Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 06H00 GMT (18/01)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
18/01/2020 | 07:00

FRANCE/RETRAITES

LES OPPOSANTS À LA RÉFORME MULTIPLIENT LES ACTIONS SURPRISE

PARIS - La contestation contre la réforme des retraites, qui est entrée vendredi dans son 44e jour, s'est envenimée avec une série d'actions "coup de poing" des opposants au projet gouvernemental, qui ont notamment fait irruption au siège de la CFDT à Paris.

Le dirigeant du syndicat réformiste, qui appelle au dialogue avec le gouvernement sur les modalités du futur système de retraites par points, a dénoncé une agression violente.

Emmanuel Macron a condamné cette intrusion "avec la plus grande fermeté". "Les violences à l'égard de syndicalistes, quels que soient d'ailleurs les confédérations syndicales, sont une honte pour notre démocratie et sont inacceptables", a déclaré le chef de l'Etat, interrogé par LCI.

L'un des participants à cette action revendiquée par la "coordination SNCF-RATP" a démenti toute violence. Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des militants pénétrer dans les locaux, dans le 19e arrondissement, et chanter notamment "On est là!", sans débordements.

Depuis que le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé la suspension de l'âge pivot à 64 ans, mesure censée ramener le régime des retraites à l'équilibre en 2027, le front syndical s'est scindé entre les réformistes de la CFDT et l'Unsa et les syndicats contestataires - CGT et FO en tête - qui réclament le retrait du projet de loi.

Face à l'essoufflement du mouvement, les opposants à la réforme s'emploient à marquer leur détermination en diversifiant leurs actions, au-delà des manifestations et grèves.

Ainsi, des militants de l'intersyndicale CGC-CGT-FSU-Sud du Louvre ont provoqué vendredi la fermeture du musée le plus fréquenté au monde pour protester contre les "orientations désastreuses" d'Emmanuel Macron.

---

LE PARQUET DEMANDE UNE PEINE D'EMPRISONNEMENT D'AU MOINS 8 ANS CONTRE PREYNAT

LYON - La procureure de la République de Lyon a requis vendredi "une peine d'emprisonnement non inférieure à huit ans" à l'encontre de Bernard Preynat, ancien prêtre accusé d'"agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans par personne ayant autorité".

Il risque une peine maximum de 10 ans de prison ainsi que 150.000 euros d'amende.

Le jugement a été mis en délibéré au 16 mars.

---

FLORENCE PARLY ATTENDUE DIMANCHE AU SAHEL AVEC TROIS MINISTRE EUROPÉENS

PARIS - La ministre française des Armées est attendue dimanche au Sahel avec ses homologues d'Estonie, Suède et Portugal, pays qui sont susceptibles d'épauler les militaires de Barkhane dans la lutte contre les groupes armés djihadistes.

"Je vais dimanche au Sahel, j'y serai accompagnée par le ministre suédois de la Défense, ainsi que par le ministre estonien de la Défense et enfin le ministre portugais", a déclaré vendredi Florence Parly sur Europe 1.

"Nous allons continuer à soutenir nos partenaires sahéliens et par ailleurs nous appelons à une internationalisation, à ce que des partenaires nous rejoignent pour aider les pays du Sahel à mener ce combat", a-t-elle ajouté.

Au ministère des Armées, on souligne que l'objectif principal du voyage est de voir comment mettre en oeuvre les conclusions du sommet de Pau, où le président français Emmanuel Macron et ses homologues des pays du G5 Sahel (Tchad, Niger, Mali, Burkina Faso et Mauritanie) ont annoncé lundi la création d'une coalition internationale.

---

LA FRANCE A DÉPLOYÉ UN SYSTÈME RADAR EN ARABIE SAOUDITE

PARIS - La France a déployé un système radar sur la côte orientale de l'Arabie saoudite, a-t-on déclaré vendredi au ministère des Armées, au lendemain de l'évocation par Emmanuel Macron d'une mesure de "réassurance" du royaume après les bombardements qui ont visé ses installations pétrolières en septembre dernier.

Paris a attribué à l'Iran les attaques impliquant des drones et des missiles balistiques qui avaient sérieusement atteint la capacité de production de l'Arabie saoudite. La France avait à l'époque promis son aide pour garantir sa sécurité.

---

TRUMP DEMANDE À KHAMENEI D'ÊTRE "TRÈS PRUDENT" DANS SES PROPOS

WASHINGTON - Le président américain Donald Trump a déclaré vendredi que le guide suprême de la Révolution iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei, devait faire preuve de prudence lorsqu'il s'exprimait, après que Khamenei a dénoncé dans la journée la "nature terroriste" des Etats-Unis.

Ali Khamenei, qui a conduit la prière du vendredi pour la première fois en huit ans, a déploré le comportement des Etats européens dans le cadre de l'accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien et s'est réjoui que l'Iran ait pu infliger un "revers" aux Etats-Unis en frappant des bases militaires irakiennes abritant des troupes américaines.

"Le soi-disant 'guide suprême' de l'Iran, qui n'a pas été tellement suprême dernièrement, avait des choses perfides à dire à propos des Etats-Unis et de l'Europe", a écrit Donald Trump sur Twitter. "Leur économie s'effondre, et leur peuple souffre. Il devrait être très prudent avec ses mots !", a-t-il ajouté.

Les tensions entre Washington et Téhéran se sont amplifiées depuis que Donald Trump a décidé en mai 2018 de retirer les Etats-Unis du Pacte d'action global commun (PAGC, ou JCPOA en anglais) et de rétablir les sanctions contre l'Iran.

Le face-à-face entre les deux pays a débouché sur des frappes militaires plus tôt ce mois-ci, l'Iran ayant tiré des missiles contre des bases irakiennes abritant des troupes américaines en représailles à l'assassinat par les Etats-Unis du général Qassem Soleimani.

