Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

L'Europe termine en baisse, les incertitudes planent toujours

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
18/10/2018 | 19:19
LES BOURSES EN EUROPE FINISSENT EN BAISSE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse jeudi dans le sillage de Wall Street, pénalisées par les craintes concernant le budget italien et les hausses de taux aux Etats-Unis au lendemain des "minutes" de la Réserve fédérale.

À Paris, le CAC 40 a terminé en repli de 0,55% à 5.116,79 points. Le Footsie britannique a cédé 0,39% et le Dax allemand 1,07%.

L'indice EuroStoxx 50 a perdu 0,97%, le FTSEurofirst 300 0,51% et le Stoxx 600 0,51% également.

Le compte rendu de la réunion de politique monétaire de septembre de la Réserve fédérale, publié mercredi, a montré que les membres du Federal Open Market Committee (FOMC) avaient décidé à l'unanimité de relever les taux d'un quart de point le mois dernier et qu'ils étaient très majoritairement favorables à la poursuite de la remontée progressive des taux, au risque de susciter de nouvelles critiques du président américain, Donald Trump.

"La dernière chose que veulent les marchés émergents, la courbe des rendements américains ou le marché actions américain est un rappel d'une poursuite de la hausse des taux aux Etats-Unis", commentent les analystes de Rabobank.

A cela, s'ajoute des craintes sur le budget italien après une information selon laquelle le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Pierre Moscovici, remettra au ministre italien de l'Economie Giovanni Tria, ce jeudi à Rome, une lettre recensant les inquiétudes de l'exécutif bruxellois sur le projet de budget pour 2019.

Cette deuxième lettre pourrait préluder à un rejet du projet de budget par l'exécutif européen, qui dispose de deux semaines pour l'accepter, demander des ajustements ou le refuser, ce qui serait une première depuis la mise en place de la nouvelle procédure en 2013.

La Bourse de Milan a perdu 1,89% à 19.087,53 points, un plus bas de plus d'un an et demi.

AUX VALEURS

Les résultats trimestriels ont influencé la tendance boursière en Europe avec les résultats du distributeur Carrefour qui a bondi de 9,34%, en tête du CAC 40, après l'annonce d'une amélioration de ses performances au troisième trimestre.

Publicis a gagné 3,75% après l'annonce d'un rebond de la croissance de ses revenus trimestriels.

L'équipementier télécoms suédois Ericsson a pris 6,18% après un bénéfice d'exploitation nettement supérieur aux attentes.

En baisse, le secteur technologique a perdu 2,1% et celui de la construction a reculé de 1,83%, entraîné par la baisse de HeidelbergCement (-8,59%), deuxième cimentier mondial, qui a réduit sa prévision de bénéfice annuel.

Le secteur bancaire a été lésé (-1,69%) par une décision du Tribunal suprême espagnol qui oblige les banques, et non leurs clients, à s'acquitter des droits de timbre sur les prêts immobiliers, une décision qui pourrait coûter des milliards d'euros aux établissements de crédit.

Les deux plus grandes banques du pays BBVA et Santander ont perdu respectivement 2,7% et 2,05%. Bankia, Banco Sabadell et Caixabank ont lâché entre 4,5% et 6,7%.

À WALL STREET

A l'heure de la clôture en Europe, les trois grands indices américains sont dans le rouge: l'indice Dow Jones recule de 1,24% et le S&P 500, plus large, de 1,24%. Le Nasdaq Composite perd 1,88%.

CHANGES

Le dollar évolue en légère hausse face à un panier de devises de référence en réaction aux "minutes" de la Fed qui plaident pour la poursuite d'un resserrement monétaire.

Dans le même temps, l'euro abandonne 0,1% sous 1,15 dollar.

De son côté, la livre sterling a cédé du terrain face au dollar et à l'euro, fragilisée par l'annonce d'une baisse plus forte que prévu des ventes au détail en septembre et les débats sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Dans ce dossier pourtant, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker s'est dit convaincu qu'un accord serait trouvé entre Londres et Bruxelles. Theresa May, la Première ministre britannique, avait déclaré plus tôt dans la journée être prête à discuter d'une extension de la période de transition devant intervenir après le Brexit mais en ajoutant qu'elle ne prévoit pas de l'utiliser.

