Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Exclusif : Les États-Unis ralentissent les fusions dans le secteur du pétrole et du gaz - sources

21/10/2021 | 17:35
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
FILE PHOTO: Dust blows around a crude oil pump jack and flare burning excess gas at a drill pad in the Permian Basin in Loving County

Les autorités antitrust américaines ont prolongé la procédure d'approbation d'au moins cinq fusions et acquisitions dans le secteur du pétrole et du gaz au cours des trois derniers mois, alors que l'administration du président Joe Biden examine minutieusement les transactions dans le but de lutter contre la flambée des prix de l'énergie, selon des documents réglementaires et des avocats d'affaires.

Ce ralentissement intervient dans un contexte de pression croissante sur les décideurs politiques pour qu'ils répondent à l'angoisse des consommateurs face à la montée en flèche des prix de l'essence au détail, alors que les contrats à terme sur le brut américain ont atteint des sommets pluriannuels. La Maison Blanche a appelé les producteurs de pétrole et de gaz américains pour leur demander comment ils pouvaient contribuer à faire baisser les prix, a rapporté Reuters la semaine dernière.

Cette démarche est également emblématique de la nouvelle impulsion donnée par la Federal Trade Commission (FTC) pour protéger les consommateurs, les travailleurs, l'environnement et la société en général. Sous la houlette de sa nouvelle présidente, Lina Khan, l'autorité de régulation antitrust a adopté une position ferme à l'égard d'accords allant de la technologie aux soins de santé.

Un tel examen est rare dans le secteur du pétrole et du gaz, où les accords passent généralement inaperçus des régulateurs, ont déclaré plus d'une douzaine de sources industrielles, dont des avocats et des banquiers conseillant des accords énergétiques, lors d'interviews.

Cela s'explique par le fait que ces entreprises vendent leur production à un marché mondial et que la consolidation régionale n'a pas d'impact sur les prix de l'énergie dictés par l'offre et la demande mondiales.

Maureen Ohlhausen, présidente du droit antitrust et de la concurrence chez Baker Botts LLP, qui a été présidente par intérim de la FTC de janvier 2017 à avril 2018 sous la précédente administration Trump, a qualifié cet examen de sans précédent.

"Même si les précédents commissaires démocrates de la FTC voulaient une application active, l'industrie était informée des normes, les accords étaient examinés et les choses avançaient. C'est vraiment différent", a déclaré Mme Ohlhausen.

"Je crois que le président de la FTC souhaite effectivement dissuader les fusions".

Un porte-parole de la FTC s'est refusé à tout commentaire.

La FTC soumet un plus grand nombre d'opérations à ce que l'on appelle des "deuxièmes demandes", qui visent à obtenir des informations et des documents supplémentaires, selon les conseillers en matière d'opérations et les documents déposés. Les deuxièmes demandes peuvent retarder de plusieurs mois l'autorisation réglementaire des opérations.

"Je suis au courant de deux fusions survenues au cours des deux derniers mois pour lesquelles le personnel de la FTC n'a pas jugé nécessaire d'émettre une deuxième demande, mais a été désavoué par la direction de l'entreprise", a déclaré Darren Tucker, président du département antitrust du cabinet juridique Vinson & Elkins LLP. Il a refusé de nommer les deux opérations.

Parmi les transactions proposées qui ont fait l'objet d'une deuxième demande en septembre, citons l'achat de Sinclair Oil par HollyFrontier Corp pour 2,6 milliards de dollars et la vente d'actifs de collecte et de recyclage d'huile moteur à Safety-Kleen Systems Inc par Vertex Energy Inc pour 140 millions de dollars, selon les documents déposés auprès des autorités.

Le projet d'acquisition du producteur de pétrole et de gaz EP Energy par la société de capital-investissement EnCap Investments, pour un montant de 1,5 milliard de dollars, a également fait l'objet d'une deuxième demande ces dernières semaines, selon des personnes connaissant bien le dossier.

EnCap et EP Energy n'ont pas répondu aux demandes de commentaires.

Les sources ont indiqué que d'autres transactions ont fait l'objet de deuxièmes demandes ces dernières semaines, mais ont refusé de les identifier.

