Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

L'Ethisphere Institute annonce les 135 entreprises reconnues comme Sociétés les plus éthiques au monde

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
12/02/2018 | 12:01

Pour la 12e année consécutive, les lauréats étendent leur impact positif sur la société mondiale et déclarent de meilleurs résultats opérationnels

L’Ethisphere Institute, leader mondial de la définition et de la promotion des normes de pratiques commerciales éthiques, a annoncé aujourd’hui les 135 entreprises réparties dans 23 pays et 57 secteurs, qui figurent dans le Palmarès 2018 des Sociétés les plus éthiques au monde (World’s Most Ethical Companies®).

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : http://www.businesswire.com/news/home/20180212005118/fr/

Depuis 2007, Ethisphere honore les entreprises qui assument leur rôle essentiel pour engager et promouvoir un changement positif dans le monde des affaires et les sociétés du monde entier. Dans la mesure du possible, elles s’efforcent de maximiser leur impact. En 2017, nous avons constaté partout dans le monde, un profond changement de discours, et, dans le contexte de ces perturbations, nous avons également vu des entreprises internationales devenir les porte-parole de la société pour faire progresser la condition humaine.

Le leadership fondé sur des valeurs a pris la première place dans la stratégie commerciale, et des entreprises ont de plus en plus défini leurs objectifs en termes généraux et centrés sur la communauté. Diversité et inclusion, investissement et engagement à long terme, ainsi qu’utilisation constructive de la voix d’une entreprise sont à présent les principes que veulent promouvoir les actionnaires et que récompensent les investisseurs.

Le Palmarès 2018 des Sociétés les plus éthiques du monde a saisi cette opportunité avec empressement. Des données records sur le soutien communautaire et des moyens novateurs de mobiliser et d’inspirer les employés, les clients et les actionnaires caractérisent les lauréats de cette année.

« Au cours des 12 dernières années, nous avons constaté à maintes reprises que les entreprises qui mettent l’accent sur la transparence et l’authenticité sont récompensées par la confiance que leur accordent leurs employés, clients et investisseurs. En dépit des manchettes de journaux négatives qui parfois font sensation, les entreprises qui soutiennent la primauté du droit et opèrent avec décence et fair-play partout dans le monde réussiront toujours dans le long terme », a expliqué Timothy Erblich, le PDG d’ Ethisphere . « Félicitations à tous les lauréats de 2018. »

La conviction d’Ethisphere selon laquelle valeur financière et éthique sont inexorablement liées a été corroborée par une longue analyse comparant les fluctuations des actions des lauréats cotés en bourse, et l’indice US des titres à forte capitalisation. La recherche a révélé que les sociétés cotées, les plus éthiques du monde ont devancé le secteur des titres à forte capitalisation, de 10,72 % sur cinq ans, et de 4,88 % sur trois ans. Ethisphere appelle cela le bonus éthique.

« Nous sommes honorés de figurer parmi les Sociétés les plus éthiques au monde pour la cinquième année consécutive », a déclaré Michael Dell, chef de la direction et PDG de Dell Technologies. « L’éthique et l’intégrité comptent chez Dell. Nous déployons beaucoup d’efforts pour gagner la confiance de nos clients, améliorer nos communautés et respecter une prise de décision saine et éthique qui inspire les membres de notre équipe. Tout cela parce que chez Dell, la façon dont nous travaillons est tout aussi importante que les résultats que nous obtenons. »

« Le commerce responsable est un élément fondamental de la culture et de la manière d’opérer de Volvo Cars, et nous en faisons continuellement la promotion aussi bien en interne qu’avec nos partenaires commerciaux », a ajouté Håkan Samuelsson, chef de la direction et PDG de Volvo Cars. « Une approche éthique des affaires est non seulement la bonne chose à faire, mais apporte également une valeur financière et aide à attirer et retenir les meilleurs talents. Nous sommes fiers d’avoir été reconnus comme l’une des Sociétés les plus éthiques au monde, pour la deuxième année consécutive. »

« L’intégrité ne se limite pas au respect de la loi, des règles et des procédures. L’intégrité va au-delà, car elle fait partie de la culture. L’éthique est bonne pour les affaires, car elle renforce le moral, améliore l’efficacité et soutient l’atout le plus important pour n’importe quel marché : la confiance », a renchéri Daniel Servitje, PDG de Grupo Bimbo.