---

LE CANADA VEUT QUE LES BOÎTES NOIRES DE L'AVION ABATTU EN IRAN SOIT ANALYSÉES EN FRANCE

OTTAWA - Le Premier ministre canadien a exhorté vendredi l'Iran à envoyer en France les boîtes noires de l'avion de ligne abattu par un missile peu après son décollage de Téhéran.

Au cours d'une conférence de presse à Ottawa, Justin Trudeau a jugé que la France était l'un des rares pays capables d'analyser ces enregistreurs de données et de conversations, qui, selon lui, sont fortement endommagés.

L'Iran dit avoir abattu par erreur, le 8 février, cet avion de ligne ukrainien à bord duquel se trouvaient 176 personnes, dont 57 Canadiens.

---

USA/"IMPEACHMENT"-TRUMP RENFORCE SA DÉFENSE AVEC KENNETH STARR ET ALAN DERSHOWITZ

WASHINGTON - Donald Trump a renforcé son équipe de défense pour le procès en destitution intenté contre lui au Sénat américain avec le recrutement vendredi de deux "poids lourds": l'ancien procureur indépendant Kenneth Starr, fer de lance de la procédure d'"impeachment" contre l'ancien président démocrate Bill Clinton en 1998, et le célèbre avocat Alan Dershowitz.

La défense du président des Etats-Unis sera dirigée par Pat Cipollone, conseiller juridique de la Maison blanche, et Jay Sekulow, avocat personnel de Donald Trump, a-t-on appris auprès de son équipe de juristes et d'une source.

Le procès s'est officiellement ouvert jeudi mais ne débutera vraiment que mardi au plus tôt avec les déclarations préliminaires des différentes parties.

---

PAS DE RETRAIT DE LA TAXE SUR LE NUMÉRIQUE SANS SOLUTION INTERNATIONALE, DIT BRUNO LE MAIRE

PARIS - La France ne retirera sa taxe nationale sur le numérique que lorsqu'il y aura une solution internationale, a redit vendredi le ministre français de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, appelant les Américains à faire le "dernier pas" en vue d'un accord dans les jours à venir.

S'exprimant au côté du secrétaire général de l'OCDE Angel Gurria, Bruno Le Maire a précisé qu'il rencontrerait le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, mercredi prochain à Davos lors du Forum économique mondial pour tenter d'aplanir leurs divergences.

La taxation du numérique est à l'origine de tensions commerciales entre la France et les Etats-Unis, qui menacent d'imposer des droits de douane massifs à certains produits d'importation en guise de représailles à un impôt français sur les Gafa (Google, Amazon, Facebook, Apple, entre autres).

La France dément pour sa part tout caractère discriminatoire et réfute viser les seuls géants américains du numérique.

---

UN DÉCOMPTE À LONDRES MAIS PAS DE CARILLON DE BIG BEN POUR MARQUER LE BREXIT

LONDRES - La résidence du Premier ministre Boris Johnson, au 10 Downing Street, sera illuminée et une horloge affichera un compte à rebours avant le Brexit le 31 janvier prochain pour marquer la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, a annoncé vendredi le gouvernement britannique.

Boris Johnson avait proposé une souscription publique pour financer une remise en service provisoire de Big Ben afin de faire résonner le carillon de la tour horloge, mais le gouvernement a déclaré que les autorités parlementaires estimaient ne pas être en mesure d'accepter de tels fonds.

---

BOEING CONFRONTÉ À UN NOUVEAU PROBLÈME DE LOGICIEL SUR LE 737 MAX

WASHINGTON - Boeing a annoncé vendredi avoir découvert un nouveau problème de logiciel sur son 737 MAX, dont la remise en service pourrait ainsi être encore retardée.

Ce problème a été découvert le week-end dernier lors d'un examen technique pratiqué dans l'Iowa sur la version mise à jour de l'appareil, interdit de vol dans le monde entier depuis mars 2019 à la suite de deux catastrophes aériennes en l'espace de cinq mois ayant fait au total 346 morts.

Il porte sur une fonction permettant de vérifier le bon fonctionnement de certains systèmes de surveillance, ont dit des responsables de l'avionneur américain.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALPHABET INC. -2.18%1092.7 Cours en différé.-18.42%
APPLE INC. -1.44%241.41 Cours en différé.-17.79%
BOEING COMPANY (THE) 1.01%124.52 Cours en différé.-61.78%
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) -0.07%0.88349 Cours en différé.4.23%
FACEBOOK -2.53%154.18 Cours en différé.-24.88%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
05/04Coronavirus-La Reine d'Angleterre invoque l'esprit de la dernière guerre
RE
05/04Coronavirus/GB-Boris Johnson admis à l'hôpital pour des tests
RE
05/04Madrid et des commissaires de l'UE prônent des instruments communs de dette
RE
05/04Coronavirus-Plus d'un million de cas et 65.000 morts au monde
RE
05/04Coronavirus-Le nombre de décès baisse à nouveau en France, la tension s'allège dans les hôpitaux
RE
05/04Coronavirus-Les Français appelés à ne pas céder à la tentation du soleil
RE
05/04Coronavirus-La République tchèque va soigner six patients français
RE
05/04Coronavirus-2.189 décès deces en ephpad depuis le 1er mars, soit un nombre total de deces lié au covid-19 de 8.078-dgs
RE
05/04Coronavirus-Le nombre de décès baisse à nouveau en France, la tension s'allège dans les hôpitaux
RE
05/04Coronavirus-depuis samedi, 357 décès ont été enregistrés en milieu hospitalier, depuis le 1er mars, 5.889 décès dans les établissements de santé-dgs
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"