Les secondes demandes impliquant des producteurs de pétrole et de gaz sont rares, et il est plus courant que la FTC examine de près les transactions impliquant des pipelines et des stations-service. L'opérateur de pipelines Energy Transfer LP a déclaré en mai avoir reçu une deuxième demande concernant son projet de rachat d'Enable Midstream Partners LP pour 7,2 milliards de dollars.

RISQUES LIÉS À LA CONCLUSION D'ACCORDS

L'

examen minutieux de la FTC menace de freiner les transactions dans le secteur pétrolier, dont le montant des fusions et acquisitions entre producteurs américains de pétrole et de gaz est déjà tombé à 18,5 milliards de dollars au troisième trimestre, contre 33,4 milliards de dollars au deuxième trimestre, selon la société d'analyse de données Enverus.


Graphic : Fusions et acquisitions entre producteurs américains de pétrole et de gaz,

La Maison Blanche a demandé publiquement à la FTC d'agir, car la réouverture des économies du monde entier à la suite de la pandémie de COVID-19 fait augmenter la consommation d'énergie. Brian Deese, directeur du Conseil économique national, a écrit en août à la présidente de la FTC, Mme Khan, pour lui demander d'enquêter sur la flambée des prix de l'énergie.

Mme Khan a répondu que la FTC examinerait de près la consolidation entre les exploitants de stations-service, mais qu'elle se pencherait également sur les transactions dans le secteur de l'énergie en général.

La Maison Blanche Biden a déjà irrité l'industrie pétrolière et gazière en faisant du changement climatique une priorité de son programme administratif. Elle a temporairement interrompu la délivrance de nouveaux baux pour le forage sur les terres fédérales et a proposé de mettre fin à certaines subventions aux combustibles fossiles. Les entreprises du secteur de l'énergie affirment que ces mesures entraîneront une hausse des coûts énergétiques.

Il n'est pas certain que la FTC cherchera à bloquer l'un des accords énergétiques qu'elle a soumis à une seconde demande.

L'autorité de régulation n'a pas contesté de fusion majeure entre producteurs de pétrole et de gaz depuis l'acquisition d'Atlantic Richfield Co par BP Plc pour 27 milliards de dollars en 2000. Elle a intenté une action en justice pour bloquer la fusion et n'a accepté de lever ses objections que lorsque BP a proposé de céder des terrains de production de pétrole en Alaska.

La proposition de Royal Dutch Shell Plc d'acquérir les actifs de ConocoPhillips dans le bassin permien pour un montant de 9,5 milliards de dollars constituera un test majeur pour la FTC. Cette acquisition a été annoncée le mois dernier, et toute seconde demande de la FTC devrait être faite dans les semaines à venir.

Shell et ConocoPhillips ont refusé tout commentaire

.


© Zonebourse avec Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BELIEVE 0.10%17.658 Cours en temps réel.0.00%
VERTEX ENERGY, INC. -4.90%4.46 Cours en différé.526.58%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
15:40Macron annonce une initiative franco-saoudienne en faveur du liban
RE
15:29Macron annonce une initiative franco-saoudienne en faveur du liban
RE
15:29Macron annonce une initiative franco-saoudienne en faveur du liban à l'issue d'un entretien avec le prince héritier mohammed ben salman
RE
14:47France-Pécresse appelle au rassemblement de la droite face à Macron et aux "marchands de peur"
RE
14:47France-evoquant marine le pen et eric zemmour, pécresse met en garde les électeurs contre "les marchands de peur" et les "diviseurs"
RE
14:46"emmanuel macron n'a qu'une seule obsession c'est plaire, moi je n'ai qu'une seule passion, c'est faire"-pécresse
RE
14:41France-"la droite républicaine est de retour", déclare valérie pécresse, qui appelle au rassemblement de son camp
RE
14:40France-valérie pécresse s'engage à "restaurer la fierté française" et à "protéger les français"
RE
14:34France-Valérie Pécresse candidate des Républicains à l'élection présidentielle
RE
14:30France-Valérie Pécresse candidate des Républicains à l'élection présidentielle
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"