Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Portugal: le groupe TAP aggrave ses pertes au premier semestre

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
21/09/2019 | 11:51

Lisbonne (awp/afp) - Le groupe TAP, maison-mère de la compagnie aérienne portugaise du même nom, a enregistré une perte nette de 119,7 millions d'euros au premier semestre 2019, aggravée par rapport à celle 90 millions d'euros sur la même période l'année dernière.

Ces résultats semestriels, publiés vendredi soir, sont les pires depuis la privatisation partielle décidée en 2015. Le groupe TAP comprend la compagnie aérienne, la société d'assistance au sol Groundforce et ses activités d'entretien des avions au Brésil (Tap-Manutençao).

"Ce résultat est dû à une chute des recettes sur le marché brésilien de 43,1 millions d'euros et une augmentation des coûts de personnel de 35,3 millions d'euros en raison du recrutement et de révisions salariales négociés en 2018", a indiqué TAP dans un communiqué.

"A cela s'ajoute un premier semestre globalement négatif pour l'aviation civile en Europe", a-t-il précisé.

Le seule compagnie aérienne TAP Air Portugal a également creusé ses pertes, à hauteur de 111,9 millions d'euros entre janvier et juin, contre 70 millions d'euros sur la même période l'an dernier.

TAP Air Portugal a pourtant transporté un nombre record de 7,9 millions de passagers au premier semestre 2019, en hausse de 4,8% par rapport à la même période en 2018.

En juin, la direction de la TAP s'était attirée les foudres du gouvernement socialiste en distribuant des bonus à 180 de ses quelque 13.000 salariés, pour un montant total de 1,17 million d'euros, après avoir enregistré des pertes de 118 millions d'euros en 2018.

Privatisée à 61% en 2015 sous l'impulsion du gouvernement de droite de l'époque, la TAP a vu l'État portugais remonter en 2016 à 50% du capital après l'arrivée au pouvoir d'un exécutif socialiste.

Elle est également détenue à 45% par le consortium Atlantic Gateway emmené par l'homme d'affaires américain David Neeleman et à 5% par ses salariés.

afp/rp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AZUL S.A. -1.33%55.65 Cours en clôture.-5.08%
AZUL S.A. -1.74%37.83 Cours en différé.-11.61%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
10:35Des pays du G20 appuient une solution internationale pour la taxation du numérique
RE
08:39ELECTRICITE DE FRANCE : Le réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Fessenheim définitivement débranché
RE
08:01Être juré du concours général agricole, un défi ouvert aux consommateurs
AW
07:21Lenovo annonce des performances inédites au T3 avec un CA et un résultat avant impôts record
BU
05:13Twitter suspend 70 comptes pro-Bloomberg pour non-respect des règles contre la
AW
02:34FESSENHEIM : le réacteur n°1 débranché sans problèmes, mais pas sans amertume
AW
01:53Fox et NBCUniversal veulent racheter des plateformes de streaming
AW
01:02Après le Brexit, les passeports bleus de retour au Royaume-Uni
AW
21/02Fox envisage de racheter la plateforme de vidéos Tubi (presse)
AW
21/02VERIMATRIX : et Qt Company s'associent lors du salon Embedded World 2020 pour présenter le blindage IdO
BU
Dernières actualités "Sociétés"