur salaire
DJ
19:32Coronavirus-424 nouveaux décès en hôpital en France, 12.210 morts au total
RE
19:32Coronavirus-le bilan total des décès en france atteint 12.210 en incluant les morts recensées dans les ehpad-dgs
RE
19:31Coronavirus-8.044 personnes sont mortes en milieu hospitalier en france depuis le début de l'épidémie-dgs
RE
19:29Coronavirus-plus de 23.200 personnes sont sorties guéries des hôpitaux en france-dgs
RE
19:28Coronavirus-le solde des patients dans les services de réanimation est pour la première négatif, de 82 patients, en france-dgs
RE
19:27Coronavirus-7.066 personnes sont hospitalisées en réanimation en france-directeur général de la santé
RE
19:27Coronavirus-30.767 personnes sont encore hospitalisées en france-directeur général de la santé
RE
19:26BNP PARIBAS : Réponse financière des banques de développement à la pandémie de Covid-19
PU
Dernières actualités "Toute l'info"