TAUX

Le rendement des emprunts d'Etat américains à dix ans est stable à 3,173%, après un plus haut depuis le 10 octobre à 3,2170%, soutenu par les perspectives de poursuite de resserrement monétaire aux Etats-Unis.

Le taux italien à 10 ans a grimpé à un pic de plus d'une semaine, à 3,704%, ce qui a favorisé un mouvement de repli vers le Bund allemand à 10 ans, la référence européenne. Le 10 ans allemand est tombé à un plus bas de deux semaines à 0,412%.

L'écart de rendement ("spread") à dix ans entre les titres italiens et allemands s'est creusé pour atteindre les 317 points de base.

PÉTROLE

Les cours pétroliers continuent de reculer après l'annonce mercredi d'une hausse plus forte que prévu des stocks américains de brut la semaine dernière, selon l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA). Le brut léger américain perd 0,82%, sous les 70 dollars, et le Brent cède 0,66% sous les 80 dollars le baril, après un creux de quatre semaines à 78,69.

À SUIVRE VENDREDI

Les investisseurs seront attentifs vendredi à la publication de la production industrielle, des ventes au détail et des investissements en Chine en septembre. Les données du mois d'août avaient montré des signes de ralentissement de l'économie chinoise dans un contexte de tensions commerciales avec les Etats-Unis. Du coté des publications, les résultats trimestriels de Rémy Cointreau, Volvo et Procter & Gamble seront à suivre.

(Édité par Véronique Tison)

par Laetitia Volga

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BANCO BILBAO VIZCAYA ARGENTARIA, S.A. -1.15%5.168 Cours en clôture.3.71%
BANCO DE SABADELL, S.A. 1.60%0.8758 Cours en clôture.-15.79%
BANCO SANTANDER, S.A. -1.44%3.896 Cours en clôture.4.45%
BANKIA, S.A. 0.15%1.7145 Cours en clôture.-9.88%
CAC 40 0.33%6077.46 Cours en temps réel.1.53%
CAIXABANK, S.A. -2.88%2.73 Cours en clôture.-2.43%
CARREFOUR -1.32%16.105 Cours en temps réel.9.16%
DAX 0.31%13722.59 Cours en différé.3.26%
DJ INDUSTRIAL -0.56%29232.19 Cours en différé.3.01%
ERICSSON AB 0.21%87.84 Cours en différé.8.14%
EURO STOXX 50 0.30%3847.89 Cours en différé.2.56%
HEIDELBERGCEMENT AG 0.33%61.74 Cours en différé.-5.30%
NASDAQ 100 0.06%9629.802428 Cours en différé.10.20%
NASDAQ COMP. 0.02%9732.743207 Cours en différé.8.45%
PROCTER & GAMBLE COMPANY -1.01%124.87 Cours en différé.-0.02%
PUBLICIS GROUPE 0.34%41.25 Cours en temps réel.1.83%
RÉMY COINTREAU 0.30%101.2 Cours en temps réel.-8.04%
S&P 500 -0.29%3370.29 Cours en différé.4.32%
SMI 0.30%11183.62 Cours en différé.4.82%
STOXX EUROPE 600 0.34%431.85 Cours en différé.3.53%
VOLVO 0.26%172.95 Cours en différé.10.48%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
09:04BOURSE DE PARIS : Apple, comme une lettre à la poste
08:54Les valeurs à suivre aujourd'hui à Paris Mercredi 19 février 2020
AO
08:46Bourse Zurich: le SMI attendu en hausse à l'ouverture
AW
08:35CAC 40 : une note favorable en préouverture
CF
08:32BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
08:22Tokyo rebondit à la clôture
AW
07:53EN DIRECT DES MARCHES : EDF, Renault, Sanofi, Atos, Worldline, Tesla, Boeing...
07:26Point marchés-Hausse en vue en Europe, les marchés résistent au coronavirus (actualisé)
RE
07:22Nikkei 225 : A Tokyo, le Nikkei finit en hausse de 0,9%
RE
07:03BOURSE DE TOKYO : A Tokyo, le Nikkei finit en hausse de 0,9%
RE
Dernières actualités "Marchés"