Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Orano repasse dans le vert et renoue avec la croissance en 2019

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
28/02/2020 | 08:55

Paris (awp/afp) - Le groupe nucléaire français Orano a renoué avec la croissance et est repassé nettement dans le vert l'an dernier. L'entreprise se se montre optimiste pour 2020 dans un contexte plus favorable.

Orano a enregistré un bénéfice net de 408 millions d'euros en 209, contre une perte de 544 millions en 2018, grâce en particulier au rendement élevé des actifs dédiés aux fonds de démantèlement, dans un contexte de bonne tenue des marchés financiers, selon un communiqué. Le résultat opérationnel a, lui, reculé de 9% à 468 millions d'euros à cause des activités Aval (recyclage, logistique, démantèlement, services...), pénalisées en particulier par une base de comparaison défavorable.

Le chiffre d'affaires est en hausse de 4,5% à 3,787 milliards d'euros. C'est mieux que les prévisions de l'entreprise (stabilisation ou une "légère croissance"). Cette croissance est tirée par "la bonne dynamique des activités Mines et Amont", explique Orano.

Le groupe, issu de la restructuration de l'ex-Areva, est spécialisé dans le cycle du combustible nucléaire: mines, enrichissement de l'uranium, recyclage des combustibles usés mais aussi logistique, démantèlement et ingénierie.

"Le groupe a réalisé une très bonne performance en 2019 avec des résultats solides", a salué le directeur général, Philippe Knoche, lors d'une conférence téléphonique. Il a évoqué "un contexte de marché qui montre des signes de stabilisation, avec les prix de l'uranium, et d'amélioration, avec les prix de la conversion et de l'enrichissement". Pour 2020, Orano se montre optimiste, tablant sur une "poursuite de la croissance du chiffre d'affaires".

Ces prévisions ne tiennent pas compte du possible contrat géant pour une usine de traitement de combustibles nucléaires usagés en Chine, qui est toujours en négociation. Lors d'une visite du président français Emmanuel Macron à Pékin en novembre dernier, la France et la Chine avaient appelé à la signature "d'ici le 31 janvier 2020" d'un accord final concernant ce contrat, mais cette finalisation ne s'était pas matérialisée.

"On continue de négocier", a indiqué Philippe Knoche, sans donner de nouvel horizon. "Nous sommes dans la négociation du prix et nous la reprenons en ce moment à la suite des épisodes de coronavirus", a-t-il expliqué. Au sujet de cette épidémie, "à ce stade notre production n'est pas affectée", a précisé M. Knoche.

afp/vj

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
GOLD 0.31%1799.508 Cours en différé.17.71%
SILVER 0.60%18.3831 Cours en différé.2.63%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
10:43AIRBUS : Crédit Suisse abaisse son objectif de cours
CF
10:35MADVERTISE SA : Bilan semestriel du contrat de liquidité au 30 juin 2020
AN
10:32ABB LTD : Deutsche Bank toujours neutre sur le dossier
ZD
10:31BNP PARIBAS : Deutsche Bank toujours positif
ZD
10:31BP : investit 170 M$ dans un fonds vert indien
CF
10:30DFV DEUTSCHE FAMILIENVERSICHERUNG AG : réussit son augmentation de capital
EQ
10:25ATOS : création d'un centre HPC
CF
10:25BMW : les ventes de Motorrad en hausse en juin
CF
10:23FIGEAC AERO : perd du terrain en Bourse, les comptes annuels dans le rouge
AO
10:23Zurich Insurance se dote d'une unité santé et bien-être
AW
Dernières actualités "Sociétés"