Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Le dollar stable, la livre monte après l'annonce de Boris Johnson

07/07/2022 | 12:06

Londres (awp/afp) - Le dollar se stabilisait jeudi après avoir atteint un nouveau plus haut en deux décennies face à l'euro la veille, tandis que la livre britannique montait après l'annonce de la démission du Premier ministre Boris Johnson.

Vers 09H10 GMT (11H10 à Berne), le dollar cédait 0,04% face à l'euro, à 1,0186 dollar, après avoir atteint la veille 1,0162 dollar, un niveau plus vu depuis fin 2002.

Le dollar, qui s'envole de 11,6% depuis le début de l'année face à l'euro, profite de la perspective d'une politique monétaire plus stricte aux Etats-Unis.

Dans les minutes de sa dernière réunion publiées mercredi soir, le comité monétaire de la Réserve fédérale (Fed) déplore "que les pressions inflationnistes n'aient pas encore montré de signes de ralentissement".

"Il est clair que les membres du comité restent focalisés sur la lutte contre l'inflation, même si le prix à payer est un brusque ralentissement de l'économie", interprète Jeffrey Halley, analyste chez Oanda.

Vendredi, les investisseurs prendront connaissance des données sur l'emploi américain, indicateur très suivi de la santé de l'économie.

La Banque centrale européenne (BCE) publiera ses propres minutes jeudi. L'institut monétaire européen doit faire face au choc provoqué par la guerre en Ukraine et la perturbation des approvisionnements en gaz russe qui en découlent.

La livre britannique, quant à elle, prenait 0,34% face au billet vert à 1,1966 dollar et 0,29% face à l'euro à 85,12 pence.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson va s'adresser jeudi au pays et, selon la BBC, présenter sa démission de chef du parti conservateur, au troisième jour d'une crise politique sans précédent.

Mais "les marchés ne sont pas perturbés outre mesure par les manigances politiques, car il n'y a pas de risque majeur pour les actifs liés au Royaume-Uni", estime Neil Wilson, analyste chez Markets.com.

"La porte vers une politique budgétaire moins stricte a peut-être été entrouverte" avec de probables promesses de baisses des impôts par les candidats au poste de Premier ministre, relève Paul Dales, analyste chez Capital Economics, "mais cela signifie simplement que la Banque d'Angleterre devra relever ses taux plus rapidement".

        Cours de    Cours de 
        jeudi       mercredi
 
----------------------------------

        09H10 GMT   21H00 GMT

EUR/USD 1,0186      1,0182

EUR/JPY 138,71      138,41

EUR/CHF 0,9803      0,9886

EUR/GBP 0,8512      0,8537

USD/JPY 136,18      135,95

USD/CHF 0,9723      0,9710

GBP/USD 1,1966      1,1926

afp/rq


© AWP 2022
Dernières actualités "Economie & Forex"
09:26ANALYSE : L'action s'essouffle à l'ONU pour isoler la Russie près de six mois après le début de la guerre en Ukraine.
ZR
09:25Les valeurs financières soulèvent les bourses européennes ; les données flash du PIB sont au centre de l'attention.
ZR
09:24ROYAUME-UNI : l'inflation bondit à 10,1% en juillet
AW
09:18Sibanye s'attend à une forte baisse de ses bénéfices après une grève et des inondations qui ont affecté sa production.
ZR
09:18Sanofi creuse ses pertes, le titre perd 3,25%, la plus fo…
RE
09:04Glaxosmithkline perd 0,9%, l'entreprise a annoncé que le…
RE
09:03Uniper perd 3,23% après avoir publié une perte nette sem…
RE
09:02La constitution tunisienne donnant au président des pouvoirs plus larges entre en vigueur
ZR
09:00Sanofi perd 1,14% après l'annonce de l'arrêt du développ…
RE
09:00Le rand sud-africain se raffermit avant les ventes au détail locales, les minutes de la Fed
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"