Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie & Forex

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

L'Europe se reprend mais le secteur automobile pèse sur le Dax

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
15/02/2019 | 11:13
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN ORDRE DISPERSÉ

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en ordre dispersé vendredi matin, les investisseurs revenant prudemment sur les actifs risqués après une double déception sur les ventes au détail aux Etats-Unis tandis que le ralentissement de l'inflation en Chine et l'incertitude sur le commerce international pèsent sur le secteur automobile et le Dax allemand.

Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,57% à 5.091,52 points vers 09h50 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,15%, pénalisé par la baisse des valeurs automobiles et à Londres, le FTSE prend 0,07%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,3%, le FTSEurofirst 300 de 0,18% et le Stoxx 600 de 0,23%.

La prudence domine concernant l'issue des négociations sino-américaines sur le commerce; le président chinois, Xi Jinping, a rencontré la délégation de négociateurs américains dépêchée à Pékin pour trouver une issue au conflit commercial qui oppose les Etats-Unis à la Chine.

Selon plusieurs sources proches des discussions en cours à Pékin, la Chine s'est engagée à mettre fin à certaines de ses subventions à l'industrie, considérées comme une distorsion de concurrence, mais n'a pas précisé les moyens qu'elle entend mettre en oeuvre pour y parvenir.

Les deux délégations s'emploient à trouver un "protocole d'accord" d'ici à vendredi soir afin d'éviter de nouveaux droits de douane américain sur plus de 200 milliards de dollars de produits chinois importés, d'après le Financial Times.

Les marchés restent par ailleurs sous le coup de l'annonce jeudi de la plus forte baisse des ventes au détail en décembre aux Etats-Unis depuis plus de neuf ans (-1,2%), qui paraît confirmer un net ralentissement de l'économie fin 2018 et justifier la prudence de la Réserve fédérale dans la conduite de sa politique monétaire.

VALEURS

L'indice Stoxx européen du secteur de l'automobile signe la plus mauvaise performance sectorielle avec un repli de 0,84%, en raison des interrogations sur la croissance économique chinoise après l'annonce du ralentissement des prix à la production, qui ont enregistré en janvier leur plus faible progression en rythme annuel depuis septembre 2016.

Le secteur n'est pas aidé par la publication de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) qui a enregistré une baisse des immatriculations en janvier, pour le cinquième mois consécutif.

A Paris, Faurecia, Renault et Peugeot perdent entre 0,42% et 2,53%. Volkswagen cède 0,78% et Continental 1,12% à la Bourse de Francfort.

La plus forte baisse du Stoxx revient à Eutelsat qui chute de 7,87%, le groupe de satellites de communication ayant annoncé un recul de ses résultats au cours du second semestre.

Les groupes Vivendi et TF1 se distinguent à la hausse, prenant respectivement 6,20% et 4,55%, en réaction à de solides résultats annuels.

Bolloré, le principal actionnaire de Vivendi, en profite (+4,78%) tout comme le secteur des médias qui signe la plus forte hausse en Europe à 0,77%.

Le spécialiste allemand des petites annonces en lignes Scout24 bondit en tête du Stoxx (+12,39%) après avoir reçu une offre d'achat améliorée de 5,7 milliards d'euros, dette comprise, des groupes de capital-investissement Hellman & Friedman et Blackstone.

EN ASIE

Les Bourses asiatiques ont souffert du regain d'aversion pour le risque après l'annonce de la baisse inattendue des ventes au détail aux Etats-Unis et avec les incertitudes quant aux négociations sur le commerce.

L'indice Nikkei à Tokyo a reculé de 1,13%.

Les marchés chinois ont par ailleurs été affectées par les prix à la production inférieurs aux attentes: le CSI 300 des grandes capitalisations a perdu 1,86% et l'indice composite de Shanghai a cédé 1,37%.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini sur une note irrégulière jeudi, tiraillée entre l'annonce inattendue de la chute des ventes au détail aux Etats-Unis en décembre et les espoirs de progrès dans les négociations commerciales sino-américaines.

L'indice Dow Jones a cédé 0,41% et le S&P-500 a perdu 0,27%. Le Nasdaq Composite, qui avait lui aussi débuté la séance en baisse, a finalement grignoté 0,09% à 7.426,96.

Le compartiment de la distribution a cédé 0,63% en réaction aux ventes au détail et celui de la finance a reculé de 1,16%.