« Chez Microsoft, la confiance et l’intégrité sont au cœur de nos valeurs et essentielles à notre succès. Nous trouvons passionnant de mettre en œuvre la puissance de la technologie pour améliorer notre monde, et cela commence par l’adoption en affaires d’une pratique qui crée et maintient la confiance avec nos clients », a souligné Brad Smith, le président de Microsoft. « Microsoft est honorée d’être une fois de plus sélectionnée par Ethisphere parmi les Sociétés les plus éthiques du monde, car c’est le reflet de notre passion pour la création d’un impact durable sur le monde qui nous entoure. »

Soirée de gala festive

La présidente et directrice générale de PepsiCo, Indra Nooyi, prononcera le discours d’ouverture du Gala 2018 honorant les Sociétés les plus éthiques au monde, le 13 mars, au Cipriani 42nd Street®. Mme Nooyi, PDG depuis 2006, est l’architecte en chef de Donner un sens à la performance, l’engagement de PepsiCo à faire ce qui est bien pour l’entreprise tout en répondant aux besoins du monde. Pour en savoir plus, ou pour vous inscrire au Gala, veuillez cliquer ici.

Méthodologie

L’évaluation des Sociétés les plus éthiques au monde est basée sur le cadre Ethics Quotient® (EQ) de l’Ethisphere Institute, qui offre un outil quantitatif pour évaluer de manière objective, cohérente et normalisée la performance d’une entreprise. Les informations collectées fournissent un échantillonnage complet des critères définitifs de compétences fondamentales, plutôt que de prendre en compte tous les aspects de gouvernance d’entreprise, de risque, de durabilité, de conformité et d’éthique.

Les points sont attribués dans cinq catégories principales : programme d’éthique et de conformité (35 %), citoyenneté et responsabilité corporative (20 %), culture promouvant l’éthique (20 %), gouvernance (15 %) et leadership, innovation et réputation (10 %). Toutes les entreprises participant au processus d’évaluation reçoivent leurs notes, ce qui leur fournit de précieux éclairages pour se comparer aux organisations exemplaires.

À propos d’Ethisphere

L’Ethisphere Institute® est le leader mondial de la définition et de la promotion des normes de pratiques d’entreprise éthiques, qui alimentent le caractère corporatif, la confiance du marché et le succès commercial. Chez Ethisphere, nous possédons une expertise approfondie pour mesurer et définir des normes éthiques de base grâce aux directives axées sur des données que nous fournit notre Ethics Quotient®. En collaboration avec les plus grandes entreprises internationales, nous optimisons leur capital culturel en appliquant des critères d’évaluation culturelle fondés sur nos 8 Piliers de culture éthique. Ethisphere honore les réalisations exceptionnelles à travers son programme de Reconnaissance des Sociétés les plus éthiques au monde. Ethisphere réunit une communauté d’experts du secteur à travers l’Alliance pour le leadership en éthique des affaires (Business Ethics Leadership Alliance, BELA). Pour en savoir plus sur Ethisphere, consultez le site http://ethisphere.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


© Business Wire 2018
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
13:00"GILETS JAUNES" : mobilisation dans le calme à Paris, tensions à Nice
AW
12:45Le patron d'Apple, Tim Cook, appelle la Chine à continuer d'ouvrir son économie
AW
10:32Une nouvelle présidente pour la Fédération des coopératives Migros
AW
10:22Journée-test pour l'exécutif face aux "gilets jaunes"
AW
06:46RUPTURE D'UN BARRAGE AU BRÉSIL : deux mois après, "on ne peut pas appeler ça de
AW
05:13BRÉSIL : alerte face au risque de rupture d'un nouveau barrage minier
AW
02:06Les enquêteurs veulent savoir si Boeing a trompé les régulateurs américains
AW
01:31PROCÈS ROUNDUP : les "Monsanto Papers" dévastateurs pour la défense
AW
22/03LE BELIER : Mars 2019 - Lettre aux actionnaires nr 46
PU
22/03Pinterest dévoile son projet d'introduction en Bourse
AW
Dernières actualités "Sociétés"
Publicité