De loin la plus forte baisse du Dow, Coca-Cola a chuté de 8,44% après une prévision de bénéfice annuel bien inférieure aux attentes.

TAUX

Les variations sont limitées sur le marché obligataire où le 10 ans américain recule modestement autour de 2,65% et le rendement du Bund à 10 ans est quasi stable à 0,103%.

En revanche, les variations sont un peu plus animées sur le marché espagnol où le rendement des emprunts d'Etat à 10 ans monte autour de 1,26%, après un pic d'une semaine à 1,269%, en réaction à l'annonce d'élections législatives anticipées le 28 avril.

CHANGES

L'"indice dollar", en hausse de 0,12%, reprend le terrain perdu jeudi après la publication des chiffres des ventes au détail aux Etats-Unis.

L'euro retombe sous 1,128 après un pic au-dessus de 1,13 en Asie.

De son coté, la livre sterling a brièvement effacé ses pertes face au dollar et accentué ses gains face à l'euro après l'annonce d'un net rebond des ventes au détail britanniques en janvier.

PÉTROLE

Le Brent se stabilise après un pic de trois mois à 65,10 dollars et le baril de brut léger américain revient à 54,40 dollars après avoir bénéficié d'une réduction de la production de l'Opep et de la fermeture partielle d'un important gisement pétrolier offshore en Arabie saoudite.

(Édité par Marc Angrand)

par Laetitia Volga

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BOLLORÉ SE 1.36%3.132 Cours en temps réel.-20.57%
CAC 40 0.05%4795.27 Cours en temps réel.-16.73%
DAX 0.76%12632.18 Cours en différé.-5.33%
DJ INDUSTRIAL -1.84%27147.7 Cours en différé.-4.87%
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) -0.22%0.9157 Cours en différé.8.33%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) -0.14%1.17409 Cours en différé.5.65%
EURO STOXX 50 0.46%3173.82 Cours en différé.-12.32%
EUTELSAT COMMUNICATIONS -0.70%8.49 Cours en temps réel.-40.99%
FAURECIA SE 1.33%34.22 Cours en temps réel.-29.69%
NASDAQ 100 0.40%10980.219627 Cours en différé.25.24%
NASDAQ COMP. -0.13%10778.79817 Cours en différé.20.29%
NIKKEI 225 0.18%23360.3 Cours en temps réel.-1.25%
PEUGEOT SA 0.92%14.865 Cours en temps réel.-30.85%
RENAULT 1.01%21.1 Cours en temps réel.-50.50%
S&P 500 -1.16%3281.06 Cours en différé.2.75%
SAUDI ARABIAN OIL COMPANY 0.00%36.95 Cours en clôture.4.82%
SCOUT24 AG 1.54%75.7 Cours en différé.26.46%
SHANGHAI A INDEX -1.29%3431.646 Cours en temps réel.8.77%
SHANGHAI STOCK EXCHANGE B SHARES INDEX -0.98%248.8765 Cours en temps réel.-2.14%
STOXX EUROPE 600 0.49%358.45 Cours en différé.-11.32%
TF1 -1.43%5.155 Cours en temps réel.-29.32%
VIVENDI SE 1.72%23.61 Cours en temps réel.-10.11%
VOLKSWAGEN AG 0.81%134.58 Cours en différé.-24.19%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
10:55LA MINUTE MACRO : Liban, inflation et dollar
10:45Exclusif-La Chine développe un programme de travail de masse au Tibet
RE
10:26Allemagne-L'institut Ifo prédit une récession moins forte que prévu en 2020
RE
09:26Principales informations de la matinée
AW
09:20Chine-Un détracteur de Xi Jinping condamné à 18 ans de prison pour corruption
RE
09:01Safran gagne 2.05% après que barclays a relevé sa recommandation à "surpondérer"
RE
09:00Bourse - kingfisher gagne 2,04% après ses résultats semestriels
RE
07:56Suez est en avance sur son plan de cessions, pense atteindre €4 mds durant la première moitié de 2021-directeur financier
RE
07:47Suez-la hausse de l'ebitda et les dividendes permettront d'apporter 12 à 13 euros de valeur supplémentaire aux actionnaires d'ici 2022-directeur financier
RE
07:45Suez vise un chiffre d’affaires supérieur à 16 milliards d'euros en 2021 et à 17 milliards en 2022
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"